vendredi , 20 juillet 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Haut-Katanga

Mots-clefs Archives : Haut-Katanga

janvier, 2018

  • 27 janvier

    RDC : Fraude douanière dans le Haut-Katanga

    Il se passe quelque chose de pas très bon, dans l’exploitation des matières premières au Haut-Katanga. Précisément dans la sous-traitance minière. Selon des sources croisées, une société extractive à responsabilité limitée, bien connue des Lushois sous le nom de Mining Contracting Service Congo (MCSC), se serait illustrée dans la concurrence déloyale et la fraude douanière. Déjà, des observateurs ne craignent que les espoirs du Gouvernement en termes de prévisions de recettes minières en 2018, ne puissent se révéler un leurre. A en croire les mêmes sources, MCSC ferait entrer ses engins sur le territoire rd congolais sous le régime d’admission …

  • 16 janvier

    RDC : Lacement du projet Gestion communautaire des forets claires de Miombo

    Le gouvernement congolais vient de lancer le projet « Gestion communautaire des forets claires de Miombo », en vue de faire face aux menaces qui pèsent sur les écosystèmes forestiers, en particulier ceux fragiles du Sud de la RDC, indique caritasdev.cd. Coordonné par la FAO, ce projet a pour but de promouvoir la gestion durable et la restauration des écosystèmes forestiers menacés par la déforestation. L’objectif final étant de contribuer à l’amélioration durable des moyens d’existence et l’augmentation des revenus des communautés volontaires qui solliciteront des concessions forestières de communautés locales. C’est ainsi que, depuis le mois de juillet 2017, …

juin, 2016

  • 5 juin

    RDC : Détention prolongée et illégale des proches de KATUMBI

    Photo de Moise Katumbi Chapwe, homme politique congolais et president du TP Mazembe.

    Dernière mise à jour, le 7 juin 2016 à 09:52 Le président l’Association congolais pour l’accès à la justice (Acaj), Georges Kapiamba, dénonce la détention «illégale» de quatre proches de Moïse Katumbi, ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga, actuellement en soin médicaux à l’étranger. Arrêtées à Lubumbashi (Haut-Katanga), ces personnes sont détenues par les services de renseignement depuis leur transfèrement à Kinshasa le 25 avril dernier, indique l’ONG dans un communiqué publié dimanche 29 mai. L’ACAJ exigeant leur déferrement sans délai devant le Parquet général de la République pour y être entendus et ^étre relâcher selon le principe de présomption …