jeudi , 20 juin 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Le départ du président Bouteflika

Mots-clefs Archives : Le départ du président Bouteflika

mai, 2019

  • 13 mai

    Général Ahmed Gaïd Salah : Homme fort de l’Algérie ?

    Dernière mise à jour, le 16 mai 2019 à 12:53 Derrière les arrestations en Algérie du puissant frère d’Abdelaziz Bouteflika et deux ex-patrons des redoutés services de renseignements, apparaît la main du général Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée et de facto homme fort du pays. Que cherche le général Gaïd Salah en faisant arrêter ces hommes ? Est-il désormais seul maître à bord ? Qui sont les hommes arrêtés Les hommes arrêtés ont longtemps été considérés comme faisant partie des plus puissants d’Algérie. Saïd Bouteflika, 61 ans, frère et « conseiller spécial » d’Abdelaziz Bouteflika, a renforcé ses pouvoirs au …

avril, 2019

  • 14 avril

    Algérie : Le pouvoir issu du système Bouteflika ne peut garantir un scrutin libre et équitable

    Les Algériens se sont à nouveau mobilisés en nombre à travers le pays vendredi, refusant la transition prévue par le pouvoir intérimaire, et l’organisation d’une présidentielle le 4 juillet. Les contestataires, qui défilent chaque semaine depuis le 22 février, estiment que le pouvoir en place, issu du « système » du président évincé Abdelaziz Bouteflika, ne peut garantir un scrutin libre et équitable. Des organisations de la société civile algérienne ont exprimé samedi leur inquiétude d’un raidissement de la police face aux manifestations, après les quelques heurts en fin de cortège la veille, et réaffirmé le caractère pacifique de la mobilisation depuis …

  • 6 avril

    Algérie : Les « 3B » doivent dégager !

    Déterminés à se débarrasser du « système » dans son ensemble, les Algériens sont à nouveau descendus très massivement dans la rue, pour le septième vendredi consécutif. Une foule immense a de nouveau envahi le centre d’Alger et les principales villes d’Algérie vendredi, le premier depuis le départ du président Abdelaziz Bouteflika, pour dire désormais leur refus de toute implication de ses anciens fidèles dans la transition politique. Confronté à une contestation populaire inédite déclenchée le 22 février et très affaibli depuis un AVC en 2013, M. Bouteflika, 82 ans , a démissionné mardi après 20 ans passés au pouvoir. D’imposants cortèges …