mercredi , 23 mai 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Grande Bretagne

Mots-clefs Archives : Grande Bretagne

avril, 2018

  • 4 avril

    Empoisonnement de Skripal : La proposition russe rejetée par l’OIAC

    Dans une ambiance tendue, la Russie a échoué mercredi à convaincre l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) de l’impliquer dans l’enquête sur l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal, lors d’une réunion qu’elle avait demandé à La Haye, au siège de l’organisation. Les représentants des 41 États membres du Conseil exécutif de l’OIAC s’étaient réunis à huis clos pour évoquer cette affaire, à l’origine des pires tensions Est-Ouest depuis la Guerre froide et d’une vague sans précédent d’expulsions croisées de diplomates. Au cours de cette réunion, la Russie, qui cherche à convaincre qu’elle n’a rien à voir avec l’empoisonnement à …

  • 1 avril

    Tensions diplomatiques : « Campagne antirusse » à l’occident

    Vladimir Poutine, président russe.

    La Russie a averti samedi ses ressortissants, leur conseillant de réfléchir avant de voyager en Grande-Bretagne, assurant qu’ils y risquaient un harcèlement des autorités. Elle a également recommandé aux supporters du CSKA Moscou qui se rendront à Londres pour un match de football contre Arsenal jeudi d’être extrêmement prudents en raison d’une « campagne antirusse » de Londres. Et dimanche l’Australie a fait part à ses citoyens d’un risque de « sentiment de harcèlement antioccidental » en Russie, en raison d’une « intensification des tensions politiques », à moins de trois mois de déplacements anticipés de supporters dans ce pays pour la Coupe du monde de …

mars, 2018

  • 23 mars

    Sergueï Skripal : Les retombées politiques d’un empoisonnement

    D’une statue de Shakespeare aux festivals de cinéma, le British Council a annoncé jeudi suspendre tous ses projets en Russie pour la première fois depuis 1959, sur fond d’une profonde crise diplomatique entre Moscou et Londres. La Russie a accusé vendredi le Royaume-Uni de pousser ses alliés européens à la confrontation avec les Russes, après la décision de l’UE de rappeler son ambassadeur à Moscou en signe de soutien à Londres dans l’affaire de l’empoisonnement d’un ex-espion russe. L’empoisonnement de l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, le 4 mars, à Salisbury en Grande-Bretagne, a provoqué une …

janvier, 2018

  • 9 janvier

    Angleterre : Remaniement gouvernemental chaotique

    La Première ministre britannique Theresa May a achevé mardi le remaniement de son gouvernement, commencé la veille de manière assez chaotique et censé lui donner un souffle nouveau, malgré le maintien des poids lourds dans leurs fonctions. Mme May s’est attaquée mardi aux postes de secrétaires d’Etat, où elle a voulu introduire des profils plus jeunes, féminins et issus de la diversité afin que « le gouvernement ressemble davantage au pays qu’il sert », selon un communiqué. Le secrétaire d’Etat au commerce international, Mark Garnier, a été la première tête à tomber mardi, et a lui-même annoncé son départ sur Twitter, se …

décembre, 2017

  • 10 décembre

    Iran : Les inquiétudes de Londres à propos d’irano-britanniques emprisonnés

    La Grande-Bretagne et l’Iran ont insisté dimanche sur les gros progrès encore nécessaires à l’amélioration de leur relation à l’occasion d’une visite à Téhéran du chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson. Arrivé samedi M. Johnson a évoqué à Téhéran les « inquiétudes » de Londres à propos d’un nombre indéterminé d’irano-britanniques emprisonnés en Iran. Du côté iranien, sa venue a permis d’exprimer le sentiment de frustration des autorités face aux faibles retombées économiques obtenues par la République islamique depuis la conclusion de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. Johnson a rencontré dimanche matin le président iranien Hassan Rohani, selon un …

mai, 2016

  • 26 mai

    Sanctions : Kinshasa contre-attaque

    Réagissant  dimanche 22 mai aux déclarations des Etats-Unis et de la Grande Bretagne menaçant de sanctionner «la répression» et «l’oppression» en RDC, particulièrement dans le chef des opposants congolais, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a dénié à ces deux pays d’agir ainsi unilatéralement. ‘des conseils, nous sommes prêts à les recevoir amicalement. Des injonctions, jamais!’ «Il n’y a rien qui autorise les Etats-Unis et la Grande-Bretagne à nous intimer des injonctions ou à nous menacer des sanctions unilatérales», a affirmé M. Mende sur les antennes de Radio Okapi. «Je voudrais répéter mot pour mot ce que le Chef …

  • 18 mai

    Tout va mal… en RDC : La Grande Bretagne tire la sonnette d’alarme

    Danae Dholakia, Envoyée spéciale du Royaume uni pour la région des Grands lacs

    Danae Dholakia, Envoyée spéciale du Royaume uni pour la région des Grands lacs : «Aucun vrai ami de la RDC, lâche-t-elle, ne dirait aujourd’hui que tout va bien au Congo ». Dans la suite de son argumentaire, elle fait voir qu’«il y a un risque que les gains économiques et sociaux réalisés au cours de ces dernières années puissent être compromis, si la Constitution qui a été la toile de fond de ces gains, n’est pas respectée ». L’envoyée spéciale de Grande-Bretagne ne cache pas son scepticisme, si pas son pessimisme. Le risque lui parait effectivement réel, surtout si, martèle-t-elle, …

janvier, 2016

  • 16 janvier

    Tragédie congolaise : Grande Bretagne, un pays pyromane et sapeur-pompier

    Personne n’ignore le rôle de la Grande Bretagne et ses multinationales dans la guerre de pillages dans les provinces de l’Est de la RDC. Pyromane, la Grande-Bretagne, avec l’appui des multinationales anglo-saxonnes, a armé l’Ouganda et le Rwanda pour faire les guerres de pillages et d’occupation de la Rdc. Bilan : plus de 6 millions de morts, un génocide oublié; 40 mille femmes violées; plus de 2.7 millions de déplacés internes avec en sus d’un projet de la balkanisation (ou de l’implosion) de la Rdc. Ces guerres d’agression et d’occupation ont permis aux sociétés anglo-saxonnes de vendre des armes aux …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer