mardi , 16 octobre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Joseph Kabila Kabange

Mots-clefs Archives : Joseph Kabila Kabange

octobre, 2018

  • 8 octobre

    RDC : Vers le départ de la MONUSCO et la CPI

    MONUSCO - des soldats de Malawi, Est-RDC.

    Dernière mise à jour, le 10 octobre 2018 à 05:23 Retrait progressif de la MONUSCO, Pour la Majorité Présidentielle (MP), la demande de Joseph Kabila relève du droit de la République Démocratique du Congo (RDC) à renoncer à la solidarité internationale au nom de la souveraineté. La famille politique du chef de l’Etat est également favorable au départ de la RDC de la Cour pénale internationale.  La Majorité Présidentielle (MP) a, par la voix de son porte-parole, André-Alain Atundu, embrayé sur la position du chef de l’Etat Joseph Kabila qui a réclamé, mardi 25 septembre, devant l’Assemblée générale annuelle des …

  • 7 octobre

    Prix Nobel de Mukwege : Une consécration suprême et une épée de Damoclès sur « Kabila »

    Denis MUKWEGE et ses infirmiers, célébrations de son Prix Nobel de la Paix 2018.

    Dernière mise à jour, le 10 octobre 2018 à 03:52 Cette récompense est une fierté nationale pour tous les congolais qui se reconnaissent dans le combat mené par le Dr Denis Mukwege en dénonçant vivement  les violences sexuelles de masse et la pauvreté dans un pays de paradoxe où une minorité des gens s’est outrageusement enrichie et 80 % de la population ne bénéficient pas de la redistribution des richesses. Ce prix est bien entendu l’aboutissement d’un long combat que Denis Mukwege a mené depuis les années 1987 et la victoire pour toutes les femmes congolaises particulièrement victimes des dégâts physiques …

  • 6 octobre

    « Joseph KABILA » : Un chef en panne d’inspiration

    Dernière mise à jour, le 8 octobre 2018 à 10:01 à l’occasion de sa 73ème assemblée générale, devant un parterre de chefs d’État, le président de la RDC, Joseph Kabila n’a pas une fois de plus convaincu : l’intégrité territoriale, l’irréversibilité du processus électoral, maitrise de la situation sécuritaire… Joseph Kabila ne répète que la même chose. C’est de la routine pour ceux qui le suivent chaque année. Or, ce que la population attendait, c’est autre chose. On aimerait entendre un discours du genre : la situation sécuritaire de la RDC est chaotique et mon successeur devra s’investir pour rétablir …

  • 6 octobre

    RDC : « Kabila » demande le retrait des forces de l’ONU. L’opposition s’y oppose

    Antonio GUTIERREZ et JosephKABILA, New York, Septembre 2018.

    Dernière mise à jour, le 10 octobre 2018 à 05:23 Dans son adresse mardi à l’ONU, Joseph Kabila a épinglé « l’ingérence caractérisée de certains gouvernements dans les affaires relevant de la politique intérieure des Etats, en violation des règles qui régissent l’ONU ». Dans ces conditions, estime Joseph Kabila, « nous ne saurons pas faire de l’ONU une organisation pour tous… » Le chef de l’Etat congolais a aussi réitéré sa demande de voir les Casques bleus, au regard de leurs « résultats mitigés », amorcer leur retrait définitif du territoire congolais. Le président de la République, Joseph Kabila, a pris la parole hier mardi …

septembre, 2018

  • 27 septembre

    ONU : Le régime « Kabila » boycotte une réunion sur la RDC

    Barnabé Kikaya bin Karubi, conseiller diplomatique de Joseph Kabila.

    Dernière mise à jour, le 28 septembre 2018 à 07:58 Barnabé Kikaya bin Karubi, conseiller diplomatique du chef de l’Etat congolais a justifié le boycott de Kinshasa de cette réunion de vendredi par le fait que la RDC n’était pas associée aux préparatifs. Elle était tenue à l’écart. La RDC ne sait pas de quoi on va parler au cours de cette réunion spéciale de haut niveau dont on ne lui a pas donné les termes de références. Comment, dans ce cas, prendre part à une réunion dont on ne connait ni les tenants ni les aboutissants, s’interroge Bin Karubi, …

  • 24 septembre

    RDC : « Kabila » a bien préparé son coup Ko en respectant la constitution et organisant de fausses élections

    Joseph Kabila accueillit par les enfants [avec bouquet de fleurs] avant le troisième édition de la conférence minière de la RDC.

    Dernière mise à jour, le 26 septembre 2018 à 12:39 Il est clair que nous faisons face à une détermination bien affichée de Kabila et son clan  qui veulent mordicus poursuivre le pillage systématique de la Rdc et  préserver leurs empires financiers en organisant  une mascarade d’élection dont Emmanuel Ramazani Shadari  déclarait il y a  quelques mois: « Joseph Kabila a été, est et restera ». C’est ce qui explique de facto que nous sommes dans une situation où Kabila et son homme de  paille Corneille Nanga s’arc-boutent derrière la machine à  » tricher »  et le calendrier électoral sans oublier la posture de souveraineté  nationale refusant toute aide extérieure et …

  • 9 septembre

    Élections RDC : Rien ne se fera sans « Joseph KABILA »

    Joseph Kabila (1er gauche). Photo de famille, 38th SADC Summit, Windhoek, Namibia, 17 August 2018.

    Dernière mise à jour, le 11 septembre 2018 à 02:02 C’est en Angola que la communauté internationale se donne rendez-vous la semaine prochaine pour replacer la RDC au cœur de ses préoccupations. Certes, le président Kabila ne sera pas de la course le 23 décembre 2018, mais son ombre restera permanente dans la marche vers les élections. Autant dire que rien ne se fera sans Kabila. Et Razamani Shadary, son dauphin à la présidentielle, lui est redevable en tout et pour tout. Pour l’instant, la majorité au pouvoir travaille pour faciliter la victoire du dauphin désigné. La série d’invalidations des …

  • 6 septembre

    Présidentielle : « Joseph KABILA » et son bateau Titanic

    Titanic : Photo d'un bateau en train de couler.

    Dernière mise à jour, le 8 septembre 2018 à 04:15 Les candidats à la pire élection présidentielle congolaise prévue en décembre 2018 montent dans le bateau Titanic de Mr Joseph Kabila. Seule une transition exceptionnelle sans ce dernier est la vraie voie de sortie de crise. « La communauté internationale prise au piège de soutenir un processus électoral cynique, inique, injuste et criminel en République Démocratique du Congo. Un des pires processus électoraux de l’histoire des peuples et des nations au 21ème siècle » Le Mouvement pour la Paix et le Développement du Congo (MPDC) considère le processus électoral en …

  • 2 septembre

    Élections RDC : « Kabila » doit respecter les règles du jeu

    Joseph KABILA (7e droite), 38th SADC Summit, Windhoek, Namibia, 17 August 2018 02

    Dernière mise à jour, le 4 septembre 2018 à 01:47 Ni la désignation d’un dauphin par l’actuel chef de l’État, ni la publication de listes des candidats à la présidentielle ne rassure quant à l’issue apaisée du processus électoral. Il faudra, en plus, parachever l’application de l’Accord de la Saint-Sylvestre, notamment par la libération des prisonniers politiques, le retour des exilés politiques, la liberté de manifestation, la levée de la censure qui frappe les médias d’opposition ou encore l’abandon du nouveau stratagème mis en œuvre par le régime de Kinshasa, consistant à écarter de la course électorale les adversaires redoutables. …

  • 1 septembre

    Élections libres, équitables et crédibles : « Kabila » sous pression des États-Unis

    Nikki HALEY, ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'ONU.

    Dernière mise à jour, le 3 septembre 2018 à 11:19 Pour le moment, Joseph Kabila est bien aux commandes de la mise en œuvre de toutes les stratégies en place au sein du FCC, en vue de faire gagner en décembre prochain son dauphin désigné, Ramazani Shadary. De fil en aiguille, l’on soupçonne la main noire de la majorité au pouvoir dans les décisions d’invalidation de six candidats à la présidentielle rendue le 24 août 2018 par la CÉNI. Ce qui bien évidemment soulève le problème de l’équité dans la tenue de scrutins du 23 décembre 2018. À New-York, les …