mardi , 19 février 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Mouvement Libération Congo – MLC

Mots-clefs Archives : Mouvement Libération Congo – MLC

décembre, 2018

  • 8 décembre

    Insécurité : Bemba pourrait ne pas revenir en RDC

    Jean-Pierre BEMBA [au milieu]

    Dernière mise à jour, le 10 décembre 2018 à 06:02 « Jean-Pierre Bemba pourrait ne pas revenir en RDC où il est attendu pour battre campagne en faveur de Martin Fayulu », lâche à ce propos Alexis Lenga, Secrétaire général adjoint du MLC en charge des relations extérieures. « Si toutes les conditions de sécurité sont réunies pour Jean-Pierre Bemba, d’ici le 15 ou 20 novembre, il pourrait fouler le sol congolais. Dans le cas contraire, il ne viendra pas », affirmait encore Alexis Lenga. Le SG adjoint du MLC révèle des problèmes d’ordre sécuritaire seraient à la base de …

octobre, 2018

  • 24 octobre

    Élections RDC : Il n’y a pas de dialogue et de coopération au niveau de la CENI

    Jean-Pirre Bemba et sa femme

    Dernière mise à jour, le 28 octobre 2018 à 12:40 Pourquoi encourage-t-il ses militants à prendre part à la marche du 26 octobre ? Le chairman du MLC explique que c’est « parce que d’abord la CENI, principalement la présidence du bureau de la CENI sont sourds à l’appel de la population, des cadres et des candidats aux différentes élections, qui sont en train de se plaindre de ce qu’on appelle aujourd’hui la ‘’machine à tricher’’ (machine à voter), et surtout les noms des dix millions d’électeurs fictifs qui est déjà mis en place pour pouvoir déjà faire gagner le …

septembre, 2018

  • 17 septembre

    Subornation de témoins : Bemba en appel contre la décision de sa condamnation par la CPI

    Dernière mise à jour, le 24 septembre 2018 à 01:02 La CPI condamne le chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo, à la suite d’une manipulation de témoins. L’ancien vice-président a été exclu de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) pour cette affaire. Le tribunal basé à La Haye a condamné Bemba à une peine de 12 mois et à 300 000 euros d’amende pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par des combattants qu’il avait envoyés pour réprimer un coup, en République centrafricaine voisine entre octobre 2002 et 2003. M. Bemba a décidé de se pourvoir …

  • 13 septembre

    Coup pour coup : Numbi répond Bemba

    Dernière mise à jour, le 14 septembre 2018 à 02:09 Au lendemain de son exclusion définitive de la course à la présidentielle par la Cour constitutionnelle, le leader du MLC a pris à parti, sur RFI, le pouvoir l’accusant de vouloir imposer non seulement « un Etat de non droit en RDC », mais aussi « d’avoir inféodé à sa solde les institutions du pays ». Réplique de Félix Kabange Numbi : « Nous ne sommes pas une République bananière où, pour des raisons d’inclusivité, les personnes qui ne remplissent pas les conditions d’éligibilité soient tout simplement validées parce qu’il faut être inclusif. Ce n’est …

  • 10 septembre

    Verdict de la Haute Cour : Opposition en RDC divisée

    Vingt-quatre heures après l’invalidation de l’ancien Vice-président de la République, le Mouvement de Libération du Congo (MLC) a tenu une réunion dite de « crise » au cours de laquelle le parti cher à Jean-Pierre Bemba et ses alliés s’engagent à « évaluer, dans un bref délai, l’ensemble du processus électoral en vue de communiquer la décision de leur participation ou non au processus en cours ». En des termes voilés, le MLC n’exclut donc pas l’option du boycott. Faut-il craindre le boycott du scrutin par l’opposition après la disqualification de Moïse Katumbi et de Jean-Pierre Bemba, deux des principaux …

  • 10 septembre

    RDC : Parodie d’élection

    Jean-Pierre BEMBA, entoure des journalistes, dans une chambre d'un hotel bruxellois, Juillet 2018.

    Dernière mise à jour, le 11 septembre 2018 à 02:04 Jean-Pierre Bemba exclu par la Cour constitutionnelle de la présidentielle du 23 décembre, a dénoncé mardi une « parodie d’élection » en République Démocratique du Congo (RDC). « La Cour constitutionnelle est aux ordres du pouvoir en place (…). Tout ça n’est qu’une mise en place qui veut que le candidat du pouvoir puisse ne pas avoir de candidat sérieux devant lui », a affirmé M. Bemba, en référence à l’ex-ministre de l’Intérieur et chef du parti présidentiel PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary, désigné comme candidat au scrutin par le président Kabila et sa coalition …

  • 3 septembre

    RDC : La CPI blanchit Bemba

    Jean-Pierre BEMBA (au milieu), en position de prière avant sa conférence de presse, Kinshasa, Août 2018.

    Un certificat de détention est signé le 10 août 2018 par le chef du quartier pénitentiaire de la CPI, M. Patrick CRAIG. Certifié par le directeur divisionnaire des services judiciaires Marc Dubuisson le 27 août 2018, ce document semble blanchir Jean-Pierre Bemba. Et pourtant, il était encore considéré, à la mort de son père Jeannot Bemba à Bruxelles, comme un prisonnier redoutable, donc un criminel de guerre. Pour preuve, il est arrivé dans la capitale belge menotté sous haute escorte de la garde belge, pour rendre un dernier hommage à son père. Immédiatement après, le chairman était reconduit à sa …

août, 2018

  • 27 août

    RDC : Subornation de témoin vs. corruption

    Dernière mise à jour, le 13 décembre 2018 à 02:02 Jean-Pierre BEMBA éligible ou inéligible à l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo (RDC) ? À moins d’être corrompus moralement ou matériellement, certains juristes devraient retourner à l’école. / Zeph Zabo* « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Subornation de témoin et corruption sont deux infractions complètement distinctes et autonomes l’une de l’autre. Elles sont constituées d’éléments infractionnels distincts et qui doivent impérativement être respectivement prouvés hors de tout doute raisonnable, devant l’instance judiciaire statuant sur l’affaire concernée, avant toute condamnation à l’une ou l’autre de ces …

  • 25 août

    RDC : Le respect de la loi concerne tout le monde

    Le combat pour la mise en place et la consolidation de l’État de droit en République Démocratique du Congo (RDC) date maintenant de plusieurs décennies. Des vies ont été brisées, certaines sacrifiées, pour que la nation congolaise s’intègre définitivement dans cette forme d’organisation de la vie collective. C’est, nous le savons, pour la démocratie et l’État de droit que M’Zee Laurent-Désiré Kabila et l’AFDL ont combattu la dictature mobutiste. C’est sous le faux prétexte de lutter pour l’État de droit, qu’en 1998, le RCD et le MLC avaient déclenché la guerre qui brisa le pays, dont il a fallu reconstruire …

  • 23 août

    Bemba – Luhaka : Il n’y a pas de relations particulières

    Dans un entretien avec des hommes des médias, Thomas Luhaka a passé en revue toutes les questions qui font l’actualité en République Démocratique du Congo (RDC). A la question sur l’état actuelle des relations qu’il entretient avec le président national du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Thomas Luhaka Losenjola, confie qu’il n’y a pas de relations particulières. Depuis la divergence de vues sur le plan politique entre les deux hommes, Thomas Luhaka a levé l’option de faire son chemin et Jean-Pierre Bemba le sien. Dans un entretien à bâtons rompus avec des hommes des médias, l’autorité morale du Mouvement …