mardi , 19 février 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Joseph Kabila Kabange

Mots-clefs Archives : Joseph Kabila Kabange

janvier, 2019

  • 18 janvier

    RDC : Piège d’une guerre tribale

    Honoré Ngbanda-Nzambo Ko Atumba, president de l'Apareco. Screenshot by kongotimes.

    Dernière mise à jour, le 22 janvier 2019 à 07:40 L’imposteur «Joseph Kabila» et son lobby politico-militaire tutsi-rwandais ont fait d’une pierre deux coups : d’une part, ils se sont créé des circonstances politiques pour donner l’apparence d’avoir abandonner le pouvoir tout en se maintenant plus jamais au pouvoir en RDC afin de parachever à l’aise l’œuvre d’occupation, de prédation et de balkanisation tandis que d’autre part, ils ont réussi à attiser les démons du tribalisme pour détourner l’attention des Congolais sur eux en tant que les véritables acteurs de leur malheur, et à les dresser les uns contre les …

  • 15 janvier

    RDC : Une vraie-fausse alternance politique avec Fatshi, un tshidjingidjingi

    Retour de Fatshivit a Kinshasa

    Dernière mise à jour, le 18 janvier 2019 à 03:14 Il est bien établi que Kabila ne pouvait pas organiser une élection présidentielle crédible pour laquelle son avenir pouvait s’obscurcir sur bien de points. C’est pourquoi tout le décor fut planté afin d’empêcher ses farouches adversaires politiques en l’occurrence Moïse Katumbi, Jean Pierre Bemba et in fine Martin Fayulu porté sur les fonts baptismaux par la coalition Lamuka de remporter ce scrutin. Aujourd’hui nombreuses sont les voix à travers la Rdc et le monde qui s’élèvent pour parler d’une « alternance politique » et pour la première fois un « opposant » élu à …

décembre, 2018

  • 28 décembre

    Sous pression : « Joseph KABILA » évite le Sommet de la CIRGL et de la SADC

    Dernière mise à jour, le 7 janvier 2019 à 02:38 À l’issue du sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) qui s’est tenu à Brazzaville, en République du Congo sur la situation en République démocratique du Congo (RDC), les chefs d’État de la SADC et de la CIRGL, ont appelé dans la déclaration finale sanctionnant leurs discussions à la tenue des élections crédibles, démocratiques et apaisées en RDC. Les dirigeants de la région ont par ailleurs appelé tous les acteurs politiques congolais à la « retenue …

  • 28 décembre

    Reconduction des sanctions de l’UE : Ou sont les mesures de rétorsion de « Kabila » ?

    Dernière mise à jour, le 31 décembre 2018 à 03:30 Dans sa communication au corps diplomatique en poste à Kinshasa, le 30 novembre dernier, le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, avait menacé de prendre des mesures de rétorsion, si l’UE ne se décidait pas à lever lesdites mesures et ce, avant la tenue des élections. Pour le VPM Okitundu, « cette praxis consistant à infliger des sanctions à grand renfort de publicité à l’endroit d’éminentes personnalités congolaises était contreproductive, violait le droit international et constituait une menace sur la souveraineté de la RD Congo ». …

  • 27 décembre

    RDC : Appel à la demission de « Joseph KABILA »

    Zoe KABILA [frere de Joseph KABILA], en campagne pour le dauphin de son frère.

    Dernière mise à jour, le 29 décembre 2018 à 12:00 La communauté congolaise des États-Unis (CCUS) a, dans une déclaration faite, lundi 24 décembre 2018 à Washington DC, appelé à la « démission immédiate » du président Joseph Kabila, qui n’a pas organisé les élections présidentielles prévues par la constitution du Congo. M. Kabila a également violé le Conseil de sécurité des Nations Unies, les États-Unis et les résolutions de l’Union européenne appelant à des élections rapides, équitables, inclusives et crédibles. Ci-dessous, l’intégralité de la traduction française de la déclaration de la CCUS, signée par son coordonnateur nationale, Valere Mangituka. …

  • 15 décembre

    La RDC n’est pas une colonie belge : Le Raïs tire les choses au clair

    « Le problème avec les Belges, c’est ce que j’appelle l’état d’esprit. Il y a des gens qui, en Belgique, croient que le Congo est encore une colonie, que les Belges doivent toujours avoir de l’ascendant sur les Congolais. Cela fonctionnait peut-être avec nos pères, -qui ne sont plus là- mais avec nous, les enfants de ceux qui ont combattu le colonialisme dans ce pays, c’est inadmissible, cela ne marche pas… Le peuple congolais n’acceptera jamais cela. Certes, les Belges peuvent recruter dix, vingt, Congolais pour qu’ils soient leurs pions, mais ils n’auront pas le soutien de 80 millions de …

  • 14 décembre

    Présidentielle : Fayulu critique sévèrement le règne de Kabila

    Martin FAYULU et ses pilotes interdits de décollage.

    Dernière mise à jour, le 17 décembre 2018 à 12:16 Martin Fayulu, a, dans son discours devant une foule immense à Goma, critiqué sévèrement le règne de Joseph Kabila qui selon lui, se résume en priori en deux points : l’insécurité et l’absence de l’Etat de droit. Mais il insiste toujours sur le rejet de l’utilisation de la machine à voter. Il a rendu hommage au Colonel Mamadou Ndala, commandant de l’Unité de Réaction Rapide (URR) commando tué en 2014 dans une embuscade des hommes armés à Ngadi, au nord de la ville de Beni. Malgré certaines divergences entre la …

  • 13 décembre

    RDC : Une transition sans « Kabila » s’impose pour changer de système

    Joseph KABILA KABANGE dit Jokaka, au Palais de la Nation, Kinshasa, le 09 décembre 2018.

    Dernière mise à jour, le 22 décembre 2018 à 02:22 Les violences pré-électorales qui se sont passées ce mardi 11décembre à Lubumbashi et avant dans d’autres contrées en l’occurrence à Kindu ,dans le Kassai ou au Bas Kongo pour empêcher l’opposition de faire campagne ou tenir des meetings étaient prévisibles dans ce système politique où Kabila et tous les médiocres qui l’entourent ont déjà organisé leur hold up électoral à travers une parodie d’élections.Les images de ces violences endeuillant des familles sont illustratives d’une campagne qui n’annonce pas de lendemains meilleurs sur les plans sécuritaire,politico-social.C’est dans cette optique que nous …

  • 4 décembre

    Beaucoup de moyens : C’est le prix à payer pour succéder à « Joseph KABILA »

    Emmanuel RAMAZANI SHADARY, candidat du FCC de Joseph KABILA, a la présidentielle 2018.

    Dernière mise à jour, le 8 décembre 2018 à 01:14 En ce qui concerne l’élection présidentielle, les Congolais en général et les Kinois en particulier, constatent l’absence manifeste d’engagement dans le chef de la plupart des candidats. Sans doute pour plusieurs raisons. Entre autres, l’absence du consensus sur la machine à voter, la modicité du budget affecté aux différentes étapes du vote. Essentiellement la campagne. Et donc, pour diverses raisons, tout donne à croire que la plupart de ceux qui se sont lancés dans la course à la présidentielle, attendent la dernière semaine pour, finalement, se mouvoir ! Parcourir en …

  • 4 décembre

    Assassinat Catalan – Sharp : Complicité du secrétaire général de l’ONU pour protéger « Joseph KABILA »

    Antonio GUTIERREZ et JosephKABILA, New York, Septembre 2018.

    Dernière mise à jour, le 7 décembre 2018 à 10:34 Pour les familles des victimes comme pour plusieurs cadres de la Monusco [mission des Nations Unies en RDC] qui ne s’expriment que sous couvert d’anonymat, les conclusions du rapport onusien sur l’assassinat de deux experts [Michael Sharp et Zaida Catalan] mandatés par le Conseil de sécurité pour enquêter sur les violences en République démocratique du Congo (RDC) et endossés par le secrétaire général de l’ONU, Antonio GUTERRES, ont des airs « d’insultes posthumes destinées à cacher la vérité ». Tout, dans le rapport du comité d’enquête piloté par l’ancien diplomate …