mardi , 16 octobre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Majorité Présidentielle (MP)

Mots-clefs Archives : Majorité Présidentielle (MP)

octobre, 2018

  • 14 octobre

    Humilié par « Kabila » : Gizenga proclame son autonomie et son indépendance

    Dernière mise à jour, le 16 octobre 2018 à 02:13 Le couple MP – PALU débouche finalement sur le divorce. Dans une déclaration mercredi, relayée par certains medias en ligne, le deuxième vice-président du regroupement politique PALU et Alliés, Henri-Thomas Lokondo, déclare à haute et intelligible voix, la fin du partenariat de leur regroupement avec la coalition au pouvoir. Aussi, le Palu et Alliés proclame-t-il, désormais, son autonomie et son indépendance. En ce qui concerne la présidentielle, le Palu et Alliés promet de se prononcer opportunément sur son candidat Président de la République. Ce, après accord avec ses nouveaux partenaires. …

  • 8 octobre

    RDC : Vers le départ de la MONUSCO et la CPI

    MONUSCO - des soldats de Malawi, Est-RDC.

    Dernière mise à jour, le 10 octobre 2018 à 05:23 Retrait progressif de la MONUSCO, Pour la Majorité Présidentielle (MP), la demande de Joseph Kabila relève du droit de la République Démocratique du Congo (RDC) à renoncer à la solidarité internationale au nom de la souveraineté. La famille politique du chef de l’Etat est également favorable au départ de la RDC de la Cour pénale internationale.  La Majorité Présidentielle (MP) a, par la voix de son porte-parole, André-Alain Atundu, embrayé sur la position du chef de l’Etat Joseph Kabila qui a réclamé, mardi 25 septembre, devant l’Assemblée générale annuelle des …

septembre, 2018

  • 27 septembre

    Élections : CENI-RDC viole le calendrier pour sauvegarder les intérêts de la MP de « Kabila »

    Corneille NANGAA [gauche] et Joseph KABILA [au milieu]

    Dernière mise à jour, le 29 septembre 2018 à 08:19 Depuis la publication du calendrier électoral le 5 novembre 2017, la Céni a pu tout de même franchir certaines étapes en respectant son chronogramme, il n’en demeure pas moins que d’autres n’ont pas été respectées pour des raisons évidentes. En réalité, la Céni ne respecte le calendrier que quand ça l’enchante ; elle le viole quand c’est nécessaire pour sauvegarder les intérêts partisans de la Majorité présidentielle. Un cas patent est notamment illustré par la publication des listes des partis et des regroupements politiques. Ici, la Céni s’est pliée à …

août, 2018

  • 17 août

    Mandat d’arrêt international : Moïse KATUMBI en fuite au Panama ?

    Moise KATUMBI [droite] lors d'un entretien.

    Dernière mise à jour, le 20 août 2018 à 12:09 Le procureur général de la république vient de lancer un mandat d’arrêt international contre Moïse Katumbi Chapwe. Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba l’a annoncé ce jeudi 16 août 2018 à Kinshasa. Selon lui, certains pays africains et européens sont déjà saisis sur ce mandat qui vise l’ancien gouverneur du Katanga et président de la plate-forme électorale Ensemble pour le changement. Candidat déclaré à l’élection présidentielle de décembre, Moïse Katumbi n’est pas parvenu débute août a rentrer en RDC déposer sa candidature à l’élection présidentielle. Selon une source …

  • 16 août

    Choix du dauphin : C’est la volonté de « Kabila » et non de la MP, moins encore du FCC

    Le Chef de l’État s’est choisi un dauphin pour le prochain scrutin présidentiel de décembre. Il y a lieu d’affirmer qu’il ne s’agit là que d’une première étape. L’opposition congolaise, accompagnée du peuple qui ne jure que par une vraie alternance démocratique, ne doit pas baisser les bras. Tout ne se résume pas à un simple dépôt des candidatures, mais plutôt au scrutin proprement dit. Celui-ci devra être consensuel, transparent et libre. Surtout que le choix du dauphin n’est rien d’autre que la volonté du seul président de la République et non de la Majorité présidentielle, moins encore du Front …

  • 16 août

    Abdication : « Kabila » entre par la grande porte dans le panthéon de l’histoire politique de RDC

    Dix-sept ans de pouvoir, puis s’en va. C’est ce qu’on retiendra désormais de Joseph Kabila, président sortant de la République démocratique du Congo (RDC). Le 08 août 2018 restera une référence dans l’histoire politique du pays. Fini le suspense. Le président Joseph Kabila s’est finalement plié à la Constitution en se déclarant hors-jeu à la présidentielle du 23 décembre 2018. C’est Emmanuel Ramazani Shadary, actuel secrétaire permanent du PPRD qui défendra le flambeau du FCC en décembre prochain. Par cet acte, Joseph Kabila a fait preuve d’un courage politique exceptionnel qui lui fait entrer par la grande porte dans le …

  • 4 août

    Au nom de l’unité de la gauche : « Kabila » doit soutenir le candidat Président de la République issu du PALU

    Kabila rencontre Gizenga à Kinshasa

    Dernière mise à jour, le 6 août 2018 à 03:30 L’une des clauses des accords politiques entre Joseph Kabila et Antoine Gizenga stipule qu’au terme des 1er et le 2éme mandats, le premier devrait soutenir la candidature que devrait présenter le second lors des élections présidentielles prévues en 2016, reportées en 2018 par la Centrale électorale. Pour des raisons à la fois morale et de réciprocité, cela ne devrait poser aucun problème quant à l’application des prescrits de ces accords. Ainsi en application de ladite clause, et compte tenu des enjeux de l’heure, le SG Antoine Gizenga invite son complice …

  • 3 août

    Dauphin de « Kabila » : Le compte à rebours court jusqu’au 8 août

    Joseph KABILA, arrivée en Angola, Aout 2018.

    Dernière mise à jour, le 6 août 2018 à 07:53 A cinq mois du rendez-vous électoral du 23 décembre 2018, les partis et regroupements politiques affûtent leurs armes. On assiste déjà aux premières déclarations de part et d’autre. Si ça bouge sérieusement dans l’opposition, c’est encore le calme absolu du côté de la majorité au pouvoir, qui opère désormais sous la bannière de Front commun pour le Congo (FCC). Le chef de l’Etat, son autorité morale, ne s’étant pas encore clairement prononcé sur son avenir politique, son entourage peine à dévoiler sa stratégie pour la présidentielle. Tout est donc suspendu …

juillet, 2018

  • 30 juillet

    Présidentielle : Bahati LUKWEBO dauphin de « Joseph KABILA » ?

    Modeste BAHATI LUKWEBO, professeur et politicien congolais.

    Dernière mise à jour, le 3 août 2018 à 12:27 Joseph Kabila a réuni ses lieutenants autour de lui, ce samedi 27 juillet 2017, dans sa ferme privée de Kingakati où la question du candidat de la MP à l’élection présidentielle de décembre 2018 a été évoquée. IL a été demandé à chaque regroupement de la MP de présenter quatre noms. Après consultation, le nom de Bahati Lukwebo est le plus cité à un large consensus comme dauphin de Joseph Kabila. Ce professeur d’université, patriarche de la société civile congolaise sera un bon choix de la part de Kabila. IL …

  • 30 juillet

    Bemba : Nouvelle cible de la majorité au pouvoir en RDC

    Dernière mise à jour, le 7 août 2018 à 07:33 La libération surprise de Jean-Pierre Bemba par la Cour pénale internationale (CPI) n’était pas dans le schéma de la majorité au pouvoir. Et en se déclarant candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018, Bemba a presque donné des insomnies à cette MP convertie en FCC. Depuis la semaine dernière, la MP a déployé sur le terrain ses sbires pour descendre le président du MLC. André-Alain Atundu, porte-parole de la MP, y est allé à cœur joie, déclarant, sans avis préalable des autorités compétentes, que Jean-Pierre Bemba n’est pas éligible …