mardi , 18 juin 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Élections du 30 décembre 2018 en RDC

Mots-clefs Archives : Élections du 30 décembre 2018 en RDC

juin, 2019

  • 15 juin

    Invalidations des députés : FATSHI doit corriger l’arbitraire

    Jean-Goubal KALALA, one of de député invalidé.

    Dernière mise à jour, le 18 juin 2019 à 12:40 Les députés et sénateurs estampillés Lamuka suspendent leurs activités parlementaires jusqu’à nouvel ordre. L’annonce a été faite hier mercredi 11 juin à Kinshasa par Martin Fayulu au cours d’un point de presse. Cette mesure fait suite à l’invalidation des députés de cette plateforme d’opposants par la Cour constitutionnelle. Devant les médias, le principal candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018 a indiqué que cette décision a été prise de commun accord avec tous les leaders du présidium de la coalition Lamuka. A savoir Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Freddy …

  • 8 juin

    Députés invalidés : Bêtise à la Cour Constitutionnelle de la RDC

    Dernière mise à jour, le 16 juin 2019 à 01:22 Au stade actuel du traitement des dossiers, la Haute Cour a déjà disqualifié 14 membres de l’Assemblée nationale et 2 sénateurs. Une source proche du dossier renseigne qu’au regard du nombre de dossiers en cours d’examen à la Chambre II de la Cour constitutionnelle, on pourrait atteindre un total de plus de vingt députés nationaux qui seront disqualifiés au profit de leurs adversaires. Comme pour dire, aussi longtemps que les Hauts magistrats n’auront pas encore rendu leurs arrêts sur les contentieux électoraux des législatives nationales du 30 décembre 2018, les …

mai, 2019

  • 29 mai

    CENI-RDC : Nangaa ne cache pas sa joie d’avoir conduit la barque à son bon port

    Si Corneille Nangaa va réserver le rapport général de toutes les activités du bureau de la Ceni à qui de droit, à savoir le bureau de l’Assemblée nationale, le numéro 1 de la Centrale électorale, au crépuscule de son mandat, a esquissé vendredi dernier devant la presse, ce qui a tout l’air d’un bilan. En dépit de multiples difficultés qu’a connues la Ceni, son président a, cependant, égrené des victoires que la postérité retiendra. Il s’agit de hauts faits qui ont changé le paysage politique en République démocratique du Congo (RDC). Le premier fait notable pour la Ceni, est d’avoir …

  • 26 mai

    Vérité des « urnes » : Rapprochement difficile à « Lamuka »

    Dernière mise à jour, le 29 mai 2019 à 04:53 En République démocratique du Congo, la coalition politique « Lamuka » ne fera pas long feu.  Cause : la divergence de vue entre des leaders de ladite plateforme. Moïse Katumbi accepte de faire l’opposition républicaine, tandis que J.P Bemba et Martin Fayulu mènent leur fameux combat pour la vérité des « urnes ». Donc, il s’agit alors d’une divergence consommée au sein de Lamuka. Arrivé depuis lundi à Lubumbashi, le coordonnateur de la coalition « Lamuka » a insisté sur le fait qu’il compte bien jouer son rôle d’opposant. « Je …

  • 12 mai

    RDC : La « pieuvre » kabiliste

    Quel que soit le débat sur la vérité des urnes au niveau national et provincial, nous nous devons de soutenir les actions du Président Tshisekedi qui vont dans le sens des objectifs visés par l’Opposition d’avant le 30 décembre 2018. Les péripéties des élections passées appellent le peuple congolais à ne pas suivre en spectateur le déluge qui risque de s’abattre sur le pays si nous, les citoyens congolais, nous contentons de regarder les événements survenir et que nous n’agissons pas pour influencer favorablement le cours de notre vie. » Telle une pieuvre, la kabilie a étendu ses tentacules sur …

mars, 2019

  • 27 mars

    RDC : Fayulu continue de clamer sa victoire

    Martin FAYULU MADIDI [les mains en l'air] a Paris lors d'un meeting.

    Dernière mise à jour, le 31 mars 2019 à 10:36 Des sources en contact avec Corneille Nangaa, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et d’autres hauts responsables gouvernementaux ont déclaré à Reuters que « Martin Fayulu Madidi avait remporté les élections, mais que les plus hauts instances avaient instruit la CENI d’attribuer le vote à Felix-Antoine Tshilombo Tshisekedi, que le camp de Joseph Kabila considérait moins hostile à ses intérêts ». Les camps de Kabila et de Tshisekedi nient que le vote ait été truqué. Trois mois après les élections au Congo Kinshasa, Martin Fayulu continue de clamer …

  • 25 mars

    Corruption : Nangaa et Basengezi, des voleurs exposés par le Trésor américain

    Dernière mise à jour, le 30 mars 2019 à 01:02 Nonobstant la décision de la réunion institutionnelle de renvoyer sine die l’élection des gouverneurs, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a fixé, ce vendredi, la date de l’élection de ceux qui vont gérer les provinces. Il s’agit alors du 10 avril que les députés provinciaux vont élire les gouverneurs. La compilation des résultats est prévue du 11 au 25 avril et l’annonce des résultats définitifs aura lieu du 26 avril au 2 mai 2018. Le renvoi sine die de ladite élection et la suspension de l’installation des sénateurs élus ont …

  • 21 mars

    RDC : Fayulu d’accord avec la diaspora pour l’application de l’article 64 de la Constitution

    Dernière mise à jour, le 24 mars 2019 à 01:41 Aux Congolais qui n’ont cessé de lui demander de clarifier sa position sur la suite des événements en RDC qui leur parait plutôt sombre, il leur répond sans ambages : « Je vous ai entendu. Je suis sur la place de la République en France, le pays des droits de l’homme. Je suis d’accord avec vous pour l’application de l’article 64. Il est inscrit dans notre Constitution. Evidemment si les choses n’évoluent pas comme il se doit, le soulèvement populaire reste une option à mettre en œuvre. Car, nous devons …

  • 13 mars

    Confusion chez les Katumbistes : La « barque » Lamuka traverse des zones de turbulence

    Dernière mise à jour, le 20 mars 2019 à 12:10 Gabriel Kyungu persiste et signe qu’il n’est plus dans l’opposition. Ajoutant qu’il ne se voit pas combattre Félix Tshisekedi. « Baba wa Katanga » prend ainsi, l’exact contrepied de la position de «Ensemble», telle que déclinée par Pierre Lumbi. Lors de sa conférence de presse mardi 26 février à Kinshasa, le vice-président de « Ensemble » a été formel. « La plateforme s’inscrit dans la logique de l’opposition face au pouvoir en place ». Tout en reconnaissant Félix Tshisekedi comme le chef de l’État congolais, Pierre Lumbi a fait savoir, par ailleurs, qu’Ensemble qui …

  • 3 mars

    Après un long silence : Moïse KATUMBI reste attaché à l’avenir de la RDC

    Dernière mise à jour, le 20 mars 2019 à 12:10 Après le verdict des scrutins du 30 décembre 2018, Moïse Katumbi, président d’Ensemble pour le changement, s’est totalement soustrait de la scène politique. Un silence qui a fini par déranger, alimentant les spéculations dans tous les sens. Depuis Bruxelles, l’homme a mis son temps à profit pour mener une profonde réflexion en vue de son positionnement dans le nouveau jeu politique qui se dessine en République démocratique du Congo. Grand leader au sein de l’opposition, Moïse Katumbi n’a pas abdiqué, malgré l’échec infligé au candidat de Lamuka à la présidentielle, …