mardi , 25 septembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Marche du 31 décembre

Mots-clefs Archives : Marche du 31 décembre

avril, 2018

  • 23 avril

    RDC : Les victimes des marches du 31 décembre et du 21 janvier doivent être rétablis dans leurs droits

    Dernière mise à jour, le 25 avril 2018 à 07:00 La Nouvelle société civile congolaise (NSCC), en collaboration avec le Centre pour la gouvernance (CEGO), plaident pour un procès juste et équitable en faveur des victimes des marchés pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier dernier, organisées par le Comité laïc de Coordination (CLC). Selon le coordonateur national adjoint de la NSCC, Robert Kabakela, aucune suite n’est réservée, à ce jour, à la plainte déposée depuis 6 mars dernier au Parquet près la Cour constitutionnelle par le collectif d’avocats des victimes des événements du 31 décembre 2017 et …

mars, 2018

  • 13 mars

    Repression des marches : Les forces de l’ordre et de sécurité de « Kabila » mis en cause, rapport CEM-3121

    Dernière mise à jour, le 14 mars 2018 à 11:35 Dans un rapport dévoilé le samedi 10 mars 2018 par la « Commission d’Enquête Mixte », instituée le 1er février 2018 en vue de faire la lumière sur les allégations d’atteintes aux droits de l’homme enregistrées lors des manifestations du 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018, aucun grief n’est retenu contre le Comité Laïc de Coordination (CLC), organisateur de ces deux marches réputées pacifiques mais perçues par le pouvoir en place comme un agenda caché visant la réalisation d’un coup d’Etat civil. On n’a retenu, à sa charge, ni …

  • 13 mars

    RDC : 14 personnes ont été tuées lors de la répression des marches anti-« Kabila » des 31 décembre et 21 janvier

    Les premières conclusions de la commission d’enquête sur les événements des 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018 ont été révélées. Au total, 14 personnes ont été tuées : 7 à chacune des deux premières manifestations appelées par le Comité laïc de coordination (CLC). Au cours d’une conférence de presse conjointe à Kinshasa, la ministre des Droits humains Marie-Ange Mushobekwa et le rapporteur de la Commission Georges Kapiamba, représentant de la Société civile, se sont accordés sur ce bilan. « Le rapport de la Commission 3121 sera envoyé au ministre de la Justice qui devra ordonner des poursuites judiciaires contre …

  • 1 mars

    RDC : Le chaos ne pas loin

    CENCO rend compte a "Joseph KABILA" le 28 mars 2017

    Dernière mise à jour, le 4 mars 2018 à 05:19 Face au danger d’implosion, de plus en plus de voix s’élèvent pour inviter le Pouvoir et la CENCO à se mettre autour de la table. De l’avis des analystes, l’heure a sonné pour qu’un vrai dialogue s’instaure pour baliser la voie à la tenue des élections apaisées. La logique de confrontation, de bras de fer, de contestation et de répression ne vaut pas son pesant d’or, lorsque dans chaque partie, l’on ne cesse d’enregistrer des morts et des blessés, au moment où le pays a plus que besoin de la …

février, 2018

  • 25 février

    Marches anti-Kabila : Un mort et plusieurs blessés en RDC

    Manifestation 21 Janvier 2018, Kinshasa, RDC.

    Dernière mise à jour, le 27 février 2018 à 08:09 Des centaines de fidèles qui sortaient de la messe ont commencé à marcher avant d’être dispersés par les forces de sécurité qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et tiré à balles réelles. Deux personnes au moins ont été blessés par balles et trois prêtres ont été interpellés alors qu’ils étaient à la tête d’une marche avec les fidèles de la paroisse Saint Pierre de Wagenia, dans l’est de la ville. Dans le nord de Kisangani, les habitants affluaient dans les rues et plusieurs groupes de jeunes gens se retrouvaient …

  • 16 février

    L’exercice des libertés publiques en RDC est en péril

    En ce qui concerne l’exercice des libertés publiques en RDC, M. Robert Ilunga Numbi, directeur exécutif de l’ONG  » Les Amis de Nelson Mandela « , a affirmé qu’il est en péril. Sur ce point, il a noté que l’article 26 de la Constitution de la RDC et plusieurs instruments juridiques internationaux reconnaissent au peuple d’exprimer sa joie ou sa colère à travers les manifestations pacifiques, sous le respect de l’ordre public et de bonnes moeurs. Il s’est ainsi indigné :  » Dommage ! En RDC, les manifestations populaires pacifiques ou nonpacifiques sont toujours réprimées violemment par la police et les …

  • 15 février

    Manifs Populaires : le CLC a le vent en poupe

    Si l’Opposition en RD Congo était un navire, le Comité laïc de coordination (CLC) en serait le lof. Depuis plus d’un mois, ce collectif de l’Eglise catholique de Kinshasa, a le vent en poupe. Marche pacifique le 31 décembre 2017. Rebelote le 21 janvier en cours…Un autre appel à manifestation est lancé aux Congolais pour ce dimanche 25 février. Et, ce sera une troisième manif, à l’espace d’un peu plus d’un mois, après la marche de la seconde moitié du mois de janvier dernier. Peu importe la lecture à faire de toutes ces descentes des populations dans la rue, à …

  • 14 février

    « Kabila » : Des propos qui font honte à la RDC

    Dernière mise à jour, le 15 février 2018 à 03:33 Selon Paul Nsapu, Secrétaire général de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), les propos tenus par Joseph Kabila lors de son dernier point de presse sont scandaleux, insolents et inhumains, et qui font honte à la République Démocratique du Congo (RDC). Et de conclure,  » le pouvoir en RDC a touché le fond. «  La crise que traverse la République Démocratique du Congo (RDC) prend des dimensions alarmantes et inquiétantes. Le malaise est profond au sein de la population. Paul Nsapu, Secrétaire général de la Fédération internationale des …

  • 13 février

    Non à la dictature : l’Eglise en RDC ne se voile plus la face

    Lors des marches pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018, le Comité Laïc de Coordination a mobilisé plus de 3.000.000 de Congolaises et Congolais qui ont marché pacifiquement pour réclamer l’application intégrale de l’Accord de la Saint-Sylvestre. Comme seule réponse, le pouvoir a choisi une répression sanglante, affichant ainsi la persistance de son arrogance, de son mépris et de son insouciance. Bref le refus catégorique de prendre en considération les revendications de toute une nation. Une troisième marche pacifique est ainsi programmée, le dimanche 25 février, sur l’ensemble de la République démocratique du Congo, selon un communiqué …

  • 11 février

    RDC : Le peuple triomphera tôt ou tard

    Dernière mise à jour, le 14 février 2018 à 05:10 Archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a repris du service à côté de ses troupeaux de la capitale et de toute la RDC qui se battent pour recouvrer leur liberté et leur honneur perdu. Après ses homélies qui ont mis la majorité au pouvoir dans tous ses états, l’archevêque de Kinshasa a réagi, mardi, à la répression dans le sang de la marche du 21 janvier 2018. Le cardinal Monsengwo ne cache pas son indignation :  » Comment peut-on tuer des hommes, des femmes, des enfants, jeunes et …