mercredi , 15 août 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Moïse Katumbi Chapwe

Mots-clefs Archives : Moïse Katumbi Chapwe

août, 2018

  • 14 août

    Exclusion de Katumbi : Des marches pacifiques seront organisées en RDC

    Les principaux ténors de l’Opposition congolaise se sont retrouvés, Lundi, au siège du Mouvement de Libération du Congo (MLC), à Gombe, pour rendre publique leur déclaration commune sur la situation politique en cours. Essentiellement en ce qui concerne le processus électoral. En l’absence de Martin Fayulu, l’un de six rédacteurs de la déclaration, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Eve Bazaïba, Pierre Lumbi et Freddy Matungulu ont fait bloc pour exiger notamment le retour au pays de Moïse Katumbi Chapwe et rejeter le recours à la machine à voter. Le coordonnateur d' »Ensemble pour le changement » pour le Grand-Katanga, Gabriel Kyungu appelle à …

  • 11 août

    « Joseph KABILA » : Un régime convaincu d’imposer sa loi

    poignée de main, Kabila et Ramaphosa, Kinshasa.

    Dernière mise à jour, le 13 août 2018 à 09:13 À cinq mois de la présidentielle, le pouvoir en place est loin d’intérioriser les différentes leçons des nations qui ont tenté de s’opposer à la volonté du peuple dans la voie de l’alternance démocratique. Le printemps arabe, la révolution du Burkina-Faso,… sont des cas récents d’un peuple qui sort toujours gagnant lorsqu’il s’agit de réclamer ses droits. Malheureusement à Kinshasa, le pouvoir reste sourd à tous les appels à la raison. Il est convaincu d’imposer sa loi. L’exclusion planifiée de Moïse Katumbi à la prochaine présidentielle s’inscrit dans cette logique. …

  • 8 août

    Sans carte d’électeur : Le Mandataire de Katumbi déposera son dossier de candidature à la CENI

    Dernière mise à jour, le 11 août 2018 à 02:48 La ville de Lubumbashi a été paralysée lundi 6 août. Des coups de feu ont retenti dans certains quartiers. A la base, les forces de l’ordre s’activaient à disperser les manifestants pro-Katumbi, qui avaient choisi la rue pour manifester leur ras-le-bol. Ces derniers, par ces actions de rue, exigeaient l’autorisation pour leur leader Moïse Katumbi, à fouler le territoire congolais par cette partie du sud-est de la RDC. L’Unadef s’est insurgée contre la violence dont a été victime l’honorable Mwando Nsimba Kabulo lors de cette marche. Cet élu de Lubumbashi …

  • 6 août

    Retour de Katumbi : Les Oppositions se serrent le coude pour faire pression à « Kabila »

    Fatshi, Kamerhe et Bemba

    Dernière mise à jour, le 8 août 2018 à 06:11 Au moment où les autorités congolaises multiplient des barricades pour empêcher à Moïse Katumbi de retourner au pays pour déposer sa candidature, ses proches de l’Opposition, Jean-Pierre Bemba, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se serrent le coude pour faire pression au pouvoir de Kinshasa. Au terme du Congrès de son parti, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe a demandé aux autorités congolaises de laisser Moïse Katumbi retourner au pays pour garantir des élections réellement inclusives. Selon des sources au CNSA, cette situation est un coup à l’Accord de la …

  • 6 août

    Présidentielle : Moïse KATUMBI hors-jeu ?

    Moise KATUMBI [au milieu], Olivier KAMITATU [gauche] et Salomon.

    Dernière mise à jour, le 9 août 2018 à 06:41 Sauf imprévu, Vital Kamerhe dépose officiellement ce lundi 6 août, sa candidature à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain. Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi et Freddy Matungulu Mbuyamu Ilankir déposeront leurs candidatures demain mardi 7 août. Le « dernier » annoncé est Adolphe Muzito qui, selon des sources, se présentera ce mercredi 8 août aux bureaux de la CENI, pour le même exercice. A chaque candidat, son jour. Occasion pour chacun des quatre figures annoncées de l’Opposition, de démontrer ses capacités de mobilisation. Il y a fort à parier que les …

  • 6 août

    Présidentielle : « Joseph KABILA » non éligible

    Ramazanı SHADARY saluant un membre du PPRD lors d'une reunion populaire de ce parti politique.

    Dernière mise à jour, le 7 août 2018 à 06:57 (A) Tenant compte de l’impossibilité juridique du Président en fonction et de son engagement personnel et délibéré de respecter la Constitution, cette question ne peut faire d’aucun débat, à moins d’une déviance constitutionnelle délibérée consistant à défier volontairement l’ordre constitutionnel en vigueur, protégé par les dispositions des articles 70, 71 et 220 de la Constitution. (B) S’agissant du cas de Moise KATUMBI, il convient de noter que ses droits civiques et politiques ne sont pas mis en jeu, étant entendu que les procédures pénales initiées à son encontre sont en …

  • 3 août

    Frontière fermée : Le gouvernement de RDC a refusé à Katumbi même le droit de se faire arrêter

    Menacé d’arrestation s’il foule le sol congolais, Moïse Katumbi est arrivé par la Zambie à quelques dizaines de mètres de son pays natal pour la première fois depuis mai 2016. Entouré d’une foule de partisans survoltés, il s’est présenté à la douane zambienne au poste de Kasumbalesa. Du côté congolais, la frontière était fermée, affirme M. Katumbi. « Le gouvernement de la RDC a refusé à Moïse Katumbi même le droit de se faire arrêter », a ironisé un membre de la société civile. « Mon crime? Vouloir entrer dans mon pays et déposer ma candidature. En tentant de me bloquer, on veut …

juillet, 2018

  • 30 juillet

    Bemba : Nouvelle cible de la majorité au pouvoir en RDC

    Dernière mise à jour, le 7 août 2018 à 07:33 La libération surprise de Jean-Pierre Bemba par la Cour pénale internationale (CPI) n’était pas dans le schéma de la majorité au pouvoir. Et en se déclarant candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018, Bemba a presque donné des insomnies à cette MP convertie en FCC. Depuis la semaine dernière, la MP a déployé sur le terrain ses sbires pour descendre le président du MLC. André-Alain Atundu, porte-parole de la MP, y est allé à cœur joie, déclarant, sans avis préalable des autorités compétentes, que Jean-Pierre Bemba n’est pas éligible …

  • 30 juillet

    RDC : L’heure de grand retour de figures emblématiques de l’Opposition

    Jean-Pierre Bemba à Kinshasa dès le mercredi 1er août prochain, Moïse Katumbi Chapwe annoncé, lui aussi au courant de la même semaine en RD Congo…soit avant le 8 août, affirme Olivier Kamitatu. L’heure est donc au grand retour de certaines figures emblématiques de l’Opposition, longtemps absentes du pays. Sans surprise. En cette période où le processus électoral a franchi l’étape stratégique de dépôt de candidatures pour la présidentielle et la députation nationale, chaque acteur politique se refuse de subir les événements. L’heure de grandes manœuvres politiques ayant déjà sonné, chacun aimerait donc être sur place. Ceci explique cela. Moïse Katumbi …

  • 21 juillet

    Présidentielle : L’Opposition en RDC se trouve devant un choix cornélien

    Moise KATUMBI, Jean-Pierre BEMBA et Felix TSHISEKEDI. Photo montage par KongoTimes

    Dernière mise à jour, le 24 juillet 2018 à 10:51 A cinq mois et six jours des élections prévues le 23 décembre en République Démocratique du Congo (RDC), les ambitions se sont exprimées du côté de l’Opposition. Formellement, trois figures bien connues ont déclaré leurs candidatures au scrutin présidentiel. Il s’agit de Moïse Katumbi Chapwe, ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et de Jean-Pierre Bemba Gombo, président national du Mouvement de libération du Congo (MLC). A huit jours du début du dépôt de candidatures …