dimanche , 22 juillet 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Élection présidentielle RDC

Mots-clefs Archives : Élection présidentielle RDC

juillet, 2018

  • 21 juillet

    Présidentielle : L’Opposition en RDC se trouve devant un choix cornélien

    Moise KATUMBI, Jean-Pierre BEMBA et Felix TSHISEKEDI. Photo montage par KongoTimes

    A cinq mois et six jours des élections prévues le 23 décembre en République Démocratique du Congo (RDC), les ambitions se sont exprimées du côté de l’Opposition. Formellement, trois figures bien connues ont déclaré leurs candidatures au scrutin présidentiel. Il s’agit de Moïse Katumbi Chapwe, ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et de Jean-Pierre Bemba Gombo, président national du Mouvement de libération du Congo (MLC). A huit jours du début du dépôt de candidatures pour les législatives nationales et la présidentielle, l’Opposition se trouve …

  • 12 juillet

    RDC : Le FCC = AFDL bis !

    Dernière mise à jour, le 13 juillet 2018 à 08:23 Maintenant que l’ennemi est de nouveau en sérieuse difficulté quant à la continuité de son régime et à sa légitimité, et pour crédibiliser et «légaliser» le maintien de son système d’occupation, il a besoin de recourir de nouveau à son «masque» congolais. Et cette fois-ci, ce «masque» porte le nom du «Front commun pour le Congo», FCC en sigle ! Mais les patriotes résistants congolais lui ont donné la bonne appellation de «Fédération des Congolais Corrompus». Ce fourre-tout a besoin de regrouper en son sein des ramassis congolais de tout …

juin, 2018

  • 3 juin

    Le régime « Kabila » se prépare à la guerre contre Paris-Kigali-Luanda

    Dernière mise à jour, le 8 juin 2018 à 12:05 Les pays Africains qui se hasarderont à servir de tête de pont ou de sous-traitants à des stratégies extérieures hostiles à la RDC élaborées ailleurs seront toujours payés en monnaie de singe, en plus de la résistance farouche du peuple congolais à laquelle ils devront s’attendre. L’Union Africaine et la CIRGL sont les seuls cadres de concertation et d’élaboration des politiques communes aux Etats Membres. Il ne serait pas de bonne politique de s’en servir comme instruments à la disposition des intérêts particuliers de ceux que nous, États Membres, désignons …

  • 2 juin

    Guerre des UDPS : Bras de fer Brutshi – Fatshi

    Fatshi [gauche] et Brutshi, ils se disputent le controle de l'UDPS.

    Dernière mise à jour, le 4 juin 2018 à 09:07 Bruno Tshibala Nzenzhe et ses partisans ne feront pas partie de la méga plateforme en gestation qui réunirait les forces politiques issues de l’opposition avec la Majorité présidentielle. L’autorité morale de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a créé sa propre machine électorale : « Alliance des progressistes pour le Congo » (APC). Depuis Washington, Fatshi a déclaré que le pouvoir vient de créer deux autres UDPS, sous-entendu celles de Tshibala et de Mubake, qu’il ne reconnait évidemment pas. Réponse du berger à la bergère : « Lorsqu’on créait …

  • 2 juin

    Pour éviter la guerre : « Kabila » n’a plus d’autre choix que de respecter la Constitution et l’Accord de la Saint Sylvestre

    "Joseph KABILA KABANGE" entrain de lire...

    Dernière mise à jour, le 4 juin 2018 à 09:07 Les présidents français Emmanuel Macron et angolais, Joao Lourenço, ont tous deux réaffirmé, lundi, leur soutien aux accords qui prévoient la tenue d’élections en République démocratique du Congo le 23 décembre, sans la participation du président Joseph Kabila. « Nous partageons les mêmes préoccupations et les mêmes volontés. La France viendra en soutien aux initiatives des pays de la région et de l’Union africaine qui est de faire appliquer les accords (de la Saint-Sylvestre 2016) », a déclaré le président français devant la presse, à l’issue d’un tête-à-tête avec son …

mai, 2018

  • 25 mai

    Bababaswe – « Kabila » : Le divorce

    Deux événements politiques ont marqué la clôture du Congrès tenu pendant deux jours par le parti dénommé AGIR ou Alliance Générale pour les Intérêts de la République. A savoir d’abord le départ définitif de l’honorable Zacharie Bababaswe de la Majorité Présidentielle et ensuite son soutien et son entrée dans la plate-forme « Ensemble pour le changement » qui rassemble des les personnalités ainsi que des formations politiques autour de l’ancien gouverneur Moïse Katumbi Chapwe comme candidat à la magistrature suprême. La salle a retenu son souffle lorsque la Secrétaire générale, Henriette Kumakana Lundula, a lu à haute voix les quatre …

  • 25 mai

    « Joseph KABILA » : Candidat naturel à la prochaine présidentielle

    La RDC se dirige malheureusement vers l’inconnu, avec toutes les conséquences fâcheuses que cela peut comporter. Il n’y a plus aucune visibilité du processus électoral en cours. La Commission électorale nationale indépendante (Céni) continue d’adopter une attitude partisane qui montre clairement qu’elle est sous la férule de la Majorité présidentielle (MP). Son obstination à maintenir la machine à voter à ce cycle électoral alors qu’une des parties prenantes, en l’occurrence l’Opposition, est farouchement opposée à l’utilisation de cette technologie au cours des élections du 23 décembre 2018, est la preuve de sa partialité. De son côté, la majorité au pouvoir …

  • 23 mai

    RDC : Des doutes quant à la tenue effective des élections à la date prévue

    Dernière mise à jour, le 25 mai 2018 à 12:52 Dans une interview à RFI, le Premier ministre honoraire Adolphe Muzito, a clairement exprimé ses ambitions pour la présidentielle de décembre prochain. Même s’il émet des doutes, quant à la tenue effective du scrutin à la date prévue. Une fois au sommet de l’Etat, Adolphe Muzito dit qu’il est disposé à travailler avec tout le monde. Y compris la Majorité présidentielle. Mais à une seule condition : que cette dernière reconnaissent leur échec dans la conduite des politiques publiques. S’agissant de l’alliance Joseph Kabila – Antoine Gizenga, l’élu de Kikwit …

  • 17 mai

    « Joseph KABILA » : Candidat à sa propre succession ?

    Dernière mise à jour, le 20 mai 2018 à 11:25 Du côté de la Majorité présidentielle (MP), les allégations partagées par les internautes, via les réseaux sociaux, sont qualifiées de folles rumeurs. Pas plus tard qu’hier lundi 7 mai, la Présidence a démenti toute nouvelle candidature du Président Joseph Kabila, au prochain scrutin devant élire son successeur. Selon Jean-Pierre Kambila, Directeur de cabinet adjoint du Raïs, cité par l’AFP, les affirmations relayées sur les réseaux sociaux, procèdent de la rumeur et de l’intox. « C’est de l’intox pure et simple.Il n’en est pas question », a déclaré Jean-Pierre Kambila. Le porte-voix de …

  • 6 mai

    Elections : La MP ne croit pas encore à l’exclusion définitive de « Kabila »

    Henry MOVA [droite], membre de la MP de "Joseph KABILA"

    Dernière mise à jour, le 13 mai 2018 à 12:28 Les stratèges de la MP ne se lassent pas. Ils sont en état d’alerte maximale – la survie politique de leur autorité morale en dépend. Tout le monde s’est lancé dans la bataille pour un dernier sauvetage du chef de l’Etat. Quoiqu’il en soit, c’est à la Cour constitutionnelle que se jouera la dernière partition. A la MP, la Cour constitutionnelle est le dernier rempart à partir du moment où un sauf-conduit sera trouvé pour sauver l’autorité morale. La même Cour a été mise à profit lorsqu’elle a été appelée …