lundi , 14 octobre 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Médecins Sans Frontières (MSF)

Mots-clefs Archives : Médecins Sans Frontières (MSF)

décembre, 2018

  • 10 décembre

    RDC : Augmentation du taux de mortalité des enfants malnutris

    Le taux de mortalité des enfants souffrant de malnutrition à Masisi, dans le Nord-Kivu, est passé, ces deux derniers mois, de 6,4% à 8%. Cette augmentation du taux s’explique notamment par l’insécurité qui sévit dans cette partie de la RDC. Les violences entravent les activités rurales et restreignent l’accès aux soins de santé, indique un communiqué des Médecins Sans Frontières. Le taux de mortalité dû à la malnutrition dans les différentes structures sanitaires soutenues par le Projet de MSF à Masisi a connu une augmentation. Ce taux est passé, au cours des deux derniers mois, de 6,4% à 8%.  « Cette …

novembre, 2018

  • 26 novembre

    Ébola : Construction d’un centre de transit au Nord-Kivu

    L’épidémie d’Ebola qui a fait son apparition le 1er août 2018 – la 10ème en RDC – est devenue la plus grave jamais connue par le pays. L’épicentre s’est déplacé de Mangina, où les premiers cas ont été notés, vers la ville de Beni. Cette ville a vu le nombre des nouveaux cas suspects et confirmés augmenter régulièrement dans plusieurs quartiers jusqu’à saturer le centre de traitement Ebola (CTE). Selon la Coordinatrice du projet Marie Burton, l’emplacement de ce nouveau centre de transit à proximité du centre de traitement Ebola (CTE), dont la capacité est actuellement saturée, permettra de rapprocher …

juillet, 2018

  • 24 juillet

    Kasaï : MSF se retire de l’hôpital de Kakenge

    « Cette décision est motivée par l’amélioration de la situation sur terrain avec, comme retombées, le retour progressif des populations déplacées qui avaient fui les violences en début d’année. C’est ainsi que MSF a estimé que le ministère de la Santé et d’autres acteurs humanitaires devraient poursuivre les activités », rapporte un communiqué de cette organisation médicale humanitaire internationale. Trois mois d’intervention à l’hôpital général de référence de Kakenge, dans la province du Kasaï ont suffi pour voir Médecins Sans Frontières (MSF) accomplir sa part de mission. L’organisation humanitaire a décidé de livrer ce projet au ministère rd-congolais de la …

  • 20 juillet

    RDC : Choléra à Mbuji-Mayi

    La ville de Mbuji-Mayi, capitale provinciale du Kasaï Oriental, est touchée par une nouvelle flambée de choléra depuis mi- juin, la deuxième depuis le début de l’année en cours. Environ 260 cas ont été enregistrés dans dix zones de santé de la ville au cours des deux premières semaines du mois. Au front, Médecins Sans Frontières (MSF) travaille en collaboration avec les équipes du Pool d’Urgence Congo (PUC) en charge des activités médicales et de sensibilisation, dans l’optique de contenir l’épidémie le plus rapidement possible. MSF vient ainsi en appui au ministère de la Santé et des autorités sanitaires provinciales …

juin, 2018

  • 7 juin

    RDC : Quid du vaccin contre Ebola

    Le vaccin Ebola (rVSVDG-ZEBOV-GP), souligne le document de MSF, « est l’une des composantes de la stratégie globale pour contenir l’épidémie d’Ebola. Ce vaccin à l’essai n’a pas encore été homologué. Il est donc utilisé dans le cadre d’un protocole d’étude qui a été approuvé par les autorités nationales, le Comité Ethique à Kinshasa et le Comité Ethique de MSF. Le protocole définit à qui, quand et comment le vaccin doit être administré ». Concernant son administration, le document de MSF fait savoir que « les participants reçoivent toutes les informations sur le vaccin avant de donner leur consentement. Ensuite, ils feront …

mars, 2018

  • 8 mars

    Ituri : Des déplacées traumatisées par la violence

    Médecins sans frontières (MSF) vole au secours des déplacés de l’Ituri pour les aider à faire face à leur situation précaire. Les équipes MSF dispensent également des consultations en santé mentale, car la plupart de ces personnes déplacées sont traumatisées par la violence dont elles ont été témoins ou victimes. Certaines d’entre elles ont tout perdu dans leur fuite. Il y a aussi parmi eux des enfants non accompagnés, qui ont perdu des parents et d’autres membres de famille. « La plupart des déplacés de Ituri vivent dans des familles d’accueil. Certains se réfugient dans des écoles, des églises ou de …

janvier, 2018

  • 11 janvier

    RDC : Centre anti-choléra ouvert à Kinshasa

    Kinshasa, la capitale, connaît de graves inondations depuis jeudi 4 janvier 2018 et est confrontée, depuis novembre dernier, à une épidémie de choléra. On y dénombre, à ce jour, 220 cas de choléra dont 23 décès. Pour contenir l’épidémie, Médecins sans frontières (MSF), en collaboration avec le ministère de la Santé publique, construit un Centre de traitement de choléra, au Camp Luka, quartier situé dans la commune de Ngaliema et considéré comme épicentre de cette épidémie. Malgré le soleil de plomb et les bruits du groupe électrogène, Kévin et ses collègues, logisticiens de Médecins sans frontières, espéraient terminer les travaux …

décembre, 2017

  • 17 décembre

    MSF victime d’attaques et d’enlèvements en RDC

    Membres du Medicin Sans Frontière, Kasai, RDC.

    Dernière mise à jour, le 20 décembre 2017 à 12:14 Victime d’attaques multiples, d’enlèvements de ses équipes et de braquages, Médecins Sans Frontières (MSF) ne sait plus à quel saint se vouer. En l’espace de deux semaines, MSF a connu trois incidents graves au Nord-Kivu. L’Organisation humanitaire internationale appelle ainsi au respect de sa mission et de son personnel afin que la population ait accès à ses services. Deux membres de l’équipe MSF ont été enlevés le 5 décembre dernier par des hommes armés à Bambu, en territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, rapporte un communiqué de Cette …

  • 14 décembre

    Birmanie : C’est un génocide !

    Dernière mise à jour, le 16 décembre 2017 à 06:02 Au moins 6.700 Rohingyas, dont 730 enfants de moins de cinq ans, ont été tués uniquement lors du premier mois d’une campagne militaire dans l’ouest de la Birmanie entre le 25 août et le 25 septembre, a estimé jeudi Médecins sans frontières. « Le nombre de décès est vraisemblablement sous-estimé », a précisé le Dr Wong de MSF, qui a interrogé plus de 11.000 réfugiés au Bangladesh. Plus de 640.000 musulmans rohingyas y ont trouvé refuge depuis fin août pour fuir ce que les Nations unies qualifient d' »épuration ethnique ». Jusqu’ici, l’armée birmane …