mardi , 13 novembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Élections du 23 décembre 2018 en RCD (page 18)

Mots-clefs Archives : Élections du 23 décembre 2018 en RCD

août, 2018

  • 28 août

    Présidentielle : Léon KENGO s’entretient avec Adolphe MUZITO

    Difficile de ne voir qu’un simple hasard d’agenda dans le face-à-face de jeudi entre Adolphe Muzito, candidat à la Magistrature suprême et Léon Kengo. Impossible de déconnecter cet entretien de l’interview dans laquelle le Président du Sénat a parlé plus en électron libre qu’en sociétaire du Front commun pour le Congo. Or, justement cela fait des mois que sans renier l’idéal qui est le sien depuis des décennies, Adolphe Muzito s’illustre par l’indépendance d’esprit. A partir de là, on peut comprendre que les deux premiers ministres honoraires qui se côtoient depuis longtemps aient trouvé le moment indiqué pour peser sur …

  • 28 août

    Léon KENGO : Volte-face contre « Joseph KABILA »

    Léon Kengo Wa Dondo (au milieu) et Aubin Minaku (droite), respectivement présidents du Sénat et de l'assemblée en RDC.

    Dernière mise à jour, le 31 août 2018 à 01:05 L’interview accordée mardi à la RFI n’a surpris que ceux qui ne le connaissent pas réellement. A-t-on perdu de vue que Léon Kengo a toujours eu ce flair d’être présent à tous les grands rendez-vous politiques du pays ? En bon caméléon et spécialiste de retournements des vestes, il va passer dix ans à la tête de la chambre haute du Parlement sans émettre la moindre critique sur les méthodes de gestion calamiteuse de la chose publique par le régime au pouvoir auquel il vient de tourner le dos sans …

  • 28 août

    Listes des candidats : Règlement des comptes aux élections en RDC

    Cornail NANGAA, president de la CENI RDC.

    Dernière mise à jour, le 30 août 2018 à 06:10 L’attention s’est tournée ce lundi vers la Cour constitutionnelle, dernier espoir des six candidats recalés vendredi par la commission électorale. Ils ont tous annoncé leur intention de saisir la Cour dans le délai légal de 48 heures. La Cour a dix jours pour se prononcer. La publication de la liste définitive des candidats est prévue le 19 septembre, à trois mois des élections annoncées le 23 décembre. L’opposition et des mouvements citoyens doutent autant de l’indépendance de la Cour que de celle de la Céni. L’opposition a accusé la Céni …

  • 27 août

    Décrispation politique : Le COE boucle sa mission spirituelle en RDC

    Le Conseil œcuménique des Eglises (COE) appelle à la mise en œuvre des mesures de décrispation politique prévues dans l’Accord de la Saint-Sylvestre pour espérer avoir des élections crédibles, transparentes et inclusives. Côté CENI, le COE exige un consensus sur la machine à voter que l’Opposition (une des parties prenantes au processus électoral) rejette. Le « Conseil » recommande aussi de trouver des réponses conséquentes à la question du fichier électoral en rapport avec les conclusions de la mission d’audit des experts de l’OIF, « Organisation internationale de la Francophonie ». Ces recommandations du COE rejoignent celles déjà maintes fois formulées par les Pères-Evêques …

  • 27 août

    Présidentielle : Le trois grandes priorités de Samy BADIBANGA

    Invalidé pour défaut de nationalité samedi 25 août 2018 par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le projet Samy se décline en vision, constat et réformes autour de 3 grandes priorités que sont la sécurité des personnes et des biens, les emplois et entreprises pour la jeunesse, et enfin l’aide financière aux familles. Le « Changement pour tous » que le candidat professe est un paquet de réformes majeures des politiques publiques qu’il envisage mettre en œuvre, une fois élu. Ainsi, il prévoit de créer 10 à 15 millions d’emplois, 1 milliard USD de fonds communautaires jeunesse et entreprises, 80 à 100 …

  • 27 août

    Présidentielle : Moïse KATUMBI n’est pas totalement vaincu

    Moise KATUMBI devant les journalistes.

    Dernière mise à jour, le 29 août 2018 à 07:01 Le fait pour le président Joseph Kabila d’avoir désigné un dauphin à la présidentielle est une première bataille gagnée dans la voie de l’alternance démocratique, a noté Moïse Katumbi au cours de la conférence de presse qu’il a animée, le mardi 21 août 2018, à Bruxelles, en Belgique. Même si sa dernière tentative de regagner la République Démocratique du Congo (RDC) s’est soldée par un déploiement impressionnant des forces de l’ordre autant à Lubumbashi qu’au poste frontière de Kasumbalesa, Katumbi promet de rentrer en RDC pour se présenter à la …

  • 27 août

    RDC : Subornation de témoin vs. corruption

    Jean-Pierre BEMBA éligible ou inéligible à l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo (RDC) ? À moins d’être corrompus moralement ou matériellement, certains juristes devraient retourner à l’école. / Zeph Zabo* « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Subornation de témoin et corruption sont deux infractions complètement distinctes et autonomes l’une de l’autre. Elles sont constituées d’éléments infractionnels distincts et qui doivent impérativement être respectivement prouvés hors de tout doute raisonnable, devant l’instance judiciaire statuant sur l’affaire concernée, avant toute condamnation à l’une ou l’autre de ces deux infractions distinctes. Et elles sont sanctionnées par des peines …

  • 27 août

    Présidentielle : Félix KABANGE en campagne électorale pour le FCC au Katanga

    Félix KABANGE NUMBI, politicien Congolais.

    Dernière mise à jour, le 28 août 2018 à 11:46 Le ministre de l’Aménagement du territoire, Félix Kabange, membre du Comité stratégique du Front Commun pour le Congo, séjourne depuis le lundi 20 août 2018 à Lubumbashi. A l’aéroport de Loano, il a été accueilli par des cadres de son parti accompagnés d’une foule en délire. Au rendez-vous un groupe folklorique. En bon fils du terroir, Félix Kabange dont la popularité n’est plus à démontrer a exhibé quelques pas de danse sous les ovations de la foule. Après avoir parcouru quelques Kilomètres à pieds sous les chants et les acclamations …

  • 27 août

    RDC : Léon KENGO, un parfait calculateur politique

    Léon Kengo Wa Dondo (au milieu), président du Sénat en RDC, assiste à une messe catholique à Kinshasa le 21 septembre 2016.

    Dernière mise à jour, le 28 août 2018 à 02:31 Il est de cette rare race de politiciens encore actifs sur la scène politique congolaise. Autorité morale de l’Opposition républicaine qui siège au gouvernement sous la nouvelle bannière de Front commun pour le Congo, Léon Kengo wa Dondo est un parfait calculateur politique. Ses sorties médiatiques sont minutieusement étudiées. Et lorsqu’il décide de franchir le Rubicon – comme mardi sur les antennes de RFI – le président du Sénat n’y va pas de main morte. Président du Sénat depuis 2007, Léon Kengo wa Dondo n’est pas prêt à quitter le …

  • 27 août

    RDC : La chasse aux binationaux est engagée

    Foulant aux pieds l’indépendance de la justice, le Garde des sceaux vient d’adresser une lettre au procureur général près la Cour de cassation de la RDC, à transmettre à la Commission électorale nationale indépendante (Céni). C’est la chasse aux binationaux qui est engagée. Pour les esprits lucides, l’acte posé par le Garde des sceaux n’est pas loin d’une chasse aux sorcières. C’est par le ministre de la Justice que la majorité au pouvoir agit pour exclure par toutes les voies des adversaires redoutables à la prochaine présidentielle. Moise Katumbi, leader d’Ensemble pour le changement, est le plus visé. Tout est …