mardi , 28 janvier 2020
Dernières nouvelles
Accueil / Mots-clefs Archives : Prisonniers politiques et d’opinion

Mots-clefs Archives : Prisonniers politiques et d’opinion

mars, 2019

  • 13 mars

    RDC : Désaccord entre FCC de « Kabila » et CACH de Fatshi

    Joseph Olenghankoy [gauche] reçu par Fatshi, President de la RDC.

    Dernière mise à jour, le 23 mars 2019 à 01:57 Reçu par le nouveau chef de l’État congolais, le président du Conseil de suivi de l’Accord, Joseph Olenghankoy a remis au président de la République des listes sur lesquels figurent des dizaines de noms. Mais, toujours pas de fumée blanche pour ces détenus. Et sur cette liste de graciés figure, selon lui, non seulement les opposants Frank Diongo et Firmin Yangambi, mais aussi Eugène Diomi Ndongala, président du parti Démocratie chrétienne. Par ailleurs, le président du CNSA appelle l’opinion tant nationale qu’internationale à la patience, en restant confiant quant à …

juillet, 2018

  • 23 juillet

    RDC : Polémique autour des prisonniers politiques

    Dernière mise à jour, le 26 juillet 2018 à 11:49 Le ministre d’Etat en charge de la Justice, Alexis Tambwe Mwamba, a affirmé qu’Eugène Diomi Ndongala, Franck Diongo et Jean-Claude Muyambo ne sont pas libérables, car condamnés pour des infractions de droit commun. Quant à Moise Katumbi, en exil à l’étranger depuis 2016, le retrait des poursuites judiciaires engagées contre lui n’est pas envisageable. Dans son réquisitoire, Thambwe Mwamba a traité Franck Diongo de voyou pour avoir cassé le bras d’un élément de la Garde républicaine, Jean-Claude Muyambo d’escroc car impliqué dans plusieurs dossiers immobiliers et Eugène Ndongala de violeur …

mai, 2018

  • 23 mai

    Appel à la solidarité aux prisonniers politiques de RDC

    Dernière mise à jour, le 26 mai 2018 à 11:29 Un groupe de prisonniers politiques de la Républiques Démocratique du Congo, souffre de graves pathologies qui nécessitent des soins appropriés et urgents. Certains subissent tout simplement un déni de soins, qui met en péril leur intégrité physique; d’autres ne reçoivent que des soins palliatifs, qui ne prennent pas en charge correctement leur pathologies, aggravées pour l’état de torture qui subissent, étant privés injustement de leur liberté, à cause de leur engagement politique actif dans les rangs de l’opposition politique au régime de M. Kabila, président de la République Démocratique du …

janvier, 2018

  • 26 janvier

    Ne Muanda Nsemi : Mort ou vivant ?

    Dernière mise à jour, le 18 février 2019 à 11:10 Mort ou vivant, les Ne Kongo préfèrent parler de la disparition. Les députés du Kongo Central accordent désormais peu d’espoir quant à la survie du député national Ne Muanda Nsemi, après la traque organisée contre ses adeptes. Ils le conjuguent presque au passé. Jean-Claude Vuemba :  » Si le gouvernement utilise le terme  » neutraliser « , cela nous laisse croire que la personne n’est plus vivante. C’est pour cela je demande au gouvernement de nous rendre Ne Muanda Nsemi, qu’il soit mort ou vivant « . Membre du caucus des députés …

  • 13 janvier

    RDC : Journée de solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques

    «LE COMBAT ET LA PERSECUTION DU PRISONNIER POLITIQUE EUGENE DIOMI NDONGALA»: un harcèlement politico – judiciaire violent et de longue date, contre un leader de l’opposition R.D.Congolaise qui réclame Justice. Le Président National de la Démocratie Chrétienne, l’Honorable Eugène Diomi Ndongala renonça, fin 2010, à présenter sa candidature à l’élection présidentielle en faveur du Président de l’UDPS, M. Etienne Tshisekedi, au soutien duquel il organisa la plateforme électorale nommée « Union Sacrée pour l’Alternance, USA en sigle » . Élu député national en 2012, décida de boycotter l’Assemblée Nationale à titre de protestation pour le manque de crédibilité des élections …

décembre, 2017

  • 5 décembre

    Prisonniers politiques : Un rapport qui accable le régime d’Abidjan

    Dernière mise à jour, le 14 décembre 2017 à 06:37 La guerre post-électorale vécue péniblement par les Ivoiriens en 2011 a profondément affecté le Front Populaire Ivoirien (FPI). Après l’arrestation et la déportation du Président Laurent Gbagbo en Europe, le nouveau régime dit du rattrapage a fait subir aux militants et sympathisants survivants du Parti ainsi qu’à tous ceux qui se réclamaient du FPI de graves injustices : brimades, tortures, arrestations, gels des avoirs, confiscations de biens (meubles et immeubles), exils et emprisonnements. Après le Congrès de Mama tenu le 30 avril 2015 et l’élection d’un nouveau Président du Parti …

  • 3 décembre

    Décrispation : Libérer les prisonniers dits « politiques » en RDC

    Dernière mise à jour, le 5 décembre 2017 à 11:43 Les évêques de l’Eglise Anglicane au Congo invitent le président Joseph Kabila à considérer les points de vue de l’opposition en libérant les prisonniers dits « politiques » en vue de rendre effective la décrispation de l’espace politique congolais. Les prélats anglicans appellent également le président Kabila à respecter la constitution « tel qu’il a toujours dit qu’il en est le garant ». Les députés de l’opposition membres de la commission Politique, administrative et juridique (PAJ) ont décidé vendredi 1er décembre de suspendre leur participation aux travaux d’examen approfondi, par …

août, 2016

  • 13 août

    RDC : Deux visions totalement opposées

    Etienne Tshisekedi

    Dernière mise à jour, le 17 août 2016 à 08:17 Le 29 juillet, la Majorité présidentielle (MP) a tenu un meeting au stade Tata Raphaël de Kinshasa, pour soutenir la tenue du dialogue politique convoqué par le chef de l’Etat. Sur une grande affiche, on pouvait lire: « Le président de la République reste en fonction » selon « l’article 70 de la Constitution » et Aubin Minaku, secrétaire général de la MP, a conclu: «Qu’on ne vous trompe pas, Kabila ne va pas violer la Constitution». Autrement dit, Aubin Minaku a voulu réaffirmer que, dans le cas désormais certain de non organisation des …

  • 4 août

    RDC : « KABILA » libére les prisonniers politiques

    Diomi NDONGALA en prison.

    Dernière mise à jour, le 7 août 2016 à 11:18 L’ONG Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) exige du gouvernement de la RDC la libération de tous les prisonniers politiques et d’opinion avant le démarrage du dialogue national. Au cours d’une conférence de presse mardi 26 juillet à Kinshasa, cette ONG de défense des droits de l’homme a  affirmé ne pas être  satisfaite par les trois ordonnances du chef de l’Etat graciant seulement les six  militants de la Lucha sur les cent dix-neuf prisonniers politiques. «Le moment est idéal pour que le gouvernement congolais libère rapidement et de …

  • 3 août

    RDC : Libérez les prisonniers politiques et d’opinion avant le dialogue

    Prisonniers politiques et d’opinion Congolais

    Le « Rassemblement » de l’opposition a récusé dimanche 24 juillet 2016 le facilitateur de l’Union africaine, Edem Kodjo, dans un communiqué signé Étienne Tshisekedi. Le « Rassemblement » de l’opposition a récusé le facilitateur de l’Union africaine, Edem Kodjo, qui venait pourtant d’annoncer le début des travaux du comité préparatoire du dialogue, pour le 30 juillet. Cette récusation a été l’objet d’un communiqué signé du président de l’UDPS Étienne Tshisekedi. Celui-ci «déplore la précipitation avec laquelle Edem Kodjo a lancé, unilatéralement, la préparation pour les travaux préparatoires du dialogue ». Il parle d’une « machination » et d’un « mépris total …