samedi , 24 août 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Florentin Mokonda Bonza – Président national de la CDC

Mots-clefs Archives : Florentin Mokonda Bonza – Président national de la CDC

août, 2018

  • 18 août

    RDC : Vers une parodie d’élection qui ne vise qu’à consolider un régime de prédation

     » …Nous, signataires de l’Accord global inclusif de Sun City ainsi que de l’Accord du 18 octobre 2016 de la Cité de l’UA et du 31 décembre 2016 du Centre-interdiocésain, avons refusé et refusons d’engager nos partis et regroupements politiques ainsi que le peuple congolais dans cette parodie d’élection qui ne vise qu’à consolider un régime de prédation dont l’objectif inavoué est d’avilir le peuple congolais, et ruiner l’économie nationale, de privatiser l’Etat et de détruire l’âme congolaise, notamment par la corruption… « . C’est ce qui ressort de la déclaration au vitriol faite hier par cinq regroupements politiques au siège …

juillet, 2018

  • 31 juillet

    RDC : « Kabila » n’a apporté aucune réponse aux attentes du peuple congolais

    Dans une conférence de presse qu’il a donnée au Palais du peuple, le sénateur Florentin Mokonda Bonza, candidat malheureux à la présidentielle de 2006, a soutenu que Joseph Kabila n’a apporté aucune réponse aux attentes du peuple congolais. Selon lui, le Chef de l’Etat devait impérativement se prononcer clairement sur son avenir politique. En d’autres termes, Florentin Mokonda Bonza, comme plusieurs autres acteurs politiques de l’Opposition, pense que le Raïs devait donc déclarer, soit qu’il sera candidat à sa propre succession, soit qu’il ne postulera pas. Et le fait de ne l’avoir pas dit, a « amplifié la confusion autour …

septembre, 2016

  • 30 septembre

    Qui doit organiser les élections locales en RDC ?

    Photo d'un sénateur de la RDC.

    C’est  le gouvernement issu des élections législatives nationales, qui doit organiser les élections locales », a confié lundi 12 septembre le sénateur Florentin Mokonda Bonza (Opposition) dans une déclaration faite à la rédaction d’un journal a Kinshasa. « Ce qui nous a amené  au dialogue, ce ne sont pas les élections. Ce qui nous a amené  au dialogue, c’est le retard pris par le gouvernement et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans l’organisation des élections. D’ici à 5 jours, la CENI devrait normalement convoquer  le scrutin présidentiel », a-t-il soutenu.. Il réagissait ainsi à la suspension décidée par la …