mardi , 25 juin 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Kongo Central

Mots-clefs Archives : Kongo Central

mai, 2019

  • 21 mai

    Maladie virale : Chikungunya fait des ravages en RDC

    Dernière mise à jour, le 25 mai 2019 à 10:30 Dans les ménages tout comme dans les milieux hospitaliers, chikungunya fait des ravages. Confondue à la malaria, cette pathologie, qui sévit à Kinshasa et dans le Kongo central, est encore méconnue d’un grand nombre de Congolais. Conscients de ce déficit, les experts du Centre Interdisciplinaires de Gestion de Risque Sanitaire (CIGERS), en collaboration avec l’Association des Communicateurs de Santé en Afrique (ACSA), ont organisé à cet effet une matinée scientifique de vulgarisation. Tenues le mardi 14 mai dans l’enceinte du Laboratoire Vétérinaire de Kinshasa, ces assises ont eu la particularité …

avril, 2019

  • 27 avril

    724 morts : Taux d’accidents de circulation enregistrés au Kongo-Central en 2018

    Le bureau provincial de la Commission nationale de circulation routière (CNPR) a présenté, le samedi 20 avril dernier, ses statistiques sur le taux d’accidents de circulation enregistrés dans le Kongo-Central. Selon les chiffres avancés par cette commission, les accidents de circulation sur ces routes ont, au total, fait Sept cent vingt-quatre (724) morts au cours de l’année 2018. Comparés à ceux de 2017, ces chiffres du bureau provincial de la CNPR présentent une hausse de 15%. En cette année, l’on a dénombré 671 morts sur les routes de cette province. Déplorant le taux élevé des accidents de circulation, Célestin Djunga, …

décembre, 2018

  • 2 décembre

    L’avez-vous remarqué ? : Retour de Fatshi, trop de balubas à Kinshasa !

    Dernière mise à jour, le 4 décembre 2018 à 08:15 Le changement de régimes politiques est perçu comme un facteur principal de mouvements des populations. Le Munu Kutuba, langue vernaculaire dans la plupart des communes populeuses de la ville, est concurremment parlé avec le Tchiluba, l’une des quatre langues nationales, essentiellement parlée dans les deux Kasaï. Par ailleurs, une mini enquête minute dans la ville, suffit pour comprendre que le Tshiluba est à nos jours, la langue la plus utilisée dans le petit commerce à Kinshasa. Y compris dans le secteur de transport en commun, don les moyens privés sont …

novembre, 2018

septembre, 2018

  • 3 septembre

    Discrimination : Seule une femme dans le gouvernement du Kongo central

    Atou Matubuana Nkuluki, gouverneur intérimaire du Kongo Central.

    Le gouverneur intérimaire du Kongo Central, Atou Matubuana Nkuluki, a procédé à un réaménagement technique du gouvernement provincial, aux termes d’un arrêté provincial publié mardi tard dans la soirée. Le gouvernement provincial réaménagé compte 10 membres contre six précédemment et comprend une femme. Quatre membres de l’équipe gouvernementale précédente (Pierre Kabangu Nsalambi, Félicien Mbedi ya Kitembedi, Michael Lukoki Nsimba et Florian Msaki Nzembele) ont été reconduits tandis que six nouvelles figures ont fait leur entrée dans le nouveau gouvernement provincial du Kongo Central. Qui veut aller loin ménage sa monture. Le Gouverneur intérimaire du Kongo central a fait sien ce …

août, 2018

  • 18 août

    RDC : Atou MATUBUANA, le gouverneur ad intérim du Kongo Central

    Atou Matubuana Nkuluki, a été désigné officiellement par le vice-Premier, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Henri Mova Sakanyi, pour assurer l’intérim du gouverneur, à la suite du décès inopiné à Kinshasa de son titulaire, Jacques Mbadu. Atou Matubuana tient à tout prix à l’unité des Ne Kongo. Le gouverneur ad intérim du Kongo Central, enseignant dans plusieurs établissements scolaires de Mbanza Ngungu, s’inspire ainsi des pères fondateurs de la province. Face à la crise économique que connaît la RDC en général et les provinces en particulier, Atou Matubuana entend fédérer toutes les forces de la province pour créer un environnement …

juillet, 2018

  • 27 juillet

    Jacques MBADU : La mort d’un collabo

    Jaques MBADU, ancien gouverneur [décédé] du Congo Central.

    Dernière mise à jour, le 24 avril 2019 à 06:23 Le gouverneur de la province du Kongo Central, Jacques Mbadu, est mort jeudi 19 juillet à l’Hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa, des suites d’une crise cardiaque. Son décès est survenu peu avant le discours du chef de l’Etat Joseph Kabila devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès. La nouvelle de sa mort a alors fait le tour des réseaux sociaux. Trois jours après, son ministre du Budget, Adolphe Sambu Mabiala, très connu sous le surnom de « Chèque barré », a tiré sa révérence dimanche 23 juillet, aux …

janvier, 2018

  • 26 janvier

    Ne Muanda Nsemi : Mort ou vivant ?

    Dernière mise à jour, le 18 février 2019 à 11:10 Mort ou vivant, les Ne Kongo préfèrent parler de la disparition. Les députés du Kongo Central accordent désormais peu d’espoir quant à la survie du député national Ne Muanda Nsemi, après la traque organisée contre ses adeptes. Ils le conjuguent presque au passé. Jean-Claude Vuemba :  » Si le gouvernement utilise le terme  » neutraliser « , cela nous laisse croire que la personne n’est plus vivante. C’est pour cela je demande au gouvernement de nous rendre Ne Muanda Nsemi, qu’il soit mort ou vivant « . Membre du caucus des députés …

  • 25 janvier

    RDC : Indemniser les familles des victimes de la bousculade de Muanda

    L’association des ressortissants de Muanda (Kongo Central), par le truchement du notable de ce territoire, Kiti Luzingu, a demandé à l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) d’indemniser les familles des victimes de la bousculade survenue sur la plage de Muanda, le jour de la Saint-Sylvestre. Douze personnes dont neuf enfants ont succombé à la suite de cette bousculade. L’association réclame également la démission de l’actuel directeur de l’ICCN/Muanda pour incompétence, renseigne l’édition en ligne de Radio Okapi. Lors de ce drame, poursuit la source, Kiti Luzingu avait accusé l’ICCN de n’avoir pas pris des dispositions sécuritaires nécessaires, …

décembre, 2017

  • 19 décembre

    RDC : Insécurité au Kongo central

    Dernière mise à jour, le 21 décembre 2017 à 11:54 L’insécurité se porte bien à Luozi, dans la province de Kongo central. Des rebelles Ninjas de Pasteur Ntoumi ont tiré à bout portant sur un chef du village qui a succombé sur place. Quelques jours auparavant, la victime aurait blessé à coup de machette, un rebelle Ninja présumé auteur de viol d’une de ses filles. En colère, un groupe d’hommes du chef rebelle est revenu dans ladite localité pour venger leur compagnon d’arme blessé. C’est alors qu’ils ont froidement abattu leur cible, affirme Top Congo FM qui a donné cette …