lundi , 23 juillet 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Ryad

Mots-clefs Archives : Ryad

avril, 2018

  • 20 avril

    Fermé dans les années 1980 : Retour du cinema en Arabie saoudite

    Des Saoudiens assistent vendredi à une séance de cinéma ouverte au grand public dans la capitale Ryad. Cette séance publique fait suite à une projection test mercredi dans ce cinéma ouvert dans le quartier d’affaires Roi Abdallah à Ryad. D’autres salles doivent ouvrir dans les prochains mois dans ce royaume où les cinémas avaient fermé dans les années 1980 sous la pression de religieux ultraconservateurs. Pour la première fois depuis 35 ans, des Saoudiens assistent vendredi à une séance de cinéma ouverte au grand public dans la capitale Ryad, avec la projection du film d’action américain « Black Panther ». Des dizaines …

décembre, 2017

  • 29 décembre

    Guerre au Yémen : L’ONU accusée de partialité en faveur des rebelles Houthis

    Soixante-huit civils ont été tués au Yémen mardi dans deux raids aériens de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite qui intervient militairement dans ce pays contre les rebelles, a indiqué jeudi un responsable de l’ONU Jamie McGoldrick. Dans un communiqué publié par l’agence saoudienne Spa, la coalition militaire a accusé M. McGoldrick de partialité en faveur des insurgés yéménites, sans toutefois nier la mort de civils. Selon Jamie McGoldrick,le coordinateur humanitaire de l’ONU au Yémen, une première frappe a touché mardi « un marché populaire très fréquenté » dans la province de Taëz (sud-ouest) tuant 54 civils dont huit enfants. La seconde …

  • 21 décembre

    Arabie saoudite : Raids meurtriers au Yémen

    Des raids meurtriers de la coalition emmenée par l’Arabie saoudite ont visé mercredi plusieurs secteurs contrôlés par les rebelles au Yémen, qui avaient tiré la veille un nouveau missile sur Ryad. Ryad dirige depuis 2015 une coalition militaire qui intervient, notamment par les airs, contre les rebelles Houthis au Yémen. Ceux-ci occupent de larges pans du pays –dont la capitale Sanaa– depuis qu’ils en ont chassé les forces pro-gouvernementales. L’Arabie saoudite accuse son grand rival régional, l’Iran chiite, de soutenir militairement les Houthis, ce que Téhéran a de nouveau « fermement » démenti. Pour la seconde fois en moins de deux mois, …

  • 19 décembre

    Missile balistique : Crainte d’une escalade de violence dans le Golfe

    Dernière mise à jour, le 22 décembre 2017 à 02:43 L’Arabie saoudite a intercepté mardi au-dessus de Ryad, pour la deuxième fois en deux mois, un missile balistique tiré par les rebelles yéménites Houthis, et mis en cause l’Iran, faisant de nouveau craindre une escalade dans le Golfe. Quelques jours après que Washington a affirmé qu’un missile tiré le 4 novembre sur Ryad était de « fabrication iranienne », le royaume saoudien s’est en effet empressé de qualifier ce nouveau tir d »Irano-Houthi ». Mais le Pentagone s’est abstenu après ce nouveau tir de montrer l’Iran du doigt, disant coopérer avec les Saoudiens pour …

  • 7 décembre

    Mort violente : les Saoudiens ont du mal à trouver un autre homme de la carrure de Saleh au Yémen

    Le gouvernement saoudien a déclaré espérer voir le Yémen débarrassé des miliciens Houthis « terroristes, soutenus par l’Iran ». L’Arabie saoudite a lancé son intervention militaire pour ramener à Sanaa le président Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié à Ryad, mais celui-ci manque de charisme et il est contesté dans son propre camp. Dans ce contexte, les Saoudiens auront du mal à trouver un autre homme de la carrure de Saleh qui a gouverné le Yémen de 1978 à 2012. « Il n’y a pas de personnalités politiques yéménites comparables (…) en terme d’influence », a déclaré l’institut d’analyse Soufan Center. « Le résultat à court …

  • 6 décembre

    CCG : Un sommet sans le roi Salmane d’Arabie saoudite

    Ce sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) est le premier depuis la grave crise ayant vu l’Arabie saoudite et trois de ses alliés rompre en juin leurs relations diplomatiques avec Doha, menaçant l’existence même de cette alliance. Prévue sur trois jours, la réunion de Koweït ne devait finalement durer qu’une seule journée. Si l’émir du Qatar cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, dont le pays est au cœur du contentieux, a répondu présent lors de cet évènement annuel, le roi Salmane d’Arabie saoudite a dépêché son ministre des Affaires étrangères Adel al-Jubeir pour le représenter. Les Emirats arabes unis …