lundi , 27 mai 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Front Commun pour le Congo (FCC)

Mots-clefs Archives : Front Commun pour le Congo (FCC)

mai, 2019

  • 19 mai

    RDC : Fatshi et « Kabila » continuent de consolider leur coalition

    Fatshi, President de la RDC, saluant Joseph Kabila.

    Dernière mise à jour, le 20 mai 2019 à 05:00 L’accord conclu entre le FCC et le CACH constitue le sujet de toutes les conversations dans les rues de Kinshasa. Pour les uns, il s’agissait d’une façon de frayer la voie vers la démocratie et la paix en République démocratique du Congo. « Le chef de l’État Félix Tshisekedi et le sénateur Joseph Kabila ont signé un accord, dans le but de permettre un transfert du pouvoir pacifique dans notre pays. Sans cet accord, le pays serait plongé dans une profonde crise », a dit le coordonnateur de l’ONG « …

  • 7 mai

    RDC : La gestion de l’État au point mort

    Est-ce que la nomination d’un Premier ministre ne serait pas dans les priorités du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi ? Plus de trois mois après sa prise des fonctions, le président de la République ne montre aucun signe d’empressement dans la nomination du chef du gouvernement, laissant libre cours aux spéculations de tous genres. Il y a quelques jours, Fatshi a annoncé urbi et orbi, à partir de la ville de Kisangani, la nomination dans les « prochains jours » d’un Premier ministre. Plus d’une semaine plus tard, pas le moindre signe d’une fumée blanche. Dans l’opinion …

  • 5 mai

    Retour de Katumbi : Douche froide pour le FCC de « Kabila »

    Moise KATUMBI CHAPWE - politicien, businessman et président du Tout-Puissant Mazembe.

    Dernière mise à jour, le 8 mai 2019 à 09:23 Douche froide pour le FCC qui a multiplié des procès montés de toutes pièces contre Moïse Katumbi Chapwe, aux fins de l’écarter de la course présidentielle. L’avènement de Félix Tshisekedi à la présidence de la République a permis de révéler enfin la face cachée de tous ces montages judiciaires grossiers basés sur des motivations politiques. Quelle que soit la longueur de la nuit, dit-on, le jour finit toujours par poindre. C’est le moins que l’on puisse dire s’agissant de Katumbi. Après l’arrêt de la Cour de cassation le relaxant dans …

avril, 2019

  • 23 avril

    Jeannine MABUNDA : Présidente de l’Assemblée Nationale de la RDC

    Jeannine MABUNDA, en train de voter au Parlement de la RDC.

    Dernière mise à jour, le 25 avril 2019 à 10:39 Le duel tant attendu entre Jeannine Mabunda et Henri Lokondo, pour la présidence du Bureau définitif de l’Assemblée Nationale, n’aura finalement plus lieu. La candidate de la coalition FCC-CACH au perchoir de l’Assemblée Nationale est restée seule dans la course. Son principal challenger, Henri Thomas Lokondo, a été éliminé hier lundi 22 avril 2019 par la plénière de la chambre basse du Parlement, à la suite de la motion incidentielle du député national Nzekuye. Selon de cet élu membre du PPRD, la candidature de Lokondo devait être rejetée pour n’avoir …

  • 19 avril

    CACH – FCC : Le climat continue à se détériorer

    Visite du président de la RDC [Fatshi], au memorial du genocide rwandais.

    Dernière mise à jour, le 22 avril 2019 à 03:21 Après des propos parfois durs échangés par certains ténors de ces deux plateformes politiques, c’est le tour de la ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’entrer dans la danse. La jeunesse de ce parti politique au pouvoir a, à travers un communiqué, constaté avec indignation le non-respect du jeu d’alliance par le FCC. Tout en invitant le président de la République Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi à s’inscrire dans la logique de cohabitation et à nommer sans tarder le formateur du Gouvernement, la …

  • 15 avril

    FCC – CACH : Éviter le chaos tant souhaité par les ennemis de l’unité de la RDC

    Fatshi [droite], président de RDC et son prédécesseur Joseph Kabila, entrain de marcher en parlant.

    Dernière mise à jour, le 19 avril 2019 à 09:55 Compte tenu de la fragilité de notre situation sécuritaire et de l’activisme de certains agitateurs, on peut se réjouir de cette relative performance. Le vent violent, dont il est principalement question ici,a eu pour origine les propos tenus par le Président de la République à Washington, au sujet de la « dictature qu’il faudrait déboulonner ». Usant de son droit de réponse, le FCC a démocratiquement répliqué par un communiqué. Il ne s’agit pas, pour moi, de revenir sur cet incident malheureux. Le chemin jonché d’embuches, que doit encore parcourir …

  • 11 avril

    RDC : Droit de veto du FCC de « Joseph KABILA »

    En pleine discussion - Francois MUAMBA [de dos a gauche], Joseph KABILA [tenue militaire au milieu] et Fatshi, président de la RDC [de dos devant].

    Dernière mise à jour, le 15 avril 2019 à 10:36 Depuis quelque temps, le FCC (coalition pilotée par l’ancien président Joseph Kabila) se livre à des actions que d’aucuns qualifient de pure provocation, donnant ainsi l’impression d’être en terre conquise où seuls ses membres détiendraient le veto qu’ils tiennent à tout prix à imposer à l’ensemble du peuple congolais. Après avoir provoqué des troubles et soulèvements populaires lors des élections sénatoriales du vendredi 15 mars 2019 suite à la corruption…. Le FCC est encore revenu à la charge le lundi 8 avril dernier. Cette fois-ci à travers un communiqué dans …

  • 10 avril

    RDC : Guerre entre le FCC de « Kabila » et le CACH de Fatshi

    Fatshi, President de la RDC, en train de consulter un document.

    Dernière mise à jour, le 15 avril 2019 à 10:34 « Déboulonner le système dictatorial qui a ruiné mon pays » : ce bout de phrase prononcé par le Chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi a provoqué un tollé général dans le camp du Front Commun pour le Congo (FCC). Les sociétaires du FCC ont affirmé sans vergone que leur autorité morale serait l’artisan principal de la passation civilisée du pouvoir que la République Démocratique du Congo (RDC) a connue à l’issue des élections du 30 décembre 2018. Ils ont présenté l’alternance démocratique obtenue au prix du …

  • 7 avril

    RDC : Le partenariat FCC-CACH tient encore la route

    André-Alain Atundu Liongo, porte-parole du regroupement appelé Majorité Présidentielle (MP), de l'ancien président Congolais Joseph Kabila.

    Dernière mise à jour, le 10 avril 2019 à 09:36 « Au lieu de parler d’un deal, l’opinion devrait au contraire se vanter d’une volonté commune dans le cadre de l’alternance politique pacifique et civilisée. D’ailleurs, La sérénité constatée entre les deux leaders, à savoir le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi et Joseph Kabila, autorité morale des FCC, a désarçonné et surpris les professionnels de la déstabilisation. Qui ont toujours nourri des ambitions néfastes visant à créer une situation de méfiance pour aboutir à une période de transition sans les deux leaders. Ils répandent des bruits traitant l’actuel chef de …

mars, 2019

  • 29 mars

    La RDC arrêtée à l’intersection de plusieurs routes

    La contradiction entre « la coalition pour la souveraineté et le progrès » qui se construit péniblement, à Kinshasa, entre le FCC et le Cach, et la plate-forme politique qui se met en place à Bruxelles, à l’instigation de l’étranger, le « Lamuka », ne doit pas s’appréhender comme une simple structuration de deux groupes rivaux décidés, à en découdre pour l’occupation des responsabilités d’Etat. Les controverses qui naissent autour des notions telles que « la vérité des urnes », les campagnes d’intoxication contre telle ou telle autre ethnie, l’entretien des forces négatives dans certains territoires de l’Est du pays… ne sont que digressions pour éloigner …