mercredi , 23 mai 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Laurent Gbagbo

Mots-clefs Archives : Laurent Gbagbo

décembre, 2017

  • 5 décembre

    Prisonniers politiques : Un rapport qui accable le régime d’Abidjan

    La guerre post-électorale vécue péniblement par les Ivoiriens en 2011 a profondément affecté le Front Populaire Ivoirien (FPI). Après l’arrestation et la déportation du Président Laurent Gbagbo en Europe, le nouveau régime dit du rattrapage a fait subir aux militants et sympathisants survivants du Parti ainsi qu’à tous ceux qui se réclamaient du FPI de graves injustices : brimades, tortures, arrestations, gels des avoirs, confiscations de biens (meubles et immeubles), exils et emprisonnements. Après le Congrès de Mama tenu le 30 avril 2015 et l’élection d’un nouveau Président du Parti en la personne de S.E. Laurent Gbagbo, le Secrétariat National …

février, 2016

  • 18 février

    CPI : Procès de la honte

    Un grand journal Sud Africain décrit fidèlement la crise Ivoirienne et rapporte les aveux de Bensouda sur l’innocence de GBAGBO. LA MAIN DE LA FRANCE DANS LA CHUTE DE GBAGBO La CPI s’est discréditée lorsque les pays comme la France, craignant la perte de leur emprise sur les économies de l’Afrique de l’Ouest, la manipulent. Je me suis récemment retrouvée assise dans un café en plein air à Kigali, dans la capitale du Rwanda, sirotant du vin sud-africain en ressassant les problèmes du continent. Mon compagnon de déjeûner est un haut fonctionnaire de la MONUSCO, la force de l’ONU pour …

janvier, 2016

  • 31 janvier

    Côte d’Ivoire : Gbagbo – Blé Goudé responsables des crimes commis en 2011 ?

    A l’ouverture jeudi 28 janvier 2016 matin à La Haye du procès à l’encontre de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de son ancien ministre Charles Blé Goudé, le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Mme Fatou Bensouda, a affirmé que « du fait de leurs actes, les deux accusés sont conjointement responsables des crimes commis au cours des violences post-électorales qui ont déchiré la Côte d’Ivoire en 2011. Dans le cadre de ces événements, a-t-elle soutenu « au moins 142 personnes ont été tuées, au moins 24 femmes et filles ont été violées et 119 personnes au moins ont …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer