dimanche , 18 août 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Equateur

Mots-clefs Archives : Equateur

août, 2018

  • 3 août

    RDC : 10ème épidémie d’Ebola au Nord-Kivu

    « Urgent!!!!Urgent!!!!!  VIRUS à EBOLA confirmé en province du Nord Kivu, Territoire de BENI, agglomération de MANGINA. Le Min de la Santé vient de l’annoncer après confirmation des analyses à L’INRB. J’en appelle au calme et à la prudence. Les médias doivent faire large diffusion, » a écrit Julien PALUKU, gouverneur du Nord-Kivu, sur Twitter. A peine libérée de sa neuvième épidémie de fièvre hémorragique Ebola, la République démocratique du Congo fait « face à une nouvelle épidémie » de fièvre hémorragique Ebola, qui aurait déjà fait 20 morts, a annoncé mercredi le ministre de la Santé. La nouvelle épidémie menace la …

juillet, 2018

  • 4 juillet

    Equateur : Mandat d’arrêt délivré à l’encontre de Rafael CORREA

    L’ancien président de l’Equateur Rafael Correa a dénoncé mercredi « un complot politique » derrière le mandat d’arrêt délivré à son encontre mardi par la justice équatorienne. « Il y a une feuille de route, il y a tout un complot », a-t-il soutenu en accusant l’actuel président Lenin Moreno d’être « derrière tout cela ». Moreno a été le vice-président de Rafael Correa de 2007 à 2013 avant d’entrer en conflit avec lui. La justice équatorienne a lancé mardi un mandat d’arrêt contre l’ancien président, au pouvoir de 2007 à 2017, et a saisi Interpol en l’accusant d’avoir commandité une tentative d’enlèvement d’un opposant, Fernando …

juin, 2018

  • 7 juin

    RDC : Quid du vaccin contre Ebola

    Le vaccin Ebola (rVSVDG-ZEBOV-GP), souligne le document de MSF, « est l’une des composantes de la stratégie globale pour contenir l’épidémie d’Ebola. Ce vaccin à l’essai n’a pas encore été homologué. Il est donc utilisé dans le cadre d’un protocole d’étude qui a été approuvé par les autorités nationales, le Comité Ethique à Kinshasa et le Comité Ethique de MSF. Le protocole définit à qui, quand et comment le vaccin doit être administré ». Concernant son administration, le document de MSF fait savoir que « les participants reçoivent toutes les informations sur le vaccin avant de donner leur consentement. Ensuite, ils feront …

  • 2 juin

    Ebola : Mise en place d’un laboratoire de recherche et de vaccination en Équateur

    Le Gouvernement de la RDC vient de prendre un paquet de mesures visant à éradiquer la maladie à virus Ebola qui sévit actuellement dans la province de l’Equateur. Dans la foulée de ces mesures présentées à l’issue de la 10 ème réunion ordinaire du Conseil des ministres, tenue le vendredi 25 mai dernier, figure la mise en place d’un laboratoire de recherche et de vaccination dans les 4 sites à problème, à savoir Iboko, Itipo, Bikoro et Mbandaka. Les stratégies de riposte adoptées par le Gouvernement impliquent par ailleurs la surveillance épidémiologique et la prise en charge médicale, psychosociale, logistique. …

janvier, 2018

  • 20 janvier

    WikiLeaks : Assange en danger

    Le créateur australien de WikiLeaks Julian Assange, réfugié depuis 2012 à l’ambassade d’Équateur à Londres, va perdre la protection de ce pays, a estimé l’ex-président équatorien Rafael Correa, qui lui avait accordé l’asile, dans un entretien à l’AFP. « J’ai très peur pour la sécurité de Julian Assange. Je pense que ce n’est qu’une question de temps pour que ce gouvernement, qui a trahi tous les idéaux (…), lui retire son soutien », a déclaré cet économiste de 54 ans lors d’une interview exclusive réalisée jeudi soir. Rafael Correa s’exprimait quelque jours après la décision du nouveau gouvernement équatorien de naturaliser Assange …

août, 2016

  • 1 août

    RDC : Mafia à la Province de l’Equateur

    Bolamba Tony Tony Cassius - Gouverneur de l'Equateur.

    L’Equateur n’enregistre pas de progrès économique et social. Depuis bien longtemps. Suite à l’incurie des Equatoriens eux-mêmes – la généralisation n’est sans doute pas ici de bon aloi, nous l’avouons, mais elle n’est pas loin de la réalité – qui ont cessé, attristant constat, d’aimer leur province et qui ont totalement perdu le sens de l’intérêt général. Dans cette partie du Congo, tout ne marche pas. Tout. Dans tous les secteurs et à tous les niveaux de pouvoir. Les causes de ce long sur place ont été identifiées, et ainsi connues. Elles ont pour noms intérêt personnel, désordre, incompétence, absence …

juillet, 2016

  • 30 juillet

    RDC : Il n’y a pas eu violation du moratoire forestier

    Foret congolaise

    Répondant sur les révélations de Greenpeace à propos de la « violation du moratoire forestier par l’attribution des nouvelles concessions ». Pour le Ministre honoraire de l’Environnement, il n’y a pas eu violation du moratoire forestier. « Les trois concessions visées par Greenpeace se trouvaient dans la catégorie de celles qui ont été retournées au domaine privé de l’Etat et qui, de ce fait, pouvaient être réattribuées ». « L’accusation de la clandestinité de l’attribution de ces concessions, je rappelle que, à la clôture du processus de conversion, un rapport général a été adressé au Gouvernement, avec la proposition de …

  • 28 juillet

    La RDC a violée le moratoire sur l’exploitation forestière

    Fleuve Congo - L'Or vert de RDC

    Une enquête de Greenpeace Afrique révèle que le gouvernement congolais a accordé en 2015 trois concessions d’une surface totale de 650.000 ha à la Société la Millénaire Forestière SARL (SOMIFOR) dans les provinces de l’Equateur et de la Tshuapa, ainsi qu’à la société la Forestière pour le Développement du Congo SARL (FODECO) dans la province de la Tshopo, violant ainsi le moratoire qu’il a lui-même mis en place en 2002 sur l’attribution de nouveaux titres d’exploitation forestière. Le 30 janvier 2016, Robert Bopolo Mbongeza, le Ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement durable (MECNND), a déclaré que “les …

juin, 2016

  • 25 juin

    Examen d’Etat : Rançonnement des finalistes en RDC

    Trois finalistes quittent le centre, après l'épreuve d'examen d'Etat ce 20 Juin 2011 à Kinshasa.

    La société civile de l’Equateur confirme que les responsables d’écoles demandent aux élèves de payer 100 000 FC (105.21 USD) pour participer aux épreuves de l’examen d’Etat, alors que ces frais sont officiellement fixés à 23 000 (24.20 USD) par l’autorité provinciale. Elle accuse aussi le ministère provincial de l’éducation de faire payer à son tour 4 000 FC (4.21 USD) à chaque finaliste. Au Tanganyika, les parents des finalistes dénoncent la hausse illicite des frais de participation à l’examen d’Etat. La société civile de l’Equateur déplore « le rançonnement » des parents d’élèves finalistes du secondaire par certains chefs d’établissements. Dans un …