samedi , 21 juillet 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Kwango

Mots-clefs Archives : Kwango

février, 2018

  • 24 février

    Transhumance des vaches : l’armée de « Kabila » menace le Président de la CONADE

    Il est reproché au président du CONADE de citer les autorités militaires dans l’affaire des vaches venues de l’Est du pays et qui détruisent tout sur leur passage dans l’ex-Bandundu. Selon Pierre Mukuna, mercredi 21 février 2018, un officier supérieur de l’armée a, au téléphone, menacé Moïse Moni Della de le renvoyer à l’ex-prison de Makala s’il n’arrête pas de mêler les officiers militaires à cette affaire de vaches. Un communiqué signé par Pierre Kanku Mukuna, Commissaire National chargé de l’éducation du CONADE (Conservateur de la nature et démocrate), fait état de menaces à l’endroit de Moïse Moni Della. Il …

  • 14 février

    RDC : Mutisme de Kinshasa sur la mystérieuse transhumance des vaches

    Dernière mise à jour, le 16 février 2018 à 11:10 L’arrivée des bovidés, en décembre dernier, dans les provinces du Kwilu et Kwango, continue de défrayer la chronique. Le mutisme de plus en plus intriguant des gouvernements tant provincial que national suscite beaucoup d’interrogations sans réponse. Car, à ce jour, aucun officiel ne s’est exprimé sur ces éleveurs qui traversent le pays de part en part, à la tête de leurs troupeaux. Par ailleurs, une endémie mystérieuse s’attaque aux bovins qui meurent brutalement. D’où ce questionnement : les services vétérinaires ont-ils mené des investigations pour savoir de quoi sont morts …

décembre, 2017

  • 1 décembre

    RDC : Un député de l’opposition agressé violemment par des policiers à Kwango

    « La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) » condamne l’agression, en date du samedi 18 novembre 2017, du député national Delly Sesanga Hipungu, président national du parti politique de l’opposition Envol et coordonnateur de l’Alternance pour la République (AR) par des éléments de la Police nationale congolaise (PNC) à Kenge, province du Kwango. Toujours selon cette organisation, les deux gardes qui voulaient intervenir ont été tabassés et l’un grièvement blessé à la tête par un coup de matraque que lui a assené un policier ainsi que Me Yamfu blessé à la main. Empêché d’accéder au …