jeudi , 22 octobre 2020
Accueil / Mots-clefs Archives : Majorité Présidentielle (MP) (page 2)

Mots-clefs Archives : Majorité Présidentielle (MP)

juillet, 2018

  • 30 juillet

    Présidentielle : Bahati LUKWEBO dauphin de « Joseph KABILA » ?

    Modeste BAHATI LUKWEBO, professeur et politicien congolais.

    Joseph Kabila a réuni ses lieutenants autour de lui, ce samedi 27 juillet 2017, dans sa ferme privée de Kingakati où la question du candidat de la MP à l’élection présidentielle de décembre 2018 a été évoquée. IL a été demandé à chaque regroupement de la MP de présenter quatre noms. Après consultation, le nom de Bahati Lukwebo est le plus cité à un large consensus comme dauphin de Joseph Kabila. Ce professeur d’université, patriarche de la société civile congolaise sera un bon choix de la part de Kabila. IL a une bonne réputation au sein de la population congolaise …

  • 30 juillet

    Bemba : Nouvelle cible de la majorité au pouvoir en RDC

    La libération surprise de Jean-Pierre Bemba par la Cour pénale internationale (CPI) n’était pas dans le schéma de la majorité au pouvoir. Et en se déclarant candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018, Bemba a presque donné des insomnies à cette MP convertie en FCC. Depuis la semaine dernière, la MP a déployé sur le terrain ses sbires pour descendre le président du MLC. André-Alain Atundu, porte-parole de la MP, y est allé à cœur joie, déclarant, sans avis préalable des autorités compétentes, que Jean-Pierre Bemba n’est pas éligible à la présidentielle de décembre 2018. Sa déclaration, relayée par …

  • 21 juillet

    RDC : « Kabila » multiplie des stratégies pour obtenir un troisième mandat

    Joseph et Olive-Lembe KABILA, 19 Juilet 2018, Palais du Peuple, Kinshasa.

    Une forte délégation des chefs coutumiers a fait le déplacement de Kinshasa, à l’invitation du chef des renseignements, agissant sur instruction du chef de l’Etat, Joseph Kabila. Si un voile épais a entouré ces discussions, on sait désormais que le président Joseph Kabila veut s’appuyer sur les chefs coutumiers pour réussir son ultime projet d’un 3ème mandat à la magistrature suprême de la RDC. Très proches des populations et jouissant d’un grand aura auprès de leurs communautés respectives, les chefs coutumiers pourraient servir de fusible pour calmer les tensions, si jamais la population – ce qui est certain – tentait …

  • 21 juillet

    Élections : Violences politiques généralisées en RDC

    Réunis dans le but d’évaluer la mise en œuvre de l’Accord de la Saint Sylvestre, la tripartite CNSA- Gouvernement- CENI n’arrivent pas à s’accorder. Motif : les trois parties n’ont pas un même objectif. Chacun ayant son agenda, le blocage est manifeste. Il est surtout perceptible dans le camp de la Majorité qui cherche par tous les moyens à reporter les élections combinées du 23 décembre à une date ultérieure. Pourquoi toutes ces manœuvres ? La réponse est simple. La Majorité au pouvoir et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ne jouent pas franc jeu. Dans un récent rapport, Human …

  • 14 juillet

    Présidentielle : Bemba choisi « Kabila » ?

    Emmanuel Ramazani Shadary et André-Alain Atundu ont assisté au congrès du MLC.

    Emmanuel Ramazani Shadary, Secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et Alain-André Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle (MP), ont assisté à l’ouverture jeudi 12 juillet au centre catholique Nganda, des travaux du 3ème congrès du Mouvement de libération du Congo (MLC), présidée par Mme Eve Bazaïba Masudi, secrétaire générale du parti cher à Jean-Pierre Bemba. Selon les observateurs, le Chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo, a choisi de se ranger derrière le FCC du président congolais Joseph Kabila. Et de conclure que c’est ne pas un fair-play démocratique, mais plutôt un rapprochement politique …

mai, 2018

  • 25 mai

    Bababaswe – « Kabila » : Le divorce

    Deux événements politiques ont marqué la clôture du Congrès tenu pendant deux jours par le parti dénommé AGIR ou Alliance Générale pour les Intérêts de la République. A savoir d’abord le départ définitif de l’honorable Zacharie Bababaswe de la Majorité Présidentielle et ensuite son soutien et son entrée dans la plate-forme « Ensemble pour le changement » qui rassemble des les personnalités ainsi que des formations politiques autour de l’ancien gouverneur Moïse Katumbi Chapwe comme candidat à la magistrature suprême. La salle a retenu son souffle lorsque la Secrétaire générale, Henriette Kumakana Lundula, a lu à haute voix les quatre …

  • 6 mai

    Elections : La MP ne croit pas encore à l’exclusion définitive de « Kabila »

    Henry MOVA [droite], membre de la MP de "Joseph KABILA"

    Les stratèges de la MP ne se lassent pas. Ils sont en état d’alerte maximale – la survie politique de leur autorité morale en dépend. Tout le monde s’est lancé dans la bataille pour un dernier sauvetage du chef de l’Etat. Quoiqu’il en soit, c’est à la Cour constitutionnelle que se jouera la dernière partition. A la MP, la Cour constitutionnelle est le dernier rempart à partir du moment où un sauf-conduit sera trouvé pour sauver l’autorité morale. La même Cour a été mise à profit lorsqu’elle a été appelée à interpréter l’article 70 de la Constitution. Sans surprise, la …

avril, 2018

  • 26 avril

    Négociation secrète avec « Kabila » : La traîtrise de l’UDPS/Limete exposée

    Congrès de l'UDPS/Limete, Felix Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi sur son trône

    Il y a à peine une semaine, le mardi 17 avril, L’œil du Patriote alertait l’opinion sur des nouvelles négociations secrètes entamées entre Kingakati et l’UDPS Limete. Et selon des informations reçues de sources évoluant au cœur même de la kabilie, nous écrivions ceci (extrait) : « A cet effet, Félix Tshisekedi a d’ailleurs reconnu dans l’hebdomadaire Jeune Afrique qu’il a été approché par les émissaires de « Kabila » pour négocier, mais qu’il a conditionné toute discussion au rapatriement de la dépouille de son défunt père, Etienne Tshisekedi. Du coup, les discussions autour des funérailles d’Etienne Tshisekedi ont repris. …

  • 19 avril

    Moïse KATUMBI : Thermomètre politique

    Moise Katumbi, president d'"Ensemble", une plateforme électorale en RDC.

    Moïse Katumbi est devenu le thermomètre politique pour nos frères de la Majorité présidentielle. C’est l’unité de mesure par excellence. Pour exister et attirer l’attention du Raïs pour une éventuelle nomination ou maintien à un poste, il faut injurier Katumbi. Même certains opposants qui veulent s’acoquiner avec le Pouvoir utilisent la même méthode, à savoir vilipender le leader de « Ensemble pour le changement ». Le PPRD et ses affidés n’ont pas de discours, pas de programme, pas de candidat. C’est donc normal qu’il passent tout leur temps à parler du nôtre. Ne dit-on pas que l’on ne jette des …

  • 13 avril

    Présence encombrante : La MP de « Kabila » exige le départ définitif de la MONUSCO en 2020

    Soldats de la MONUSCO

    Une déclaration a suffi pour susciter des interrogations en sens divers dans tous les cercles politiques. Mardi dernier devant la presse, Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, a jeté le pavé dans la mare en exigeant le départ définitif de la Monusco en 2020. « Nous avons fait savoir au Conseil de sécurité que ce mandat était considéré comme l’avant-dernier avant un retrait définitif de la force après vingt ans de présence dans notre pays (…). La force onusienne ne peut nourrir l’ambition de rester indéfiniment », a assené She Okitundu. Quelle mouche a donc piqué …