mercredi , 23 mai 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Élection présidentielle russe

Mots-clefs Archives : Élection présidentielle russe

mars, 2018

  • 19 mars

    Poutine, prendra-t-il sa retraite en 2024 ?

    Vladimir Poutine fête sa victoire attendue à la présidentielle, le 18 mars 2018 à Moscou

    Avec un score dépassant 76%, il est conforté comme l’homme incontournable de son pays, qu’il a replacé au premier rang sur la scène internationale au prix d’un climat de Guerre froide. Alimentée par le conflit syrien, la crise ukrainienne ou les accusations d’ingérence russe dans l’élection de Donald Trump, la confrontation Est-Ouest s’est encore accentuée depuis que Londres accuse Moscou d’avoir empoisonné un ex-espion russe au Royaume-Uni, ce que Vladimir Poutine a qualifié dimanche de « grand n’importe quoi ». En 2024, au terme de son quatrième mandat, Vladimir Poutine aura dirigé la Russie pendant un quart de siècle et sera septuagénaire. Prendra-t-il …

  • 18 mars

    Vladimir POUTINE, l’homme qui veut restaurer l’influence de la Russie dans le monde

    « Personne ne voulait nous parler, personne ne voulait nous écouter. Écoutez-nous maintenant ! », a-t-il lancé aux Occidentaux lors de son dernier grand discours, devant le Parlement début mars, en présentant de nouvelles armes « invincibles ». Sur la scène internationale, celui qui avait qualifié la disparition de l’Union soviétique de « plus grande catastrophe géopolitique du XXème siècle » s’est employé à restaurer l’influence de la Russie dans le monde, mise à mal après la chute de l’URSS et les années chaotiques du règne de Boris Eltsine. Sa méthode ? Une lutte patiente et obstinée, à l’affût de signes de faiblesse de l’adversaire, expliquait …

février, 2018

  • 16 février

    Poutine : Preuve de mépris envers les russes

    « Poutine ne mène pas une campagne électorale. Il remplit ses obligations présidentielles et cela constitue sa campagne », résume le politologue Andreï Kolesnikov, du centre Carnegie. « C’est le seul candidat sans programme. C’est très alarmant, c’est une preuve de mépris envers son peuple ». L’issue du scrutin, dont le principal opposant Alexeï Navalny a été écarté en raison de condamnations judiciaires, fait peu de doute: sauf énorme surprise, Vladimir Poutine sera réélu pour un mandat courant jusqu’en 2024, près d’un quart de siècle après avoir été désigné successeur de Boris Eltsine. Il est crédité de plus de 71,5% d’intentions de vote par …

décembre, 2017

  • 27 décembre

    Élection du 18 mars : Poutine part grand favori faute de réelle concurrence

    Vladimir Poutine a déposé mercredi, devant les caméras de télévision, son dossier de candidature à la Commission électorale centrale. M. Poutine, 65 ans, se présente en tant que candidat indépendant pour l’élection du 18 mars, pour laquelle il part grand favori faute de réelle concurrence et qui le porterait au pouvoir jusqu’en 2024, un quart de siècle après avoir été désigné dauphin de Boris Eltsine. Vladimir Poutine, qui souhaite briguer un quatrième mandat à la présidentielle de mars 2018, a déposé mercredi, devant les caméras de télévision, son dossier de candidature à la Commission électorale centrale. Assis tout sourire derrière …

  • 26 décembre

    Présidentielle russe : Un scrutin sans suspense

    Le Kremlin a défendu mardi la « légitimité » de la présidentielle de mars après le rejet de la candidature du principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, qui a appelé à la boycotter. Le rejet de la candidature de l’opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, « jette un sérieux doute sur le pluralisme politique » en Russie, a affirmé mardi une porte-parole des services extérieurs de l’Union européenne. Le Kremlin a défendu mardi la « légitimité » de la présidentielle de mars après le rejet de la candidature du principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, qui a appelé à boycotter un scrutin déjà …

  • 24 décembre

    Présidentielle russe : Navalny provoque Poutine indirectement

    L’opposant numéro un russe, Alexeï Navalny, a mobilisé dimanche des milliers de ses soutiens en Russie, en cherchant à imposer sa candidature face à Vladimir Poutine à la présidentielle de mars 2018, malgré son inéligibilité. « Les élections sans nous, ce ne sont pas des élections », a lancé M. Navalny, arrivé vers 17H00 GMT à la Commission électorale centrale pour déposer son dossier, après que plus de 15.000 partisans de ce blogueur anticorruption, aux accents parfois nationalistes, se sont rassemblés pendant la journée dans une vingtaine de villes pour lui apporter son soutien. « Nous avons déposé le dossier », a déclaré à …

  • 24 décembre

    Russie : Alexeï Navalny tente d’imposer sa candidature à la présidentielle de mars 2018

    Le principal opposant russe, Alexeï Navalny, a mobilisé dimanche ses soutiens à travers le pays pour tenter d’imposer sa candidature à la présidentielle de mars 2018, menaçant d’appeler au boycott du scrutin s’il en restait écarté. Des milliers de partisans du blogueur anti-corruption, aux accents parfois nationalistes, se sont rassemblés dans une vingtaine de villes du pays. « Je suis très heureux. Je suis fier de vous annoncer que je suis ici le candidat de toute la Russie », a lancé l’opposant devant plus de 700 de ses partisans réunis sous un chapiteau sur les bords de la Moskova à Moscou, alors …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer