dimanche , 25 octobre 2020
Accueil / Mots-clefs Archives : Sanctions de l’Union Européenne contre Ramazani Shadary

Mots-clefs Archives : Sanctions de l’Union Européenne contre Ramazani Shadary

décembre, 2018

  • 28 décembre

    Mesures de rétorsion : Le chef de mission de l’UE chassé de la RDC

    Le chef de mission de la délégation de l’Union européenne en République démocratique du Congo, Ouvry Bart, est prié de quitter le territoire congolais sous 48 heures. C’est la première mesure annoncée, le jeudi 27 décembre sous le coup de 17h00, par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC, Léonard She Okitundu, devant les diplomates de l’Union européen y compris le concerné lui-même, le chef de la délégation de l’UE. La République démocratique du Congo promet une série de mesures de rétorsion contre l’Union européenne en réaction aux sanctions infligées à quelques personnalités civiles et militaires …

  • 28 décembre

    Reconduction des sanctions de l’UE : Ou sont les mesures de rétorsion de « Kabila » ?

    Dans sa communication au corps diplomatique en poste à Kinshasa, le 30 novembre dernier, le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, avait menacé de prendre des mesures de rétorsion, si l’UE ne se décidait pas à lever lesdites mesures et ce, avant la tenue des élections. Pour le VPM Okitundu, « cette praxis consistant à infliger des sanctions à grand renfort de publicité à l’endroit d’éminentes personnalités congolaises était contreproductive, violait le droit international et constituait une menace sur la souveraineté de la RD Congo ». « Ces sanctions, explique le communiqué de l’UE, consiste en un …

  • 23 décembre

    Sanctions contre Shadary : Échecs cuisants du très sulfureux Louis MICHEL

    En dépit du plaidoyer mené par certains lobbyistes pour demander à l’Union européenne de lever ses sanctions prises contre certaines personnalités de la RDC, des responsables de cette grande institution occidentale ont confirmé, vendredi 07 Décembre 2018, que les interdictions de voyager et le gel des avoirs seraient renouvelés à l’encontre du candidat du parti au pouvoir, le PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary et 15 autres officiels congolais. Cette décision a été adoptée lundi 10 décembre 2018, sans débat, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union Européenne. Échecs cuisants pour le lobbying du très sulfureux Louis Michel. …

  • 15 décembre

    La RDC n’est pas une colonie belge : Le Raïs tire les choses au clair

    « Le problème avec les Belges, c’est ce que j’appelle l’état d’esprit. Il y a des gens qui, en Belgique, croient que le Congo est encore une colonie, que les Belges doivent toujours avoir de l’ascendant sur les Congolais. Cela fonctionnait peut-être avec nos pères, -qui ne sont plus là- mais avec nous, les enfants de ceux qui ont combattu le colonialisme dans ce pays, c’est inadmissible, cela ne marche pas… Le peuple congolais n’acceptera jamais cela. Certes, les Belges peuvent recruter dix, vingt, Congolais pour qu’ils soient leurs pions, mais ils n’auront pas le soutien de 80 millions de …

  • 11 décembre

    RDC : Revue de presse du mardi 11 décembre 2018

    Le prix Nobel de la paix du Dr. Denis MUKWEGE, Oslo, 10 décembre 2018.

    Le prix Nobel de la paix attribué au Dr. Denis Mukwege, le processus électoral, la poursuite de la campagne électorale et la réaction de la MP de Kabila au sujet des sanctions ciblées de l’Union Européenne (EU) contre Ramazani Shadary sont les sujets que la presse commente ce mardi 11 décembre 2018 en République démocratique du Congo (RDC). La veille de son arrivée à Bukavu, les militants de la coalition Lamuka, venus attendre leur candidat président Martin Fayulu Madid dit Mafa à l’aéroport de Kindu se sont affrontés à ceux du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie …

novembre, 2018

  • 30 novembre

    La mort de Louis MICHEL : Les Congolais s’impatientent

    Louis MICHEL, l'homme qui soutient la balkanisation de la RDC.

    Le tableau élogieux dressé par le très sulfureux Louis Michel sur la situation en République Démocratique du Congo (RDC) pendant cette période électorale est surréaliste, comme si on rêvait. Selon lui, tout va pour le mieux. En d’autres termes, Joseph Kabila a démontré au monde qu’en RDC aussi, on peut accéder au pouvoir par la voie des urnes et non par des voies anti-démocratiques. Il mérite bien des égards de la part de la communauté internationale. Le père de l’actuel Premier ministre belge (Charles Michel) ne s’est pas privé de son arrogance habituelle en faveur de la kabilie, dont il loue …

  • 29 novembre

    RDC : Les Unes de l’actualité du jeudi 29 novembre 2018

    Les dépenses électorales et la stabilité macroéconomique, campagne électorale, programmes de gouvernement en milliards de dollars des candidats à la présidentielle, destabilisation du Nord-Kivu par les groupes négatifs et l’annonce d’une menace terroriste contre les installations américaines à Kinshasa, les sanctions de l’UE contre certains dignitaires congolais sont les sujets essentiels couchés dans les colonnes des journaux ce jeudi 9 novembre 2018 en République Démocratique du Congo (RDC). Programmes de gouvernement en milliards de dollars Avec des programmes de gouvernement de plusieurs dizaines de milliards de dollars en 5 ans, fait remarquer Forum des As, les candidats à la présidentielle …

août, 2018

  • 9 août

    RDC : Ramazani SHADARY dans le viseur de l’UE pour violations des droits de l’Homme

    Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin à la succession du président congolais Joseph Kabila à l’élection présidentielle, figure parmi les personnalités congolaises sanctionnées par l’Union européenne (UE) en 2017 pour violations des droits de l’homme. L’UE le considérait alors responsable d’un « recours disproportionné à la force et à la répression ». Le président congolais Joseph Kabila a désigné mercredi un candidat à sa succession à l’élection présidentielle prévue en décembre en République démocratique du Congo, une première dans ce pays qui n’a jamais connu de transition pacifique. Le choix de M. Kabila s’est porté sur un fidèle, le patron du parti présidentiel PPRD …