lundi , 14 octobre 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

Mots-clefs Archives : Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

octobre, 2018

  • 24 octobre

    Mushikiwabo à l’OIF : Kigali s’impose sur le plan international

    Dans 24 ans de pouvoir à Kigali, Paul Kagame travaille assidument à placer ses compatriotes dans les organisations internationales. Il s’agit entre autres de Patrick Mazimpaka, vice-Président de la Commission de l’Union Africaine; Mme Nsendanyoye, Directeur général adjointe de l’Organisation mondiale du Commerce; Rutayisire, Directeur général adjoint du Fond monétaire international (FMI) chargé de l’Afrique; Donald Kaberuka, Président du Groupe de la Banque africaine de Développement et enfin de Mme Mushikiwabo, Secrétaire générale de l’OIF. L’élection la semaine dernière de Mme Louise Mushikiwabo, ministre des Affaires étrangères du Rwanda au poste prestigieux du Secrétaire Générale de l’Organisation internationale de la …

  • 19 octobre

    Mushikiwabo : Nomination honteuse à l’OIF

    Dernière mise à jour, le 22 octobre 2018 à 03:44 La Francophonie a couronné vendredi la Rwandaise Louise Mushikiwabo face à la sortante canadienne Michaëlle Jean, consacrant ainsi la victoire de l’Afrique, soutenue par la France, et ce malgré les critiques à propos du peu de cas que le Rwanda ferait de la défense des droits fondamentaux et du français. Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, a été nommée secrétaire générale par consensus, au dernier jour du sommet à Erevan de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), sorte de mini-ONU de 84 États et gouvernements. « On peut faire beaucoup …

juillet, 2018

  • 31 juillet

    RDC : Pas d’élections apaisées tant que les recommandations de l’OIF ne seront pas observées

    La majorité au pouvoir et l’Opposition en République Démocratique du Congo (RDC) sont loin de s’accorder pour processus électoral apaisé. Les opposants font remarquer qu’il n’y aura pas d’élections apaisées tant que les recommandations de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) sur l’audit du fichier électoral ne seront pas observées. Pour l’Opposition, la Centrale des élections en République démocratique du Congo se doit d’apporter toute la lumière à la question des 10 millions d’électeurs sans empreinte digitale ou carrément, les élaguer du fichier. La Majorité présidentielle continue de réaffirmer sa détermination sur la tenue des élections à la date du …

  • 6 juillet

    RDC : Les trois plans de « Kabila » pour un glissement à l’infini

    Adolphe MUZITO et Didier REYNDERS

    Dernière mise à jour, le 11 juillet 2018 à 11:20 Les trois plans se résument comme suit : « Le Plan A : organiser des élections frauduleuses avec le fichier électoral contenant près de 20 millions de cas douteux comme le relève l’audit de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ; avec une machine à voter contestée, non seulement par la majorité des Congolais, mais aussi par le pays du fabricant, et avec une Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) toute acquise à la cause du pouvoir en place. La présence naïve de l’Opposition à une telle élection ne servirait que …

juin, 2018

  • 23 juin

    RDC : 14 millions d’électeurs douteux

    Dans son rapport final sur l’audit du fichier électoral de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) en République Démocratique du Congo (RDC), l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) confirme que les anomalies relevées il y a presque trois mois viennent de recevoir confirmation. Il est clairement souligné que le serveur de la CENI hébergeait plus de 6 millions de faussaires, soit environ 5 millions de doublons contre près d’un million de mineurs. La présence de 16,5 % d’électeurs enrôlés sans empreintes digitales est également confirmée, soit 1/6 de l’électorat, ou encore environ 8 millions de votants. La sommation de 6 …

mai, 2018

  • 31 mai

    RDC : Aucune trace d’empreinte de plus de 6 millions d’enrôlés à la CENI !

    Les experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont conclu leur audit du fichier électoral, le vendredi 25 mai 2018. Malgré le satisfecit de l’OIF sur cette opération de fiabilisation du fichier électoral, les résultats de ces enquêtes font froid au dos. 16,6% d’électeurs, soit plus de 6 millions d’enrôlés, n’ont pas d’empreintes digitales dans le serveur de la Commission électorale nationale indépendante. Et, le verdict de l’OIF va dans le sens de relativiser : « Mais cela ne remet pas pour autant en cause, conformément à la loi (congolaise), leur qualité d’électeur ». Autrement dit, ces enrôlés, dont …

  • 26 mai

    Francophonie : Macron jete le pavé dans la mare en soutenant Mushikiwabo au poste de secrétaire général de l’OIF

    Dernière mise à jour, le 28 mai 2018 à 12:38 Ce soutien insolite du président français à Louise Mushikiwabo qui est la ministre rwandaise des Affaires étrangères provoque des remous versus de la position défendue par les anciens présidents français.Cette posture manifeste s’éloigne des valeurs fondamentales sur lesquelles tous les défenseurs de la francophonie s’arc-boutent . Evidemment l’image de Macron semble être écornée auprès des intellectuels africains et européens . La défiance à son égard pourra s’agrandir pour ce soutien de la candidature de la ministre rwandaise dont le pays en matière du respect de droits de l’homme , de …

  • 24 mai

    OIF : NGBANDA s’oppose à la candidature de MUSHIKIWABO

    Dernière mise à jour, le 26 mai 2018 à 11:28 Dans une lettre de protestation adressée au président français Emmanuel Macron, contre la candidature de la Ministre rwandaise des Affaires étrangères, Madame Louise MUSHIKIWABO, à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Honoré NGBANDA persiste et signe : « (…) l’hebdomadaire panafricain, Jeune Afrique, vient de révéler, dans son édition en ligne du 8 mai 2018 à 21h35 (et mis à jour à 21h40), une probable candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères et de la coopération, Madame Louise MUSHIKIWABO, à la tête de l’OIF lors du dit …

  • 17 mai

    Fichier électoral : Opposition en RDC dénonce des manœuvres tendant à bloquer l’audit de l’OIF

    Dernière mise à jour, le 19 mai 2018 à 10:16 L’objectif de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) sur l’AUDIT DU FICHIER ÉLECTORAL en République Démocratie du Congo (RDC), est de s’assurer de la transparence mais surtout, de la confiance de toutes les parties à ce processus. Elle souhaiterait impliquer les différentes forces politiques en l’occurrence : la Majorité présidentielle et l’Opposition. Pas seulement la société civile ainsi que les partenaires techniques et financiers. L’Opposition parle déjà des manœuvres tendant à bloquer l’audit de l’OIF alors que des sources proches de la Ceni font savoir que tout est mis en …