mardi , 13 novembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Jean-Pierre Bemba Gombo

Mots-clefs Archives : Jean-Pierre Bemba Gombo

octobre, 2018

  • 24 octobre

    Élections RDC : Il n’y a pas de dialogue et de coopération au niveau de la CENI

    Jean-Pirre Bemba et sa femme

    Dernière mise à jour, le 28 octobre 2018 à 12:40 Pourquoi encourage-t-il ses militants à prendre part à la marche du 26 octobre ? Le chairman du MLC explique que c’est « parce que d’abord la CENI, principalement la présidence du bureau de la CENI sont sourds à l’appel de la population, des cadres et des candidats aux différentes élections, qui sont en train de se plaindre de ce qu’on appelle aujourd’hui la ‘’machine à tricher’’ (machine à voter), et surtout les noms des dix millions d’électeurs fictifs qui est déjà mis en place pour pouvoir déjà faire gagner le …

  • 22 octobre

    Marches de protestation contre la machine à voter en RDC

    Fatshi et Vika, candidats président de la république.

    Dernière mise à jour, le 24 octobre 2018 à 11:13 Dans une déclaration datée jeudi 11 octobre, lue à la presse par Martin Fayulu, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), le Mouvement de Libération du Congo (MLC), l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Ensemble pour le changement, le Nouvel Elan, l’ECIDE, et Congo na Biso, appellent à « l’organisation des marches de protestation le 26 octobre » courant contre la machine à voter.  La tension semble monter d’un cran entre l’opposition et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au lendemain de l’échec des discussions mercredi 10 octobre, entre les …

septembre, 2018

  • 17 septembre

    Subornation de témoins : Bemba en appel contre la décision de sa condamnation par la CPI

    Dernière mise à jour, le 24 septembre 2018 à 01:02 La CPI condamne le chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo, à la suite d’une manipulation de témoins. L’ancien vice-président a été exclu de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) pour cette affaire. Le tribunal basé à La Haye a condamné Bemba à une peine de 12 mois et à 300 000 euros d’amende pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par des combattants qu’il avait envoyés pour réprimer un coup, en République centrafricaine voisine entre octobre 2002 et 2003. M. Bemba a décidé de se pourvoir …

  • 13 septembre

    Sans inclusivité : Il serait difficile de préserver la paix sociale en RDC

    Tout le monde à l’interne comme à l’extérieur du pays, en appelle à des élections inclusives, transparentes et crédibles. Sans la participation de ces trois candidats écartés (BEMBA, KATUMBI ET MUZITO), l’inclusivité paraît sujette à caution. Or, sans inclusivité, il serait difficile de préserver la paix sociale au pays. En éliminant ces trois grosses pointures pour des questions judiciaires, leurs bases respectives risquent de ne pas reconnaître les résultats de ces élections. La RDC resterait ainsi toujours à la croisée des chemins. Prendre la mauvaise route conduirait au chaos que d’aucuns redoutent après les élections. La bonne route serait de …

  • 13 septembre

    Coup pour coup : Numbi répond Bemba

    Dernière mise à jour, le 14 septembre 2018 à 02:09 Au lendemain de son exclusion définitive de la course à la présidentielle par la Cour constitutionnelle, le leader du MLC a pris à parti, sur RFI, le pouvoir l’accusant de vouloir imposer non seulement « un Etat de non droit en RDC », mais aussi « d’avoir inféodé à sa solde les institutions du pays ». Réplique de Félix Kabange Numbi : « Nous ne sommes pas une République bananière où, pour des raisons d’inclusivité, les personnes qui ne remplissent pas les conditions d’éligibilité soient tout simplement validées parce qu’il faut être inclusif. Ce n’est …

  • 12 septembre

    Bruxelles : Épicentre de l’Opposition congolaise

    Bruxelles passe en ce moment pour l’épicentre de l’Opposition congolaise. Trois de principaux porte-étendards de cette opposition séjournent dans la capitale belge. Pas pour prolonger les vacances d’été, mais pour se concerter en vue de relever les défis de l’heure. En témoigne la rencontre jeudi entre Adolphe Muzito et Jean-Pierre Bemba. Les deux figures de l’Opposition congolaise se sont rencontrées pour discuter sur ce qu’elles considèrent comme la crédibilité du processus électoral à la suite du verdict de la Cour Constitutionnelle qui les a exclues de la présidentielle de décembre prochain. Un proche du candidat URép – invalidé – précise …

  • 12 septembre

    Présidentielle : Opposition congolaise prépare la riposte

    Face à la volonté manifeste de la majorité au pouvoir de tripatouiller le jeu électoral, l’Opposition bat le rappel des troupes pour consolider son unité. C’est loin des terres congolaises que l’Opposition tente de se reconstitue. À Bruxelles, Moïse Katumbi et Adolphe Muzito tentent de réactiver Genval. Mais, le contexte est tout à fait particulier. Il est bien différent de l’environnement politique de 2016. Au cours de leur séance de travail, les deux leaders « ont condamné l’instrumentalisation de la Cour Constitutionnelle qui, pour des raisons politiques, continue à exclure des candidats à l’élection présidentielle. Ils ont confirmé leur engagement …

  • 10 septembre

    RDC : Parodie d’élection

    Jean-Pierre BEMBA, entoure des journalistes, dans une chambre d'un hotel bruxellois, Juillet 2018.

    Dernière mise à jour, le 11 septembre 2018 à 02:04 Jean-Pierre Bemba exclu par la Cour constitutionnelle de la présidentielle du 23 décembre, a dénoncé mardi une « parodie d’élection » en République Démocratique du Congo (RDC). « La Cour constitutionnelle est aux ordres du pouvoir en place (…). Tout ça n’est qu’une mise en place qui veut que le candidat du pouvoir puisse ne pas avoir de candidat sérieux devant lui », a affirmé M. Bemba, en référence à l’ex-ministre de l’Intérieur et chef du parti présidentiel PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary, désigné comme candidat au scrutin par le président Kabila et sa coalition …

  • 8 septembre

    Subornation des témoins : Une cause évidente d’inéligibilité de Bemba

    Jean-Pierre BEMBA, exclu de la présidentielle en RDC, par la Cour Constitutionnelle.

    Dernière mise à jour, le 9 septembre 2018 à 03:19 C’est en allant puiser à la fois dans le droit congolais que dans les traités internationaux dûment ratifiés par la République Démocratique du Congo (RDC) que la Cour constitutionnelle a confirmé l’inéligibilité de l’ex-chef rebelle Jean-Pierre Bemba à la présidentielle du 23 décembre 2018. Condamné de manière irrévocable, de l’avis de la Haute Cour, pour « subornation des témoins » à la Cour pénale internationale (RDC), le leader du MLC a été reconnu coupable de « corruption », une cause évidente d’inéligibilité, en vertu de l’article 10 de la loi …

  • 4 septembre

    Bemba : La fin d’une aventure présidentielle en RDC

    Dernière mise à jour, le 9 septembre 2018 à 10:59 La Candidature de Jean-pierre Bemba et d’Adolphe Muzitu ont été invalidé et la candidature de Samy Badibanga et Marie José Ifuku ont été validés et La Cour constitutionnelle se déclare incompétente pour le dossier Vuemba. Adversaire de poids au président congolais Joseph Kabila, l’ex-chef rebelle Jean-Pierre Bemba est exclu de l’élection présidentielle prévue le 23 décembre en République démocratique du Congo en raison de sa condamnation pour « subornation de témoins » par la Cour pénale internationale (CPI), a confirmé un arrêt de la Cour constitutionnelle publié lundi soir. Président du Mouvement …