jeudi , 22 octobre 2020
Accueil / Mots-clefs Archives : Shadary dauphin de Kabila

Mots-clefs Archives : Shadary dauphin de Kabila

janvier, 2019

  • 5 janvier

    RDC : Shadary se déclare « président » avant l’annonce des résultats

    La République démocratique du Congo a finalement eu ses élections. Si dans l’ensemble, les scrutins se sont passés dans le calme, on a ce- pendant signalé quelques échauffourées dans les centres de vote où des électeurs, désemparés, ont eu du mal à se retrouver. Des morts à Walungu dans le Nord-Kivu. Beni et Butembo improvisent un vote symbolique sans la Céni. Le centre de la Céni à Inongo, dans le Maï-Ndombe, saccagé. Ramazani Shadary se déclare «président» avant l’annonce des résultats provisoires. Après son acte civique, Joseph Kabila s’est refusé à tout commentaire. « Je n’ai aucun commentaire à faire …

novembre, 2018

  • 10 novembre

    Shadary : Équipe de campagne polémique

    Le Front Commun pour le Congo (FCC) a présenté l’équipe de campagne de son candidat à la présidentielle Emmanuel Ramazani Shadary, samedi 3 novembre à Kinshasa. La diffusion de cette liste, composée de plus de 600 personnes, politiques et leaders d’opinion, a suscité le jour d’après de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, avec les démentis de certaines personnes dont les noms se trouveraient sur les listes et qui auraient été désignées à leur insu. C’est le cas notamment du célèbre sélectionneur des Léopards, Jean Florent Ibenge, le président de l’Union nationale de la Presse du Congo (UNPC), Kasonga Tshilunde, …

octobre, 2018

  • 27 octobre

    Présidentielle : Ramazani SHADARY en tête de sondage

    Emmanuel RAMAZANI SHADARY, politicien congolais et membre du parti PPRD de Joseph KABILA.

    Le grand Equateur arriverait en tête de toutes les provinces du pays dans les intentions de vote favorable à M. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) au cas où le scrutin présidentiel se tiendrait aujourd’hui, en lui accordant 72% de ses suffrages ; Après le grand Equateur, c’est le Nord-Kivu, qui se place en 2ème position dans les intentions de vote [64%] favorable au dauphin de Kabila ; Bien que le Maniema soit la province d’origine de Shadary, il n’arrive qu’en 3ème position en termes d’intentions de vote favorable – 62% ; A 58% d’intentions …

août, 2018

  • 30 août

    RDC : Les atouts qui justifient le choix de Shadary

    Ramazan Shadary au milieu de journalistes.

    Au nombre de ces atouts, figurent en bonne place, le nationalisme, considéré comme le fil conducteur du combat de M’Zee Laurent-Désiré Kabila qui, lui-même, s’était inspiré de la lutte de Patrice Emery Lumumba. Lorsqu’il n’avait de cesse de dire  » Je serai un autre Lumumba « , le tombeur du maréchal Mobutu ne s’était guère livré à un simple lyrisme. Et dire qu’Emmanuel Ramazani Shadary qui, déjà, sous M’zee Laurent-Désiré Kabila, avait occupé des fonctions politiques, avait bel et bien assimilé cette leçon de nationalisme de ses maîtres. Et donc, si le Président Joseph Kabila l’a désigné pour le succéder au …

  • 25 août

    RDC : Tous les regroupements politiques du FCC rangés derrière le dauphin du Raïs

    Depuis le 8 août courant, date du choix d’Emmanuel Ramazani Shadary par le Président Joseph Kabila, comme candidat du FCC à la présidentielle du 23 décembre prochain, tous les regroupements politiques de cette méga plateforme électorale se déclarent rangés derrière le dauphin du Raïs. Dans un message de la conférence des présidents des partis politiques et personnalités membres de l’AFDC-A, signé l’Autorité morale et président de leur plateforme, Modeste Bahati Lukwebo, cette structure de l’AFDC-A loue et salue la constance politique du Président Joseph Kabila, constatée depuis sa prise du pouvoir jusqu’à ce jour. Soit, au terme de son second …

  • 19 août

    FCC de « Kabila » : Volonté dominante pour imposer le dauphin

    Ramazan SHADARY, dauphin du president sortant de RDC.

    La manière dont il a été procédé à ce choix laisse présager une volonté dominante ayant prévalu pour imposer le dauphin aux autres prétendants au pouvoir suprême. Il est évident que les consultations ont été entreprises par l’autorité morale du regroupement dénommé Front commun pour le Congo. Cette pratique en elle-même a privé aux autres prétendants le droit de contradiction ou de contestation selon les règles du choix démocratique aux « primaires » au sein de chacun des regroupements politiques. Ce choix sans compétition et sans délibération a pris l’allure d’un dik-tat du seul président de la République et n’a …

  • 17 août

    RDC : Parole d’honneur du Raïs

    Les opposants et autres acteurs de la société civile, qui accusaient à tort le Président de la République de vouloir briguer un troisième mandat, sont fixés sur la parole d’honneur du Raïs sur le respect de la Constitution et le caractère irréversible du processus électoral. Avec la clôture du dépôt de candidatures à la présidentielle et aux législatives, la voie est désormais grandement ouverte pour les élections du 23 décembre prochain avec le souverain primaire, détenteur du pouvoir à titre originel. A la suite de la désignation d’Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat du Front commun pour le Congo (FCC), au …

  • 17 août

    RDC : « Kabila » invité à libérer les institutions publiques et à décrisper l’espace politique

    La secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Eve Bazaiba salue le courage politique dont le président Joseph Kabila a fait montre en choisissant lui-même son dauphin. Elle l’invite cependant, à libérer les institutions publiques et à décrisper l’espace politique congolais. Les réactions continuent de pleuvoir après la désignation le mercredi 8 août, d’Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat président de la République du FCC. L’UDPS Félix Tshilombo Tshisekedi estime que ce geste du Président Joseph Kabila constitue « un pas dans la bonne direction », précisant que « le plus important reste à venir ». Le fils de feu Etienne Tshisekedi appelle, …

  • 16 août

    Choix du dauphin : C’est la volonté de « Kabila » et non de la MP, moins encore du FCC

    Le Chef de l’État s’est choisi un dauphin pour le prochain scrutin présidentiel de décembre. Il y a lieu d’affirmer qu’il ne s’agit là que d’une première étape. L’opposition congolaise, accompagnée du peuple qui ne jure que par une vraie alternance démocratique, ne doit pas baisser les bras. Tout ne se résume pas à un simple dépôt des candidatures, mais plutôt au scrutin proprement dit. Celui-ci devra être consensuel, transparent et libre. Surtout que le choix du dauphin n’est rien d’autre que la volonté du seul président de la République et non de la Majorité présidentielle, moins encore du Front …

  • 16 août

    Abdication : « Kabila » entre par la grande porte dans le panthéon de l’histoire politique de RDC

    Dix-sept ans de pouvoir, puis s’en va. C’est ce qu’on retiendra désormais de Joseph Kabila, président sortant de la République démocratique du Congo (RDC). Le 08 août 2018 restera une référence dans l’histoire politique du pays. Fini le suspense. Le président Joseph Kabila s’est finalement plié à la Constitution en se déclarant hors-jeu à la présidentielle du 23 décembre 2018. C’est Emmanuel Ramazani Shadary, actuel secrétaire permanent du PPRD qui défendra le flambeau du FCC en décembre prochain. Par cet acte, Joseph Kabila a fait preuve d’un courage politique exceptionnel qui lui fait entrer par la grande porte dans le …