dimanche , 21 avril 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : La décrispation politique garantirait la crédibilité des élections 2018 en RDC

Mots-clefs Archives : La décrispation politique garantirait la crédibilité des élections 2018 en RDC

septembre, 2018

  • 4 septembre

    Bemba : La fin d’une aventure présidentielle en RDC

    Dernière mise à jour, le 9 septembre 2018 à 10:59 La Candidature de Jean-pierre Bemba et d’Adolphe Muzitu ont été invalidé et la candidature de Samy Badibanga et Marie José Ifuku ont été validés et La Cour constitutionnelle se déclare incompétente pour le dossier Vuemba. Adversaire de poids au président congolais Joseph Kabila, l’ex-chef rebelle Jean-Pierre Bemba est exclu de l’élection présidentielle prévue le 23 décembre en République démocratique du Congo en raison de sa condamnation pour « subornation de témoins » par la Cour pénale internationale (CPI), a confirmé un arrêt de la Cour constitutionnelle publié lundi soir. Président du Mouvement …

août, 2018

  • 27 août

    Décrispation politique : Le COE boucle sa mission spirituelle en RDC

    Le Conseil œcuménique des Eglises (COE) appelle à la mise en œuvre des mesures de décrispation politique prévues dans l’Accord de la Saint-Sylvestre pour espérer avoir des élections crédibles, transparentes et inclusives. Côté CENI, le COE exige un consensus sur la machine à voter que l’Opposition (une des parties prenantes au processus électoral) rejette. Le « Conseil » recommande aussi de trouver des réponses conséquentes à la question du fichier électoral en rapport avec les conclusions de la mission d’audit des experts de l’OIF, « Organisation internationale de la Francophonie ». Ces recommandations du COE rejoignent celles déjà maintes fois formulées par les Pères-Evêques …

  • 17 août

    RDC : « Kabila » invité à libérer les institutions publiques et à décrisper l’espace politique

    La secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Eve Bazaiba salue le courage politique dont le président Joseph Kabila a fait montre en choisissant lui-même son dauphin. Elle l’invite cependant, à libérer les institutions publiques et à décrisper l’espace politique congolais. Les réactions continuent de pleuvoir après la désignation le mercredi 8 août, d’Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat président de la République du FCC. L’UDPS Félix Tshilombo Tshisekedi estime que ce geste du Président Joseph Kabila constitue « un pas dans la bonne direction », précisant que « le plus important reste à venir ». Le fils de feu Etienne Tshisekedi appelle, …

  • 10 août

    Présidentielle : Le CLC sursoit son programme d’actions du 12, 13 et 14 août en RDC

    Dans un communiqué, le Comité Laïc de Coordination (CLC), tout en se disant déterminé à défendre l’intérêt du peuple, accepte de manière temporaire de surseoir à son programme d’actions du 12, 13 et 14 août, pour faire preuve de bonne foi et encourager, en même temps, le Chef de l’Etat et la CENI à prendre, de bonne grâce et non plus au prix du sang, toutes les dispositions nécessaires et urgentes, pour garantir au peuple congolais son droit le plus légitime aux élections crédibles, inclusives, apaisées et transparentes. Mais, le CLC, dans ce même communiqué, relance l’appel à ses préalables …

mai, 2018

  • 28 mai

    Décrispation politique : L’ONU exige la levée de l’interdiction des manifestations publiques en RDC

    Dernière mise à jour, le 31 mai 2018 à 12:00 Le Conseil de sécurité de l’ONU a tenu lundi, une nouvelle session spéciale avec comme objet unique la crise politique en RDC. Après analyse de la situation, l’organe de prise de décision de l’Onu, a exigé du Gouvernement congolais la levée immédiate de l’interdiction des manifestations publiques. Le Conseil de sécurité est convaincu que ce n’est que par le libre exercice des manifestations publiques que le processus électoral actuel va déboucher sur les élections inclusives de décembre prochain conformément au calendrier électoral. Le Conseil exige par ailleurs, que soient matérialisées …

  • 2 mai

    Elections : Le trois fois Non du CLC au régime « Kabila » et sa CENI

    Dernière mise à jour, le 3 mai 2018 à 09:55 Les participants et membres du CLC en Congrès disent trois fois NON face au scénario selon lequel le Gouvernement et la CENI seraient tentés de repousser les échéances électorales à de nouvelles dates hypothétiques, en prenant pour prétexte, les difficultés opérationnelles et logistiques, ou en manipulant, une fois de plus, l’opinion nationale et internationale. Tout comme ils disent également trois fois Non à un autre deuxième scénario qui ferait que les deux institutions précitées conduisent le pays aux élections en l’absence de mesures préalables de décrispation politique, ni de garantie …

mars, 2018

  • 27 mars

    30 Avril : L’ultimatum du CLC au régime criminel de « Kabila »

    Dernière mise à jour, le 30 mars 2018 à 12:35 Après la trêve observée depuis la dernière marche du 25 février 2018, le Comité laïc de coordination promet de rebondir après le 30 avril 2018, si les mesures de décrispation ne sont pas mises en œuvre. Un ultimatum lancé au Gouvernement pour réclamer l’application intégrale de l’accord de la Saint-sylvestre. Dans une note interne adressée à ses différents points focaux, le mardi 20 mars dernier, le CLC initie une série d’actions qualifiée de « réarmement moral et spirituel ». Il s’agit de la formation à la non-violence à travers tous les diocèses …

  • 22 mars

    RDC : Le CLC insiste sur la mise en œuvre des mesures de décrispation politique

    Dernière mise à jour, le 24 mars 2018 à 03:46 Dans une lettre de 7 pages, datée du 10 mars et adressée au Secrétaire Général des Nations-Unies, Antonio Guterres, le Comité laïc de coordination (CLC) invite la Communauté internationale à trouver les voies et moyens les plus efficaces pour permettre l’application des actions et des mesures prévues par l’Accord politique du 31 décembre 2016 mais aussi la Résolution 2348 de 2017 du Conseil de sécurité. Dans son « Appel à la Communauté internationale », le CLC demande à veiller au respect, par les acteurs rd congolais, du calendrier publié par la CENI …

  • 6 mars

    RDC : La décrispation politique garantirait la crédibilité du scrutin de décembre 2018

    Dernière mise à jour, le 8 mars 2018 à 09:51 Pour le Coordonnateur de la plateforme de soutien à la candidature à la présidentielle de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga :  » Il n’y a pas d’élections libres, démocratiques et crédibles sans décrispation politique », affirme Delly Sesanga, au cours d’une matinée politique samedi 3 mars à Kinshasa. Et pour le coordonnateur de l’AR, décrispation du climat politique signifie « le retour des exilés, la libération des prisonniers politiques, la participation inclusive à toutes les élections, la libération de l’espace médiatique, la fin de dédoublement des partis politiques. » Il explique qu' »une élection pour …