lundi , 14 octobre 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Gouvernement RDC libère prisonniers politiques

Mots-clefs Archives : Gouvernement RDC libère prisonniers politiques

mars, 2019

  • 13 mars

    RDC : Désaccord entre FCC de « Kabila » et CACH de Fatshi

    Joseph Olenghankoy [gauche] reçu par Fatshi, President de la RDC.

    Dernière mise à jour, le 23 mars 2019 à 01:57 Reçu par le nouveau chef de l’État congolais, le président du Conseil de suivi de l’Accord, Joseph Olenghankoy a remis au président de la République des listes sur lesquels figurent des dizaines de noms. Mais, toujours pas de fumée blanche pour ces détenus. Et sur cette liste de graciés figure, selon lui, non seulement les opposants Frank Diongo et Firmin Yangambi, mais aussi Eugène Diomi Ndongala, président du parti Démocratie chrétienne. Par ailleurs, le président du CNSA appelle l’opinion tant nationale qu’internationale à la patience, en restant confiant quant à …

juillet, 2018

  • 23 juillet

    RDC : Polémique autour des prisonniers politiques

    Dernière mise à jour, le 26 juillet 2018 à 11:49 Le ministre d’Etat en charge de la Justice, Alexis Tambwe Mwamba, a affirmé qu’Eugène Diomi Ndongala, Franck Diongo et Jean-Claude Muyambo ne sont pas libérables, car condamnés pour des infractions de droit commun. Quant à Moise Katumbi, en exil à l’étranger depuis 2016, le retrait des poursuites judiciaires engagées contre lui n’est pas envisageable. Dans son réquisitoire, Thambwe Mwamba a traité Franck Diongo de voyou pour avoir cassé le bras d’un élément de la Garde républicaine, Jean-Claude Muyambo d’escroc car impliqué dans plusieurs dossiers immobiliers et Eugène Ndongala de violeur …

janvier, 2018

  • 31 janvier

    RDC : Kyungu autorisé à aller se soigner à l’étranger

    Le Gouvernement congolais vient de poser un nouveau geste dans le cadre de la décrispation du climat politique. L’Exécutif, à travers le ministère de Justice et Garde des sceaux, décide de libérer, dans les prochains jours, une dizaine de détenus politiques parmi lesquels Gustave Bagayamukwe, un ancien cadre de la Banque centrale. Kinshasa se résout également à revoir les dossiers des prisonniers malades, dont les cas nécessitent des soins à l’étranger. Une occasion pour les aider à quitter le pays en vue d’aller se faire traiter.  » C’est dans ce cadre que Kyungu wa Kumuanza est présentement autorisé à quitter …