samedi , 17 août 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Fraude électorale au Zimbabwe

Mots-clefs Archives : Fraude électorale au Zimbabwe

août, 2018

  • 28 août

    Violences : Le Zimbabwe ne dispose pas encore de la culture démocratique et tolérante requise

    La campagne pour les élections générales est apparue plus ouverte que lors des scrutins précédents, systématiquement entachés des violences du pouvoir contre ses adversaires. Mais les fraudes alléguées par l’opposition et, surtout, la sanglante répression par l’armée de la manifestation du 1er août ont ravivé le spectre du passé. Plusieurs dizaines de partisans de l’opposition ont également été arrêtés ces derniers jours, a accusé le MDC. L’Union européenne (UE) a exprimé des réserves, notamment sur le libre accès aux médias publics. Plus sévère, une mission américaine a conclu que le Zimbabwe ne disposait « pas encore de la culture démocratique et …

  • 5 août

    Un nouveau départ : Le Zimbabwe placé sous le contrôle de l’armée

    Depuis son indépendance en 1980, le Zimbabwe n’a connu que deux présidents, tous les deux issus de la Zanu-PF: Robert Mugabe, qui a dirigé d’une main de fer le pays pendant trente-sept ans, et Emmerson Mnangagwa, âgé de 75 ans, arrivé au pouvoir après un coup de force de l’armée. Celui qui est surnommé « le crocodile » vient de confirmer dans les urnes son emprise sur le pays. A l’annonce des résultats dans la nuit de jeudi à vendredi, les rues de la capitale Harare et du fief de l’opposition, Bulawayo (sud), étaient quasiment désertes. Des militaires étaient visibles à des …

  • 4 août

    Zimbabwe : Election frauduleuse, illégale et illégitime

    L’élection est « frauduleuse, illégale et illégitime », a affirmé le leader de l’opposition Nelson Chamisa, candidat malheureux à la présidentielle. « Le degré d’opacité, le manque de vérité (…) et l’absence de valeurs » au sein de la ZEC sont « confondants », s’est-il indigné, dénonçant le « scandale de la ZEC » qui a publié de « faux résultats ». Emmerson Mnangagwa a été déclaré vainqueur avec 50,8% des suffrages, devant Nelson Chamisa avec 44,3% des voix. Les observateurs internationaux se sont également demandé si les élections étaient à la hauteur des promesses d’Emmerson Mnangagwa, soucieux de mettre fin à l’isolation internationale de son pays. Dans son rapport …