mercredi , 26 juin 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Présidentielle Brésil

Mots-clefs Archives : Présidentielle Brésil

octobre, 2018

  • 30 octobre

    Jair BOLSONARO : Un saut vers l’inconnu pour le Brésil

    La jeune démocratie brésilienne a basculé dans l’inconnu lundi au lendemain de l’élection de Jair Bolsonaro, son premier président d’extrême droite depuis la fin de la dictature, qui commençait à préparer la transition vers un régime de rupture. La Bourse de Sao Paulo a accueilli avec prudence l’élection du candidat fraîchement converti à l’ultra-libéralisme, qu’elle avait déjà anticipée en engrangeant 10% en un mois. Elle a même perdu 2,24% en clôture sur des prises de bénéfices après avoir ouvert en hausse de plus de 3%. Le réal a momentanément monté à 3,60 pour un dollar, au plus haut face à …

  • 29 octobre

    Présidentielle : Le Brésil bascule dans l’extrême droite

    Appelant à « changer le destin du Brésil », le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro a été élu président haut la main dimanche, avec 55,15% des voix, contre 44,85% pour son adversaire de gauche Fernando Haddad. « Nous ne pouvons plus continuer à flirter avec le socialisme, le communisme, le populisme de gauche », a affirmé ce chantre de la dictature militaire (1964-1985) dans son premier discours, retransmis en direct sur Facebook. « Ensemble, nous allons changer le destin du Brésil », a insisté l’ex-capitaine de l’armée de 63 ans, qui prendra les rênes du plus grand pays d’Amérique Latine en janvier, grâce aux suffrages de …

septembre, 2018

  • 23 septembre

    Brésil : Vers une libéralisation du port d’arme ?

    « Rio vit une guerre civile larvée. Les gens bien s’arment pour défendre leur famille », affirme Armando Piccini, visiteur assidu d’un stand de tir de Niteroi, près de Rio de Janeiro. « Si les autorités n’agissent pas, ce sera une guerre ouverte », ajoute ce chef d’entreprise de 52 ans, fervent défenseur d’une libéralisation du port d’arme, un des principaux chevaux de bataille de Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite à la présidentielle d’octobre. Un clan proarmes qui a été conforté par l’attentat subi par le député, grièvement blessé la semaine dernière, par un homme armé d’un couteau de cuisine. Armando Piccini a décidé …

  • 9 septembre

    Lula : Inéligibilité d’un prisonnier à la présidentielle brésilienne

    Grand favori des sondages pour la présidentielle d’octobre au Brésil, Lula, incarcéré depuis avril pour corruption, a été déclaré inéligible dans la nuit de vendredi à samedi mais son parti veut lutter « par tous les moyens » pour qu’il se présente et continue à le considérer comme son candidat. À l’issue d’un jugement fleuve dont la lecture s’est prolongée tard dans la nuit, le Tribunal Supérieur Électoral (TSE) a invalidé la candidature de Luiz Inacio Lula da Silva, par six voix contre une. L’ex-président (2003-2010), âgé de 72 ans, ne pourra pas briguer un troisième mandat, mais le Parti des Travailleurs …

août, 2018

  • 6 août

    Présidentielle : Lula en lice

    Le Parti des Travailleurs du Brésil (PT) a décidé de faire front derrière l’ex-président Lula malgré son incarcération en officialisant samedi sa candidature à l’élection d’octobre, la plus incertaines de l’histoire récente du pays. L’officialisation de la candidature de Luiz Inacio Lula da Silva, favori des sondages malgré son incarcération, est une façon « d’affronter un système pourri », a affirmé Gleisi Hoffmann, présidente du PT, lors de la convention du parti, à Sao Paulo. Lula, 72 ans, qui brigue un troisième mandat huit ans après avoir quitté le pouvoir avec une popularité record, n’était pas présent physiquement, mais a envoyé un …

janvier, 2018

  • 24 janvier

    Présidentielle : Un jugement en appel menace la candidature Lula

    Condamné à près de dix ans de prison pour corruption et blanchiment, Luiz Inacio Lula da Silva, 72 ans, est suspendu à la décision de trois juges de la Cour d’appel de Porto Alegre, qui vit sous haute tension dans l’attente du jugement historique. Les autorités de l’Etat de Rio Grande do Sul, dont Porto Alegre est la capitale, ont annoncé un dispositif spécial de sécurité, avec le soutien d’hélicoptères et d’importantes forces de maintien de l’ordre. « Je ne suis pas venu ici pour parler de mon procès, j’ai des avocats compétents qui ont déjà prouvé mon innocence. Je suis …