mercredi , 15 août 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Séoul décline toute responsabilité sur la Machine à voter

Mots-clefs Archives : Séoul décline toute responsabilité sur la Machine à voter

mai, 2018

  • 23 mai

    Machine à voter : La pression est loin de baisser en RDC

    Dernière mise à jour, le 25 mai 2018 à 12:53 L’Irak a expérimenté pour la première fois la machine à voter lors de dernières élections. Curieusement, le modèle utilisé à Bagdad est celui commandé par la Commission électorale nationale indépendante en République démocratique du Congo pour les élections du 23 décembre 2018. Des centaines de personnes n’ont pas pu voter en raison de pannes survenues pendant le processus électoral. Selon Didier Nkingu, juriste belge spécialiste des élections congolaises, le contrat signé par Miru System avec l’Irak prévoyait pourtant la fourniture de 40 experts pour intervenir en cas de problème. Cependant, …

avril, 2018

  • 17 avril

    RDC : Décrispation.

    Abbé Donatien NSHOLE, porte-parole de la CENCO

    Dernière mise à jour, le 19 avril 2018 à 07:50 Les prélats catholiques ne comprennent pas que les préalables exigés dans l’Accord de la Saint Sylvestre pour la tenue des élections transparentes et apaisées se font toujours attendre. Il s’agit, principalement, « du volet décrispation ». Pour l’épiscopat, « ne pas les mettre en pratique, c’est compromettre le processus électoral et hypothéquer les élections, unique voie de sortie de la crise actuelle ». Par ailleurs, les évêques s’étonnent surtout que les points majeurs du processus électoral devant faire l’objet d’un consensus politique, n’aient toujours pas trouvé solution. Le cas de la machine à voter …

  • 15 avril

    RDC : Sale temps pour la machine à voter

    Dernière mise à jour, le 19 avril 2018 à 07:51 « Le CLC attire l’attention des partenaires sur le fait que le manque de confiance des électeurs dans l’institution organisatrice des élections demeure un sujet plus que préoccupant qui exige une solution urgente. Il demande à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de retirer immédiatement son projet de machine à voter qui risque de plonger le pays dans un cycle inutile de violences », indique le CLC dans un communiqué publié le week-end. Sale temps pour la machine à voter que les responsables de la CENI tentent d’imposer à tout prix pour …

  • 7 avril

    RDC : La machine à voter devient un problème pour la CENI

    A woman testing machine a voter in DRC.

    Dernière mise à jour, le 9 avril 2018 à 05:51 Machine à voter, la Corée du Sud – pays où sont fabriquées lesdites machines – décline toute responsabilité vis-à-vis de cette technologie en expérimentation en RDC. Autour de cette machine donc, le nombre de doutes et de refus se multiplie. Outre l’Opposition congolaise qui la rejette de bout en bout et la Cenco qui souhaite une contre expertise, d’autres critiques se sont ajoutées, émettant des réserves sur l’usage de cette machine à voter que nul autre pays n’a utilisé avant le Congo. Après les États-Unis, l’Union européenne, c’est maintenant le …

  • 6 avril

    Élections RDC : La langue de bois de la CENI sur la Machine à voter

    «Avec Miru Systems, la CENI a signé un contrat qui n’engage pas l’Etat coréen. Nous avons signé un engagement ferme qui n’a plus besoin de coaching ou d’accompagnement parce que nous avons trouvé que cette entreprise a fourni à l’Etat coréen des machines pour l’élection avec 40 millions d’électeurs. A ce jour, Miru Systems ne nous a pas saisis d’une inquiétude quelconque. Cette entreprise nous a envoyé le premier lot de 200 machines. C’est ce que nous considérons. Ce qui circule et les autres déclarations ne nous concerne pas. Et cela ne nous inquiète pas parce que c’est l’entreprise commerciale …

  • 6 avril

    RDC : ‘‘Sans machine à voter, il n’y aura pas d’élections le 23 décembre 2018’’

    Le gouvernement coréen décline toute responsabilité en cas de résultats contestés aux élections notamment de décembre 2018. La centrale électorale se délecte déjà de sa supercherie pour annoncer orbi et urbi que ‘‘sans machine à voter, il n’y aura pas d’élections le 23 décembre 2018’’. Et d’avertir, prenant les Congolais, surtout d’en bas, pour des niais : « Sinon, il faudra encore attendre plusieurs mois pour l’organisation des élections ». De la machine à voter à la machine à tricher, le pas est vite franchi. L’appareil, fabriqué par une firme sud-coréenne privée, est rejeté par tous ceux qui redoutent qu’il …

  • 4 avril

    Élections : La Corée du Sud décline toute responsabilité sur la machine à voter en RDC

    Dernière mise à jour, le 6 avril 2018 à 01:08 La Corée du Sud s’est, par la voie de son ambassadeur en RDC, Moon Jae-in, cité par Jeune Afrique, désolidarisé du contrat qui lie l’entreprise coréenne « Miru Systems », fabricant de la machine à voter, à la Céni. Nommément cité par Jeune Afrique, l’ambassadeur de la Corée du Sud décharge son gouvernement de toute implication dans le contrat conclu entre la Céni et le fabricant sud-coréen. Fin diplomate, l’ambassadeur sud-coréen s’est donc voulu prudent en contactant Jeune Afrique. Il redoute sûrement que la machine à voter ne ternisse l’image …