mardi , 25 septembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Procès en nationalité contre Moïse katumbi

Mots-clefs Archives : Procès en nationalité contre Moïse katumbi

avril, 2018

  • 25 avril

    Eric DUPOND-MORETTI : Un avocat qui accumule des dossiers sans en résoudre un seul

    Eric Dupond Moretti et son client Moïse Katumbi

    Dernière mise à jour, le 29 avril 2018 à 01:05 Depuis que son client a obtenu l’autorisation du Procureur général de la République de se rendre à l’étranger pour des soins de santé avec promesse ferme de regagner le pays pour se soumettre aux sanctions de la justice, Eric Dupond-Moretti n’a plus mis pied à Lubumbashi. Pire encore, le séjour plus que long de son client à l’étranger n’a fait qu’aggraver son dossier judiciaire puisqu’il est désormais un fugitif, pendant que l’histoire vient de l’attraper avec cette affaire de nationalité pour laquelle le Procureur Général de la république vient d’ouvrir …

  • 19 avril

    RDC : Katumbi doit répondre aux exigences des articles 103 et 104 de la Constitution

    Dernière mise à jour, le 22 avril 2018 à 09:44 La question de nationalité et les dossiers judiciaires de Katumbi n’ont, à ce jour, connu de traitement que le débat politico médiatique. Avec ce détail qu’il a eu pour première conséquence d’éveiller l’attention du Procureur Général de la République (PGR) qui a, d’ores et déjà, ouvert une information judiciaire sur le dossier de nationalité de Katumbi au regard des dispositions de la Constitution et de la loi sur la nationalité. Au fait, l’enjeu de la question se joue à présent entre le PGR et le concerné, Moïse Katumbi. Aujourd’hui c’est …

  • 4 avril

    Nationalité : La MP est en train de ternir l’image de « Joseph KABILA »

    Joseph KABILA, président de RDC, en réunion avec les officiers de l'armée congolaise.

    Dernière mise à jour, le 8 avril 2018 à 10:50 Avec cette polémique sur la détention de la nationalité congolaise concurremment avec une autre étrangère, la majorité au pouvoir à Kinshasa devra boire sa coupe jusqu’à la lie. Dans son agitation à chercher à tout prix à barrer la route à Moïse Katumbi, dont le seul péché est de s’être déclaré candidat à la prochaine présidentielle, la Majorité présidentielle (MP) ne cesse de commettre des fautes qui ne font que ternir l’image notamment de son autorité morale aujourd’hui totalement isolée par la communauté internationale. Le peuple congolais et la communauté …

  • 4 avril

    Nationalité : Katumbi loue les services des autorités coutumières

    Les chefs coutumiers à Kinshasa le 18 au 20 07 2013

    Dernière mise à jour, le 6 avril 2018 à 08:20 L’affaire de la nationalité de Moïse katumbi Chapwe, candidat déclaré à la présidence de la République, prend une tournure aussi dramatique que dangereuse : la tribalisation. En effet, en date du 17 mars 2018, un groupe de chefs traditionnels des ethnies bemba et lamba dans l’ex-Katanga ont publié une déclaration tendant à protester contre « des rumeurs tendant à renier l’authenticité des origines congolaises » de leur fils Moïse Katumbi Chapwe. Les signataires retracent sommairement la lignée du concerné et se disent donc indignés de suivre le débat autour de …

  • 2 avril

    Selon Kyungu : Moïse KATUMBI est Congolais et Katangais

    Moise Katumbi [debout] en train de parler lors de sa visite a Bordeaux

    Dernière mise à jour, le 17 avril 2018 à 05:18 Antoine-Gabriel Kyungu wa Kumwanza, a, au cours d’une conférence de presse tenue mercredi à Lubumbashi, fait la mise au point au sujet de la polémique née de la présumée nationalité italienne de Moïse Katumbi Chapwe. Selon Kyungu, il s’agit ni plus ni moins d’un acharnement voire d’une cabale politicienne destinée d’empêcher à tout prix Katumbi de concourir à la présidentielle. « Il est tout à fait déplorable d’entendre toutes ces manœuvres du pouvoir qui visent finalement à empêcher Katumbi de participer à la course à la présidentielle dans notre pays. …

  • 2 avril

    Nationalité : La RDC et ses mandataires publics qui mènent une double vie

    Dernière mise à jour, le 3 avril 2018 à 07:05 Si aujourd’hui, on veut ouvrir cette boîte de Pandore, parce que c’en est une, le pays risque de s’embraser. Car, il est notoirement connu que pour plusieurs raisons, nombre d’acteurs politiques rd congolais détiennent plus d’une nationalité. Y compris ceux qui se retrouvent dans les institutions du pays, peu importe le mode d’accession au poste. C’est ainsi qu’il n’est pas surprenant de compter au Parlement, des députés nationaux, des sénateurs qui, ont, sous les manteaux, des passeports français, belges, américains, canadiens… Pareil au Gouvernement et au Portefeuille de l’Etat où …