dimanche , 25 août 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Les refoulés d’Angola

Mots-clefs Archives : Les refoulés d’Angola

avril, 2019

  • 17 avril

    Immigration : L’Angola continue à refouler les Congolais de façon inhumaine

    João Lourenço, President de l'Angola.

    Dernière mise à jour, le 20 avril 2019 à 11:47 La République d’Angola continue à refouler les Congolais de la République démocratique du Congo (RDC) de son territoire de façon inhumaine. Une nouvelle vague de plus de 3000 personnes est arrivée, il y a trois jours, à Kahemba. Parmi eux des femmes enceintes, des enfants, des malades… Près de 80 % de ces Congolais sont dépourvus de moyens tant matériels que financier. Ils manquent aussi de médicaments pour se faire soigner. Le territoire de Kahemba est dépourvu de moyens pour voler au secours de ces compatriotes qui rentrent au pays …

octobre, 2018

  • 27 octobre

    RDC : Les refoulés d’Angola passent la nuit à la belle étoile

    La province du Kasaï continue de recevoir la vague de Congolais expulsés d’Angola. Jusqu’à vendredi 12 octobre dernier. Ces compatriotes, refoulés essentiellement de la province angolaise de Lunda Norte sont sans abri et dans un état de dénuement total. Selon la même source, les Congolais sont éparpillés. Certains squattent les hangars, les églises ou se remettent carrément aux familles d’accueil.  La province du Kasaï continue de recevoir la vague de Congolais expulsés d’Angola. Jusqu’à vendredi 12 octobre dernier, le gouverneur du Kasaï Jean-Marc Manyanga, cité par Times.cd, a dénombré 180.872 dont 97.000 à Kamako. La plupart de ces refoulés arrivent …

  • 24 octobre

    Fonds spécial d’assistance humanitaire activé pour les expulsés d’Angola

    « Le gouvernement a décidé d’actionner le Fonds Spécial d’assistance humanitaire en faveur des compatriotes aussi brutalement expulsés et de dépêcher des délégations de haut niveau sur tous les sites où ils se trouvent déployés à ce jour ». Ce n’est pas tout. « Le Gouvernement a instruit les ministères sectoriels d’accélérer la mise en mise en œuvre des mesures qu’ils ont adoptées en vue de permettre aux Gouverneurs des provinces concernées d’assurer la survie, l’encadrement et l’évacuation vers leurs localités d’origine de nos compatriotes ainsi expulsés dans un délai raisonnable ». Le gouvernement va porter assistance aux ressortissants congolais expulsés sans façon d’Angola. …

  • 24 octobre

    Angola : Des expatriés Congolais expulsés comme des bêtes

    Dernière mise à jour, le 28 octobre 2018 à 12:42 Les nouvelles en provenance des zones frontalières avec l’Angola ne sont pas rassurantes. Les Congolais refoulés d’Angola depuis le début du mois d’octobre continuent d’affluer dans les cités frontalières avec l’Angola, aussi bien dans le Kasaï que dans le Kongo Central. Le gouverneur du Kasaï, Marc Manyanga, a affirmé le vendredi dernier qu’au total 188 720 Congolais refoulés d’Angola sont arrivés dans sa province, entre le 1er et le 11 octobre, et 97 000 parmi eux vivent à Kamako. Mais, il n’y a pas que ce poste frontalier où ces …

  • 22 octobre

    Expatriés Congolais chassés de l’Angola avec ou sans documents

    Migrants congolais d'Angola se rassemblent près de la ville frontalière de Kamako, le 12 octobre 2018.

    Dernière mise à jour, le 23 octobre 2018 à 11:10 Les expulsés de l’Angola font état de pillage, d’incendie de leurs maisons, de personnes blessées ou tuées par les forces de l’ordre et des civils angolais. Une dame, arrivée à Kamako au Kasaï jeudi dernier après avoir a vécu en Angola pendant 12 ans, relate avoir vu trois expatriés Congolais tués par balle par des militaires angolais à Lukapa : « Les soldats nous ont expulsés par surprise. C’était des bérets rouges. Ils étaient habillés en rouge. Ils entraient des maisons et prenaient les biens. Nous nous sommes dispersés. Ils …

  • 22 octobre

    Expulsions : Plusieurs Congolais ont péri en Angola

    Migrants congolais expulses de l'Angola se rassemblent a kamako

    Dernière mise à jour, le 23 octobre 2018 à 11:09 Plusieurs Congolais ont péri en Angola en marge de l’opération lancée par Luanda pour éjecter les étrangers en situation irrégulière. La presse angolaise a, pour sa part, rapporté que des violences dans la ville de Lucapa pendant ces expulsions, avaient fait onze morts, dix Congolais et un policier angolais. Des étrangers en situation irrégulière, notamment dans les maisons d’achat de diamants, a annoncé jeudi 11 octobre le porte-parole de l’opération, Antonio Bernardo. En effet, 800 personnes dont des Congolais, des Libanais, des Maliens et des Nigérians ont été arrêtés. Par …