lundi , 17 décembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : PPRD

Mots-clefs Archives : PPRD

décembre, 2018

  • 4 décembre

    Beaucoup de moyens : C’est le prix à payer pour succéder à « Joseph KABILA »

    Emmanuel RAMAZANI SHADARY, candidat du FCC de Joseph KABILA, a la présidentielle 2018.

    Dernière mise à jour, le 8 décembre 2018 à 01:14 En ce qui concerne l’élection présidentielle, les Congolais en général et les Kinois en particulier, constatent l’absence manifeste d’engagement dans le chef de la plupart des candidats. Sans doute pour plusieurs raisons. Entre autres, l’absence du consensus sur la machine à voter, la modicité du budget affecté aux différentes étapes du vote. Essentiellement la campagne. Et donc, pour diverses raisons, tout donne à croire que la plupart de ceux qui se sont lancés dans la course à la présidentielle, attendent la dernière semaine pour, finalement, se mouvoir ! Parcourir en …

septembre, 2018

  • 12 septembre

    Présidentielle : Les hommes liges de « Kabila » positionnés partout

    La conservation du pouvoir a réussi à fédérer les Kabilistes de tous bords. Ainsi, pour assouvir leur obsession, ils ont déjà, par des manœuvres parfois subtiles et quelquefois grossières, réussi à imposer leur marque dans le paysage. Ils ont notamment positionné des hommes liges à la Centrale électorale, au sein des juridictions devant juger des contentieux électoraux, dans l’appareil militaro-sécuritaire. Sans compter l’instrumentalisation des cadres administratifs pour arracher leur allégeance au PPRD/FCC et à ses étroits desseins politiques. De quoi l’opposition est-elle capable face au «compresseur électoral» que la kabilie s’emploie à mettre méthodiquement en place en vue de laminer …

août, 2018

  • 8 août

    RDC : « Kabila » passe la main. Mais pour combien de temps ?

    Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin de Joseph Kabila, pour la présidentielle 2018 en RDC.

    Dernière mise à jour, le 11 août 2018 à 09:11 Emmanuel Ramazani Shadary [dans le viseur de l’Union Européenne pour violations des droits de l’Homme] a été désigné dauphin du président sortant de la République Démocratique Congo (RDC), Joseph Kabila, pour représenter le Front Commun pour le Congo (FCC), à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018. Une première dans l’histoire de la RDC, où les transitions ont été violentes en 1965, en 1997 et en 2001. Les adversaires de M. Kabila ont qualifié de « victoire » le fait que M. Kabila s’engage finalement « à quitter le pouvoir ». Les Etats-Unis ont salué la décision de …

  • 7 août

    Présidentielle : Moïse KATUMBI « fait du cinéma »

    Moise KATUMBI [au milieu, chemise blanche]

    Dernière mise à jour, le 13 août 2018 à 09:12 Le porte-parole du gouvernement a, une fois de plus, fait montre de son aversion pour l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, en débitant des contre-vérités sur ce dernier au cours de l’émission ‘‘Le débat’’ sur Radio Top Congo : « Moïse Katumbi n’a jamais introduit une demande d’autorisation pour le survol du ciel congolais et l’atterrissage de son jet privé », « Il n’a jamais foulé le sol congolais à Kasumbalesa et ne s’est présenté devant un agent de la DGM (Direction générale de migration) ». Et pour conclure, il a laissé …

juillet, 2018

  • 17 juillet

    RDC : « Kabila » peut se représenter comme candidat indépendant à l’élection présidentielle

    Dernière mise à jour, le 18 juillet 2018 à 04:47 L’échéance du mandat de Joseph Kabila ne s’arrête pas au 23 décembre prochain, soutient le Secrétaire permanent adjoint du PPRD, Ferdinand Kambere. L’auteur de cette réflexion soutient qu’en droit constitutionnel, lorsqu’ « on touche, par une révision constitutionnelle sur une matière qui est concernée par l’immutabilité constitutionnelle, on donne naissance à une nouvelle Constitution. » C’est sur fond de la réflexion de Me Jean Cyrus Mirindi que ce débat juridique a été lancé appelant à une analyse approfondie de la « violation » constitutionnelle de 2011. Pour le SPA du …

  • 15 juillet

    RDC : Prolonger l’opération des dépôts des candidatures aux provinciales

    Poignée de main entre l'Ambassade de Corée du sud [droite] et le president de la CENI, à Kinshasa.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2018 à 12:29 Le vœu de nombre de leaders politiques et de certains observateurs est de la voir accéder à la demande pressante formulée par presque tous les partis politiques y compris le regroupement « PALU et alliés » d’Antoine Gizenga d’ouvrir une prolongation de quelques jours pour permettre aux partis politiques d’acheminer les documents originaux. Ils estiment, à juste titre, qu’il ne sert à rien de courir en passant à la prochaine opération électorale alors que plusieurs partis politiques compétiteurs risquent de rester au bord de la route uniquement pour un problème …

mars, 2018

  • 26 mars

    Gecoco Mulumba : Un procès tenu sur son lit d’hôpital

    Dernière mise à jour, le 27 mars 2018 à 10:38 A l’issue d ‘un procès qui s’est tenu sur son lit d’hôpital à Kinshasa, l’opposant politique Gecoco Mulumba a été condamné, en RDC, à la peine de dix-huit mois d’emprisonnement ferme. Gecoco Mulumba était mis en cause pour avoir outragé le chef de l’État : le président hors mandat Joseph Kabila. Notamment : en septembre 2017, alors qu’il se trouvait à Bruxelles, pour avoir partagé sur les réseaux sociaux un message qui lui avait été adressé qualifiant kabila de « honte de l’Afrique ». Le feuilleton « Gecoco Mulumba Gérard …

  • 2 mars

    Dauphin : « Kabila » doit passer le fanion à temps

    "Joseph Kabila" et les membres de la MP lors d'une reunion.

    Dernière mise à jour, le 5 mars 2018 à 02:03 L’énigme qui couvait sur l’affaire du Dauphin semble donner, désormais, quelques éclaircis. Au-delà de la guéguerre sur les thèses doctorales à laquelle certains des ceux qui se sentaient favoris se sont livrés sur l’agora politique ces derniers jours, il y a bien à croire qu’en vertu de la pression combinée à l’interne, avec le Comité Laïc de Coordination et ses acolytes, d’une part, et, à l’externe, avec l’entrée en action d’Antonio Guterres, Moussa Faki Mahmat, des déclarations tonitruantes du Botswana, des visites éclaires des Présidents Sassou Nguesso, Joaô Lourenço et, …

février, 2018

  • 23 février

    Ramazani Shadary : Des fautes lourdes

    Emmanuel Ramazani Shadary, ancien ministre de l’Intérieur et Sécurité de RDC.

    Dernière mise à jour, le 4 décembre 2018 à 01:20 Le PPRD de Joseph Kabila se réorganise. Le tout dernier secrétaire général du parti vient d’être propulsé au poste de ministre de l’Intérieur et Sécurité, en remplacement d’Emmanuel Ramazani Shadary, un autre cadre du PPRD viré pour des motifs relevant du pouvoir discrétionnaire du président de la République. Un signe avant-coureur qui cache mal ce qui se prépare dans la cour du chef. Que cache ce réaménagement dit technique ? Emmanuel Ramazani Shadary serait-il le bouc-émissaire ? Quelle erreur aurait-il commise pour être défenestré de son piédestal ? Toutes ces …

  • 17 février

    Prolongement du bail de « Kabila » : Le PPRD veut de dupliquer le modèle burundais en RDC

    Pierre Nkurunziza, président burundais.

    Dernière mise à jour, le 23 février 2018 à 02:02 Des esprits avisés savent scruter les faits et gestes posés ci et là par les caciques du pouvoir pour se faire une religion. C’est notamment le fait qu’il y a peu, une nouvelle dynamique a vu le jour. Le Front pour le référendum. Motivation avancée à sa création :  » Sauver le pays de la situation actuelle… « . Un autre fait : la récente rencontre entre la ligue des jeunes du PPRD et des Imbonerakure, mouvement de la jeunesse burundaise affilié au CNDD-FDD, le parti au pouvoir et soupçonné d’être …