mardi , 15 octobre 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Élections 2018 RDC (page 2)

Mots-clefs Archives : Élections 2018 RDC

janvier, 2019

  • 21 janvier

    Malgré la confirmation d’un tshidjingidjingi : Fayulu continue de revendiquer la victoire

    Dernière mise à jour, le 5 février 2019 à 02:05 Malgré la confirmation d’un tshidjingidjingi comme nouveau président à la tête du pays, Martin Fayulu Madidi dit Mafa candidat de la Coalition Lamuka continue de revendiquer la victoire, en accusant la Commission électorale nationale indépendante (Céni) d’avoir torpillé les résultats au profit de Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi. Entre-temps, la Commission de l’Union africaine prend note de la confirmation par la Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo (RDC). La Commission de l’Union africaine dit avoir « pris note » de la proclamation de l’opposant Félix Tshisekedi comme président …

  • 20 janvier

    RDC : Seul un coup de force de libération pour nettoyer la galaxie Kabila-Tshisekedi

    Hommage à Étienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2016 à Bruxelles.

    Dernière mise à jour, le 5 février 2019 à 02:04 Les congolais qui ont rêvé pour un monde meilleur en votant ce 30 décembre sont déboussolés puisque l’enfoiré de Kabila comme d’habitude dans sa félonie a recouru au passage en force pour falsifier la vérité des urnes en théâtralisant la Cour constitutionnelle. Il est si important de souligner que cet énième jusqu’au-boutiste du dictateur qui ne vit que ces derniers mois va entraîner un gestuel dangereux plongeant la Rdc dans une autre période de turbulences politiques. Seule une résistance populaire ou un coup de poignarde dans le dos du dictateur …

  • 20 janvier

    Passage en force : La Cour confirme un muluba président en RDC !

    Dépouille d’Etienne TSHISEKEDI.

    Dernière mise à jour, le 23 janvier 2019 à 01:58 Avec des faux diplômes décernés par l’Institut des Carrières Commerciales de Bruxelles (ICC), le muluba [nommé par l’imposteur tutsi rwandais Joseph Kabila Kabange] a été définitivement proclamé dimanche cinquième président de la République démocratique du Congo (RDC) par la Cour constitutionnelle, inféodée au président sortant de RDC et de sa coalition politique le Front commun pour le Congo (FCC). Martin Fayulu a immédiatement appelé la communauté internationale à « ne pas reconnaître un pouvoir qui n’a ni légitimité ni qualité légale », se proclamant « le seul président légitime ». Le muluba [qui ne …

  • 18 janvier

    RDC : Piège d’une guerre tribale

    Honoré Ngbanda-Nzambo Ko Atumba, president de l'Apareco. Screenshot by kongotimes.

    Dernière mise à jour, le 22 janvier 2019 à 07:40 L’imposteur «Joseph Kabila» et son lobby politico-militaire tutsi-rwandais ont fait d’une pierre deux coups : d’une part, ils se sont créé des circonstances politiques pour donner l’apparence d’avoir abandonner le pouvoir tout en se maintenant plus jamais au pouvoir en RDC afin de parachever à l’aise l’œuvre d’occupation, de prédation et de balkanisation tandis que d’autre part, ils ont réussi à attiser les démons du tribalisme pour détourner l’attention des Congolais sur eux en tant que les véritables acteurs de leur malheur, et à les dresser les uns contre les …

  • 15 janvier

    RDC : Une vraie-fausse alternance politique avec Fatshi, un tshidjingidjingi

    Retour de Fatshivit a Kinshasa

    Dernière mise à jour, le 18 janvier 2019 à 03:14 Il est bien établi que Kabila ne pouvait pas organiser une élection présidentielle crédible pour laquelle son avenir pouvait s’obscurcir sur bien de points. C’est pourquoi tout le décor fut planté afin d’empêcher ses farouches adversaires politiques en l’occurrence Moïse Katumbi, Jean Pierre Bemba et in fine Martin Fayulu porté sur les fonts baptismaux par la coalition Lamuka de remporter ce scrutin. Aujourd’hui nombreuses sont les voix à travers la Rdc et le monde qui s’élèvent pour parler d’une « alternance politique » et pour la première fois un « opposant » élu à …

  • 10 janvier

    Élections : Un muluba nommé président par « Kabila » en RDC

    Martin FAYULU MADIDI, interview avec Aljazeera.

    Dernière mise à jour, le 19 janvier 2019 à 11:11 Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO dit Fatshi, nommé provisoirement président de la République démocratique du Congo (RDC), par l’imposteur tutsi rwandais « Joseph KABILA ». La Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) affirme que ses observations ne correspondent pas aux résultats officiels de la présidentielle. La France a, pour sa part, rejeté des résultats non conformes. Aujourd’hui, en Belgique, la sentence est officielle, les diplômes dont se prévaut Fatshi ne sont pas valides, selon une enquête de La Libre Belgique. C’est à « Kabila » que Fatshi a dédié ses premières paroles après avoir …

  • 6 janvier

    3è mascarade électorale en RDC sous l’Occupation Américano-Belgo-Tutsi

    Martin FAYULU en train de voter, le 30 décembre 2018, Kinshasa.

    Dernière mise à jour, le 24 avril 2019 à 06:50 La démocratie occidentale sous l’occupation du congo par les expansionnistes et tueurs extrémistes de l’international tutsi-power pour continuer non seulement à piller à grande échelle toutes les richesses naturelles congolaises, mais aussi à humilier, chosifier et « génocider » les congolais autochtones. Qu’est-ce qui vous étonne encore ? Malgré l’ampleur des fraudes incontestables, le peuple congolais dans toute sa grande majorité a plébiscité Martin FAYULU pour devenir le prochain président de la république mais, comme cela s’est passé en 2006 avec Jean-Pierre Bemba et en 2011 avec Étienne Tshisekedi, les …

  • 5 janvier

    RDC : Shadary se déclare « président » avant l’annonce des résultats

    Dernière mise à jour, le 11 janvier 2019 à 04:22 La République démocratique du Congo a finalement eu ses élections. Si dans l’ensemble, les scrutins se sont passés dans le calme, on a ce- pendant signalé quelques échauffourées dans les centres de vote où des électeurs, désemparés, ont eu du mal à se retrouver. Des morts à Walungu dans le Nord-Kivu. Beni et Butembo improvisent un vote symbolique sans la Céni. Le centre de la Céni à Inongo, dans le Maï-Ndombe, saccagé. Ramazani Shadary se déclare «président» avant l’annonce des résultats provisoires. Après son acte civique, Joseph Kabila s’est refusé …

  • 5 janvier

    RDC : Elections truquées

    Screenshot: Martin FAYULU talking to Aljazeera

    Dernière mise à jour, le 11 janvier 2019 à 04:25 Elections truquées, 5 ans encore avec les mêmes médiocres ou l’option d’un gouvernement de transition ! La journée de ce dimanche 30 décembre 2018 a été bien triste pour les congolais qui se sont mobilisés davantage en ce jour de vote pour en découdre avec un régime éhonté qui n’a jamais voulu offrir des élections crédibles au peuple. A la lumière de la campagne électorale émaillée d’incidents, de la violence, de morts et de l’opération du dépouillement des bulletins de vote marquée par des irrégularités, l’élection présidentielle n’inaugure rien de …

décembre, 2018

  • 31 décembre

    RDC : Le dernier discours de l’imposteur

    Dernière mise à jour, le 5 février 2019 à 02:04 La république démocratique du congo (rdc) a financé seule entièrement son processus électoral. Pour joseph kabila, son pays, en agissant ainsi prouve à la face du monde qu’il en connaît les vrais enjeux : ceux de l’affirmation de sa dignité et de la consolidation de sa souveraineté. Ce, avant de rassurer la population des dispositions prises avec le gouvernement pour sécuriser toutes les parties prenantes au processus à savoir les candidats ainsi électeurs, y compris les observateurs. Et il poursuit :  » c’est ici aussi, le lieu d’en appeler au …