mardi , 20 août 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Implosion de la coalition Lamuka

Mots-clefs Archives : Implosion de la coalition Lamuka

juin, 2019

  • 19 juin

    Mbusa NYAMWISI : Le traitre qui a trahi Lamuka

    Dernière mise à jour, le 22 juin 2019 à 05:09 La crise s’enlise au sein de la coalition « Lamuka ». Cette plateforme électorale se vide de sa substance avec les départs en cascades de ses tenors. Le dernier en date est celui dd Mbusa Nyamwisi qui souhaite aider le président de la République, Felix-Antoine Tshilombo Tshisekedi, dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola et l’insécurité sévissant à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Il a obtenu les garanties sur son entrée au gouvernement Fatshi, selon une source crédible du FCC de Joseph Kabila. Dans un communiqué …

  • 11 juin

    Coalition Lamuka : Rupture latente

    Le mois de juin s’annonce pratiquement mouvementé sur le terrain politique. Deux leaders, jadis unis dans Lamuka, et aujourd’hui en rupture latente, font leur retour dans la capitale : le 20 juin pour Moïse Katumbi et le 23 juin pour Jean-Pierre Bemba. Si Katumbi se montre conciliant envers le nouveau pouvoir, Bemba, par contre, a choisi l’extrême, excluant tout rapprochement avec Félix Tshisekedi. Ce n’est pas pour autant que Katumbi baisse les bras. Pour sa grande tournée nationale qu’il entame le 10 juin par la ville de Goma, il se dit porteur d’un seul message : ne pas imploser Kinshasa, …

  • 9 juin

    Implosion de Lamuka : Moïse KATUMBI traitre !

    Arrivée a Lubumbashi, Moise KATUMBI, au milieu de ses partisans.

    Dernière mise à jour, le 12 juin 2019 à 08:59 On assiste à une divergence des vues entre les leaders de Lamuka, car la position Moïse Katumbi, défraie la chronique sur la scène politique congolaise. Et, il a déballé son plan, en appelant la population de Lubumbashi à se mobiliser pour appuyer la politique du président de la République. De son côté, l’ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, a confirmé son retour en RDC, le 23 juin 2019. Il a noté que son arrivée s’inscrit dans le cadre de renforcement de l’unité nationale et d’action pour un Congo prospère. « Mes …