vendredi , 27 avril 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Justice congolaise

Mots-clefs Archives : Justice congolaise

avril, 2018

  • 17 avril

    RDC : « Kabila » révoque et nomme pour assainir l’appareil judiciaire

    Dans une série d’ordonnances rendues publiques dimanche 15 avril, le President de la République Démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a révoqué certains magistrats et nommé d’autres. Dans son commentaire desdites ordonnances fait le même jour, le ministre de la Justice a précisé que ces changements procèdent de la détermination du Président de la République à assainir l’appareil judiciaire.  » Ces ordonnances de la Présidence démontrent sa volonté d’assainir la Magistrature entant que corps d’élite « , a déclaré Alexis Thambwe Mwamba. Et d’ajouter :  » On n’entre pas dans la Magistrature avec l’idée de se faire de l’argent. Plutôt, avec …

  • 10 avril

    Moïse KATUMBI : Saga judiciaire dramatique et inquiétante

    Moise Katumbi en train de signer une plainte déposee au UN Human Rights.

    Mercredi devant la presse, le collectif des avocats de Moïse Katumbi a dénoncé une justice à deux vitesses lancée contre leur client. En fixant le procès pour recrutement des mercenaires devant la CSJ, le collectif sent une nette volonté de condamner Moïse Katumbi sans lui donner une chance d’interjeter l’appel. L’étonnement des avocats de Moïse Katumbi est cette relance de cette affaire qui pèche par l’irrégularité de la procédure et le non-fondé de premiers éléments d’accusation. Pourquoi la saisine de la CSJ alors que Moïse Katumbi n’est plus gouverneur de province ? Le principe aurait été de le présenter devant …

  • 8 avril

    Eliezer NTAMBWE : Vice procédural

    Interpellé le lundi 2 avril dans l’avant-midi, le journaliste politique Eliezer Ntambwe est poursuivi pour diffamation à l’endroit du Gouverneur de la province du Kasaï oriental, Ngoy Kasanji. Il a été placé sous mandat d’arrêt provisoire par le Parquet de grande instance de Kinshasa/Gombe, avant d’être transféré Jeudi à la prison centrale de Makala. Ses conseils dénoncent un vice procédural. Un groupe de journalistes congolais ne cachent pas sa consternation face à « ce dossier aux contours juridiques flous ». Ils invitent les autorités compétentes à procéder à la mise en liberté provisoire de leur confrère, tout en lui accordant …

mars, 2018

  • 26 mars

    Gecoco Mulumba : Un procès tenu sur son lit d’hôpital

    A l’issue d ‘un procès qui s’est tenu sur son lit d’hôpital à Kinshasa, l’opposant politique Gecoco Mulumba a été condamné, en RDC, à la peine de dix-huit mois d’emprisonnement ferme. Gecoco Mulumba était mis en cause pour avoir outragé le chef de l’État : le président hors mandat Joseph Kabila. Notamment : en septembre 2017, alors qu’il se trouvait à Bruxelles, pour avoir partagé sur les réseaux sociaux un message qui lui avait été adressé qualifiant kabila de « honte de l’Afrique ». Le feuilleton « Gecoco Mulumba Gérard », du nom du député provincial pro opposition aux arrêts …

février, 2018

  • 25 février

    FPI : Une maman belge moyibi aux arrêts

    Selon les statistiques actualisées, des débiteurs insolvables doivent environ 162 millions Usd au Fonds de promotion de l’industrie (FPI). Actuellement, le FPI s’attèle à les traquer pour rentrer dans ses droits. Certains, se croyant plus malins, tentent, par des voies frauduleuses, de quitter le territoire national pour se soustraire du rouleau compresseur lancé par Patrice Kitebi, directeur général du FPI, avec l’accompagnement de l’appareil judiciaire. Le tout dernier à tomber dans les filets de la justice est un sujet belge, appréhendé dernièrement au beach Ngobila, alors qu’il s’apprêtait à quitter clandestinement la RDC. C’est dire que le rapport d’enquête parlementaire …

janvier, 2018

  • 31 janvier

    Justice congolaise : Un secteur gangrené par la corruption

    Lors d’une conférence de presse qu’il a organisée dernièrement, le ministre congolais de la Justice s’est résolu à chasser de la magistrature tous les magistrats sans diplômes en droit.  » Nous allons chasser de la magistrature, tous ceux qui y sont entrés par effraction (…). Raison pour laquelle la population crie sur le mal jugé. En réalité, c’est parce que la rigueur absolue n’a pas été respectée dans le recrutement de ces magistrats en 2009 « , a-t-il fait valoir. Il a également fait remarquer que les délais des prononcés sont rarement respectés, affirmant aussi que l’arrestation et la détention sont …

décembre, 2017

  • 24 décembre

    RDC : Des faussaires dans la magistrature

    Le ministre d’Etat en charge de la Justice entame sa croisade contre les faussaires au sein de la magistrature. Au moins deux cas, soutient le ministre de la Justice. Un procureur à Bukavu et un juge à Kinshasa. Point de convergence. Tous les deux ne sont pas passés par les institutions nationales ou internationales sensées les former en Droit. Comment sont-ils arrivés à occuper ces postes ? Pour le ministre Alexis Thambwe Mwamba, qui répondait à une question de la radio Top Congo, il s’agit d’un désordre. On a engagé des gens qui n’auraient pas dû faire partie de ce …

juillet, 2016

  • 3 juillet

    Empoisonnement : Moise KATUMBI veut fuir la justice congolaise

    Moise KATUMBI CHAPWE, selfie

    Moïse Katumbi serait-il plus astucieux qu’on ne le croyait ? Des examens de ses faits et attitudes dévoilent un renard qui use de stratagèmes pour réussir ses coups et se tirer d’affaires le cas échéant. Il justifie désormais toutes ses forfaitures par l’acharnement du pouvoir en fin mandat contre lui parce qu’il s’est déclaré candidat à la présidentielle. Cet argument suffit-il pour effacer son passé nébuleux et couper le pont qui mène à lui dans ses déboires politiques suite à son impatience d’occuper le fauteuil présidentiel en accomplissement de l’agenda occidental ? Dans l’article “ RD Congo : Raphaël Katebe …

mai, 2016

  • 20 mai

    RDC : Peine de mort requise pour Moïse KATUMBI

    Moise Katumbi en train de prier.

    Si c’est la trahison qui est retenue comme atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat, Moïse Katumbi risque la peine de mort, suivant les dispositions du code pénal congolais. Même si la peine capitale n’est plus appliquée en RDC, un moratoire la commuant désormais en prison à vie, confirme une source judiciaire congolaise. Voici l’essentiel de 66 points du “dossier” d’accusation du candidat à la présidentielle Moïse Katumbi, inculpé jeudi d’atteinte à la sûreté de l’Etat. (1) Dix “anciens militaires américains”, avec nom et n° de passeport, ont été identifiés dans l’entourage de M. Katumbi. Leurs demandes de visa les …

février, 2016

  • 29 février

    Libération des LUCHA : Justice congolaise fait l’objet de fortes pressions internationales

    A la suite d’un jugement sévère rendu mercredi 24 février 2016 par le tribunal de grande instance de Goma dans l’affaire Ministère public contre des membres d’un mouvement non enregistré dénommé  » LUCHA « , la justice congolaise fait l’objet de fortes pressions de partenaires étrangers de notre pays qui se déclarent préoccupés, voire choqués, par ce qu’ils considèrent comme une restriction de l’espace politique et une atteinte aux libertés publiques. A Kinshasa, le Bureau Conjoint des Nations-Unies pour les Droits de l’Homme s’est permis d’attaquer sur les médias cette décision de justice qui, selon son Directeur  » révèle l’instrumentalisation de …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer