dimanche , 25 octobre 2020
Accueil / Mots-clefs Archives : Elections 2019 des sénateurs en RDC

Mots-clefs Archives : Elections 2019 des sénateurs en RDC

juillet, 2019

  • 26 juillet

    Élections au Sénat : Discours de campagne de Samy BADIBANGA

    Candidat au poste de 1er Vice-Président à la Chambre haute, Samy Badibanga s’engage, une fois élu, à promouvoir l’esprit de compromis et de consensus. Se voulant conciliant, rassembleur, l’élu des élus du Kasaï Oriental promet de faire du Sénat  »une véritable instance transpartisane de décision collégiale ». Convaincu que chaque sénateur regorge d’une expérience particulière au niveau du Gouvernement, du Parlement, au niveau provincial, ou au sein des entreprises publiques ou dans le privé, Samy Badibanga s’attend à faire profiter au Sénat de toutes ces expériences qui constituent une richesse. Fort de son riche passé en tant que conseiller spécial d’Etienne …

  • 25 juillet

    Élections au Sénat : Thambwe MWAMBA cache certaines phases de sa vie

    Pourquoi dans sa présentation Alexis THAMBWE MWAMBA ne mentionne pas son passage dans la rébellion ? Il cache certaines phases de sa vie. C’est très dangereux ! « A supposer que, par impossible, si notre ticket ne passe pas ce samedi, il apparaitra clairement à la face du monde que notre majorité est factice », a lâché le candidat du FCC. Candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), Alexis Thambwe Mwamba s’attend, une fois élu, à moderniser le Sénat pour rendre efficaces son organisation et son fonctionnement. Dans son speech lu dans la matinée d’hier mercredi 24 juillet devant les sénateurs …

  • 25 juillet

    Élections au Sénat : Discours de campagne de Bahati LUKWEBO

    Avec Modeste Bahati Lukwebo au perchoir, le Sénat congolais changera de physionomie. C’est ce que qu’on peut retenir comme le résumé de son discours de campagne électorale, au cours d’une plénière hier mercredi 23 juillet, dans la salle de conférences internationales du Palais du peuple. Dans une ambiance chaleureuse des militants et sympathisants du regroupement politique Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A), dont il enfile le brassard d’Autorité morale, Modeste Bahati, tout aussi modeste dans son propos, a donc annoncé l’embellie sur fond de réformes à impact visible au Sénat. Motivant sa candidature, Modeste Bahati fait savoir …

  • 25 juillet

    Élections au Sénat : Discours de campagne de John Tibasima

    Il n’a pas ennuyé ses collègues sénateurs avec un long discours, au risque de détourner leur attention de l’essentiel. Bien au contraire. Il a tenu un propos calibré dans lequel chaque mot avait sa place. Il s’agit du sénateur John Tibasima, candidat au poste de deuxième vice-président du Sénat, lors du vote prévu ce samedi. Parce qu’il devait dévoiler hier mercredi, ses ambitions et la motivation de sa candidature à ses collègues sénateurs, mieux ses électeurs -campagne électorale oblige- John Tibasima s’est illustré par l’esprit de modération qui fait sa légende.  » Mon profil est celui d’un patriote au service …

avril, 2019

  • 19 avril

    CACH – FCC : Le climat continue à se détériorer

    Visite du président de la RDC [Fatshi], au memorial du genocide rwandais.

    Après des propos parfois durs échangés par certains ténors de ces deux plateformes politiques, c’est le tour de la ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’entrer dans la danse. La jeunesse de ce parti politique au pouvoir a, à travers un communiqué, constaté avec indignation le non-respect du jeu d’alliance par le FCC. Tout en invitant le président de la République Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi à s’inscrire dans la logique de cohabitation et à nommer sans tarder le formateur du Gouvernement, la jeunesse de l’UDPS appelle à la cessation des contacts et …

  • 17 avril

    Sankuru : Report sine die du scrutin

    En sa qualité de garant de la bonne marche des institutions, le président Felix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi vient de décider du report sine die du scrutin initialement prévu lundi15 avril à Sankuru, pour des raisons de sécurité. Selon des sources locales, les députés provinciaux qui s’étaient présentés lundi 15 avril au secrétariat exécutif provincial de la CENI ont été empêchés d’accéder au lieu aménagé pour le vote par le commissaire provincial de la Police. Un verrou ceinturé suite à la décision prise par le Président Félix Tshisekedi, qui s’est résolu à renvoyer sine die ce scrutin pour voir un …

  • 2 avril

    Corruption : La peur au ventre, les parlementaires se rendent au Parlement congolais

    D’ores et déjà, c’est avec la peur au ventre, que les membres des deux chambres du parlement en République démocratique du Congo (RDC) se rendent au Palais du peuple. Car, le très fatidique Arrêt de la Cour constitutionnelle et le verdict de la Cour de cassation dans « l’affaire corruption » restent encore suspendus sur leurs têtes. Autant dire qu’à ce jour, rien n’est encore totalement acquis, aussi bien pour les députés nationaux que pour les sénateurs. Des voix s’élèvent pour des sanctions exemplaires contre corrupteurs et corrompus. A la suite des allégations de corruption impliquant les « grands électeurs » que sont les …

  • 2 avril

    Sénatoriales : Fatshi discrédit les Institutions

    Il y a dix jours, le président de la République, Félix Tshisekedi, avait suspendu l’installation de nouveaux sénateurs élus au suffrage indirect à cause de dénonciations d’actes de corruption de députés provinciaux qui ont fait l’objet d’enquêtes par la justice. « Cette décision d’installer le Sénat malgré les allégations de corruption jette un discrédit sur toutes les institutions. Elle démontre que le pays n’est pas prêt à faire des réformes structurelles nécessaires pour son développement. On ne guérit pas le cancer avec du cosmétique », Noël Tshiani. Le candidat malheureux à la présidentielle, Noël Tshiani, a réagi sur la levée …

mars, 2019

  • 28 mars

    Elections : Les mesures de Fatshi sont conformes à la Constitution

    Trois mesures importantes ont été prises à l’issue de la réunion interinstitutionnelle du lundi 18 mars 2019 à Kinshasa. Il s’agit notamment, de « La suspension de l’installation des sénateurs; le report sine die des élections des gouverneurs ainsi que l’ouverture d’une enquête sur la corruption en vue de l’arrestation des corrompus et des corrupteurs », sont là les trois mesures importantes assorties de cette réunion au sommet de l’État. Selon le constitutionnaliste André Mbata, enseignant de droit et acteur politique, ces mesures sont conformes à la Constitution. Brandissant l’article 160 alinéa 2, de la Constitution, ce constitutionnaliste indique que …

  • 24 mars

    Sénatoriales : Fatshi, c’est inacceptable politiquement

    Fatshi au Stade des Martyrs de Kinshasa, 24 Mars 2019.

    Juridiquement, un parti politique est un fait privé d’utilité publique, il ne représente pas l’Etat même lorsqu’il exerce le pouvoir suprême (Président de la République) il ne peut se substituer à ce qui est de l’ordre de l’intérêt général, car il y a une nette séparation entre les deux. Il n’y a pas une crise politique au pays après les sénatoriales de vendredi dernier. Mais c’est l’UDPS de Félix Tshisekedi qui a fait de ses déboires personnels à ce scrutin un problème général. C’est là la gaffe car tous les Congolais ne sont pas membres de l’UDPS. Mais on les …