mardi , 28 janvier 2020
Dernières nouvelles
Accueil / Mots-clefs Archives : Report des scrutins 2018 en RDC

Mots-clefs Archives : Report des scrutins 2018 en RDC

décembre, 2018

  • 28 décembre

    Elections : Des prétextes fallacieux se multiplient en RDC

    L’organisation des élections en République démocratique du Congo devient de plus en plus hypothétique. Des prétextes fallacieux se multiplient pour justifier la non organisation des élections et, ainsi, Joseph Kabila pourra glisser allégrement. De tous ces scénarios bien ficelés par la Céni, la population ne comprend plus rien. Pour d’aucuns, ça sent de la provocation. Une décision qui écarte 1.256.177 électeurs – représentant 3% de l’électorat du pays ou presque de l’élection présidentielle – à quelques heures du scrutin prévu le 30 décembre 2018, la RDC vient une fois de plus, d’être victime de l’arbitraire. Visiblement acquise à la cause …

  • 28 décembre

    RDC : Report injustifiable

    Dernière mise à jour, le 31 décembre 2018 à 03:30 Les voix se sont levées par les forces vives de la Nation et l’opposition politique de la RDC suite à la décision de la Céni sur le report des élections dans les villes de Beni-ville et Butembo et dans les territoires de Beni et Yumbi pour des « raisons sécuritaires et sanitaires », selon la Commission électorale nationale indépendante (Céni). La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco), l’opposition politique et autres forces vives de la Nation fustigent la « mauvaise foi » de la Céni d’organiser des élections « exclusives …

  • 28 décembre

    RDC : Crainte d’un agenda caché après le report partiel des élections

    Dernière mise à jour, le 31 décembre 2018 à 03:28 Dans les villes de Beni et de Butembo dans le Nord-Ouest de la République démocratique du Congo (RDC), les élections n’auront pas lieu dimanche 30 décembre. Motif invoqué par la Céni : l’épidémie d’Ebola qui continue de sévir dans cette partie de la République. Les déplacements de la population, la promiscuité dans les bureaux de vote, tout cela augmente le risque de contagion. Un risque auquel seraient exposés les agents électoraux et les observateurs, explique la Céni pour justifier le report. L’acte est injustifiable, selon Moïse Katumbi (de la coalition …

  • 27 décembre

    RDC : Revue de presse du jeudi 27 décembre 2018

    Dernière mise à jour, le 28 décembre 2018 à 11:59 Les journaux parus ce jeudi 27 décembre 2018 en République démocratique du Congo (RDC) commentent le report annoncé mercredi des élections dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni-ville, Butembo-ville, dans la province du Nord-Kivu, et à Yumbi, dans le Mai-Ndombe, pour mars 2019. Le report des élections dans ces circonscriptions se justifie pour des raisons de la persistance de l’épidémie de la maladie à virus Ebola, de la menace terroriste qui y plane (Nord-Kivu), le déplacement massif des populations, la destruction de tous les matériels et documents électoraux, le pillage …

  • 23 décembre

    Énergie électrique, sécurité,… : Des épines dans les pieds de la CENI-RDC

    Pour justifier le report des élections, Corneille Naaga, président de la centrale électorale, s’est efforcé à convaincre son auditoire de la gravité de l’acte ainsi décrié, il a tu d’autres défis – et non des moindres – qui attendent toujours l’organisation des élections sur l’ensemble du territoire national. Parmi ces défis, il y a la certitude de disposer d’une énergie électrique permanente, fiable et de qualité est vraiment loin d’être acquise. La République Démocratique du Congo (RDC) est un trou noir entouré des pays lumineux. Une impression d’autant troublante que ce pays possède la plus grande centrale hydroélectrique de l’Afrique, …

  • 23 décembre

    Couac électoral : La souveraineté nationale sacrifiée en RDC

    Joseph KABILA reçoit les lettres de créance du nouveau Ambassadeur des USA en RDC.

    Dernière mise à jour, le 27 décembre 2018 à 04:23 Dans quel but a-t-il pris langue avec des représentants de la communauté internationale, dans un problème strictement interne à la République Démocratique du Congolais ? La Ceni avait-elle besoin, avant de décider du report des élections, des avis des diplomates étrangers, dont beaucoup se sont illustrés, ces derniers mois, par des ingérences caractérisées dans les affaires internes congolaises ? Tout au long de l’année 2018, l’opinion publique était fatiguée de compter les invectives du pouvoir en place à Kinshasa contre les Nations Unies et l’Union Européenne, avec en point de …

  • 22 décembre

    Report des scrutins : Un canular connu d’avance en RDC

    Dernière mise à jour, le 26 décembre 2018 à 10:56 Le président de la Commission électorale nationale indépendante, Corneille Nangaa, a annoncé, jeudi 20 décembre, le report des scrutins combinés du 23 décembre. Ceux-ci, selon lui, auront leu le 30 décembre 2018, soit dans une semaine de la date initiale. C’est la troisième fois que ces consultations sont reportées. Ainsi pour certains, l’annonce de jeudi n’était qu’un canular connu d’avance. Car les raisons techniques avancées ne se justifient pas. Aucune image des machines et kits brûlés n’a jamais été montrée. Même pas à la télévision nationale. On s’explique également mal …

  • 22 décembre

    RDC : Le Gouvernement organise le sabotage des élections

    Corneille NANGAA, président de la CENI-RDC, en train d'organiser la tricherie électorale.

    Dernière mise à jour, le 26 décembre 2018 à 10:55 Le report des elections en République démocratique du Congo (RDC) qui était prévisible ne fera qu’accentuer les soupçons et le rejet de l’autorité qu’est censée incarner la CENI. Ce qui n’augure rien de bon. La CENI n’est pas prête pour organiser des élections crédibles. Le 30, elle ne sera pas prête. Et même si elle dispose encore d’un an, elle ne sera pas prête non plus. Pourquoi ? Parce que le pouvoir de Kinshasa ne veut pas organiser les élections crédibles, transparentes et apaisées. Il organise plutôt le sabotage des …

novembre, 2018

  • 26 novembre

    Élections : Les candidats les moins lotis seront moins visibles dans le radar en RDC

    Les candidats les moins lotis sur le plan des ressources financières seront moins visibles dans le radar. Pour la présidentielle par exemple, il faut disposer d’une logistique conséquente pour la mobilité aux quatre coins d’un pays immense aux dimensions d’un sous-continent. Il faudra être présent partout physiquement, la circonscription électorale étant le territoire national à la différence des législatives consignées dans une seule contrée. Autrement, il faudrait s’abstenir pour ne pas jouer à l’aventure. Selon les spécialistes, le coût minimal des frais de campagne électorale en RDC est d’une vingtaine de millions USD. Les frais de leasing d’un hélicoptère est …