Accueil / Mots-clefs Archives : Sergueï Skripal empoisonné à Londres

Mots-clefs Archives : Sergueï Skripal empoisonné à Londres

avril, 2018

  • 4 avril

    Empoisonnement de Skripal : La proposition russe rejetée par l’OIAC

    Dans une ambiance tendue, la Russie a échoué mercredi à convaincre l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) de l’impliquer dans l’enquête sur l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal, lors d’une réunion qu’elle avait demandé à La Haye, au siège de l’organisation. Les représentants des 41 États membres du Conseil exécutif de l’OIAC s’étaient réunis à huis clos pour évoquer cette affaire, à l’origine des pires tensions Est-Ouest depuis la Guerre froide et d’une vague sans précédent d’expulsions croisées de diplomates. Au cours de cette réunion, la Russie, qui cherche à convaincre qu’elle n’a rien à voir avec l’empoisonnement à …

  • 1 avril

    Tensions diplomatiques : « Campagne antirusse » à l’occident

    Vladimir Poutine, président russe.

    La Russie a averti samedi ses ressortissants, leur conseillant de réfléchir avant de voyager en Grande-Bretagne, assurant qu’ils y risquaient un harcèlement des autorités. Elle a également recommandé aux supporters du CSKA Moscou qui se rendront à Londres pour un match de football contre Arsenal jeudi d’être extrêmement prudents en raison d’une « campagne antirusse » de Londres. Et dimanche l’Australie a fait part à ses citoyens d’un risque de « sentiment de harcèlement antioccidental » en Russie, en raison d’une « intensification des tensions politiques », à moins de trois mois de déplacements anticipés de supporters dans ce pays pour la Coupe du monde de …

mars, 2018

  • 19 mars

    Poutine, prendra-t-il sa retraite en 2024 ?

    Vladimir Poutine fête sa victoire attendue à la présidentielle, le 18 mars 2018 à Moscou

    Avec un score dépassant 76%, il est conforté comme l’homme incontournable de son pays, qu’il a replacé au premier rang sur la scène internationale au prix d’un climat de Guerre froide. Alimentée par le conflit syrien, la crise ukrainienne ou les accusations d’ingérence russe dans l’élection de Donald Trump, la confrontation Est-Ouest s’est encore accentuée depuis que Londres accuse Moscou d’avoir empoisonné un ex-espion russe au Royaume-Uni, ce que Vladimir Poutine a qualifié dimanche de « grand n’importe quoi ». En 2024, au terme de son quatrième mandat, Vladimir Poutine aura dirigé la Russie pendant un quart de siècle et sera septuagénaire. Prendra-t-il …

  • 13 mars

    Après l’empoisonnement d’un ex-espion : Un autre russe retrouvé mort à Londres

    Londres et ses alliés accentuaient mardi la pression sur la Russie pour qu’elle fournisse des explications sur l’empoisonnement de l’ex-espion Sergueï Skripal, Moscou rejetant les accusations et promettant de riposter en cas de sanctions à son encontre. Un Russe ancien partenaire en affaire de l’oligarque et opposant au Kremlin Boris Berezovksi, Nikolaï Glouchkov, a été trouvé mort lundi dans des circonstances inexpliquées à Londres, selon les médias britanniques et russes. « Moscou ne répondra pas à l’ultimatum de Londres (exigeant des explications d’ici mardi minuit, ndlr) tant qu’elle n’aura pas reçu d’échantillons de la substance chimique » utilisée dans l’empoisonnement, a tweeté …