lundi , 23 septembre 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Election présidentielle 2018 en RDC

Mots-clefs Archives : Election présidentielle 2018 en RDC

octobre, 2018

  • 27 octobre

    Présidentielle : Ramazani SHADARY en tête de sondage

    Emmanuel RAMAZANI SHADARY, politicien congolais et membre du parti PPRD de Joseph KABILA.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 08:22 Le grand Equateur arriverait en tête de toutes les provinces du pays dans les intentions de vote favorable à M. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) au cas où le scrutin présidentiel se tiendrait aujourd’hui, en lui accordant 72% de ses suffrages ; Après le grand Equateur, c’est le Nord-Kivu, qui se place en 2ème position dans les intentions de vote [64%] favorable au dauphin de Kabila ; Bien que le Maniema soit la province d’origine de Shadary, il n’arrive qu’en 3ème position en termes …

  • 24 octobre

    Lubumbashi : « Kabila » barre la route à l’opposition, Boma next

    Gabriel KYUNGU WA KUMWANZA, lors d'une conférence de presse.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 08:14 Plusieurs opposants de Kinshasa avaient fait le déplacement pour Lubumbashi en soutien au meeting initiatié de la plateforme politique Ensemble samedi le 13 novembre. Ils ont été empêchés par la police. Même la réunion prévue avec le coordonnateur provincial de la plateforme Ensemble pour le Changement Kyungu wa Kumwanza et les délégués des partis politiques de l’opposition partis de Kinshasa, n’a pas eu lieu à Lubumbashi. Un dispositif de sécurité avait alors été déployé autour de la résidence de Kyungu. Les partis et regroupements politiques de l’opposition dans la ville …

  • 24 octobre

    Élections RDC : Il n’y a pas de dialogue et de coopération au niveau de la CENI

    Jean-Pirre Bemba [cravate rouge], chairman du MLC.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 08:03 Pourquoi encourage-t-il ses militants à prendre part à la marche du 26 octobre ? Le chairman du MLC explique que c’est « parce que d’abord la CENI, principalement la présidence du bureau de la CENI sont sourds à l’appel de la population, des cadres et des candidats aux différentes élections, qui sont en train de se plaindre de ce qu’on appelle aujourd’hui la ‘’machine à tricher’’ (machine à voter), et surtout les noms des dix millions d’électeurs fictifs qui est déjà mis en place pour pouvoir déjà faire gagner le …

  • 22 octobre

    Marches de protestation contre la machine à voter en RDC

    Fatshi et Vika, candidats président de la république.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 07:52 Dans une déclaration datée jeudi 11 octobre, lue à la presse par Martin Fayulu, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), le Mouvement de Libération du Congo (MLC), l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Ensemble pour le changement, le Nouvel Elan, l’ECIDE, et Congo na Biso, appellent à « l’organisation des marches de protestation le 26 octobre » courant contre la machine à voter.  La tension semble monter d’un cran entre l’opposition et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au lendemain de l’échec des discussions mercredi 10 octobre, entre les …

  • 17 octobre

    Machine à voter : La rupture est consommée entre CENI – Candidats

    Cardinal Monsengwo entrain de prier pour Corneil Nangaa.

    Dernière mise à jour, le 1 juin 2019 à 05:31 Entre la Céni et les candidats présidents de la République en République Démocratie du Congo (RDC), la rupture est consommée. Mercredi, au cours d’un second round du cadre de concertation, les deux parties ne se sont pas mises d’accord sur un certain nombre de points, notamment l’usage de la machine à voter et le fichier électoral. Ces deux questions les ont divisées au point que la réunion s’est terminée en queue de poisson. Du coup, trois camps se sont dessinés : d’un côté, la Céni qui reste campé sur sa …

  • 6 octobre

    RDC : Vers un probable report des élections

    Corneille NANGAA, président de la CENI-RDC, présente une machine a voter.

    Dernière mise à jour, le 4 mai 2019 à 10:45 Le président de la Céni a lâché : « Si les deux équipes se présentent le jour des scrutins, le match va se jouer, là nous aurons des élections. Si une équipe décide de ne pas se présenter sur l’aire de jeu parce des gens ne veulent pas y aller, nous dirons qu’il y a forfait. Si les deux équipes se mettent ensemble politiquement pour dire que nous ne sommes pas prêtes pour le 23 décembre, à elles, de le dire et ce n’est pas à notre niveau de décider. …

septembre, 2018

  • 29 septembre

    Élections RDC : La « météo » annonce des « vents violents » au sein de l’Opposition

    Meeting de l'Opposition congolaise, Kinshasa.

    Dernière mise à jour, le 4 mai 2019 à 10:55 La Cour constitutionnelle ayant statué en dernier ressort sur des requêtes des candidats ou de leurs regroupements politiques respectifs, les listes publiées mercredi dernier, ne donnent aucune possibilité de nouveaux recours. Emprunté du langage des banquiers, on parlerait sans doute d’un compte bloqué. Pour ce faire, les opposants devraient faire le deuil de la séquence « invalidés » et trouver une voie de sortie réaliste par rapport à la polémique sans fin sur la machine à voter ainsi que le fichier électoral, conseillent certains analystes. Même si toutes les élections se valent, …

  • 28 septembre

    RDC : Le discours de « Kabila » à l’ONU plein des mensonges et d’un goût amer

    Joseph KABILA, président de la RDC, lors de son discours a l'ONU.

    Dernière mise à jour, le 4 mai 2019 à 11:02 Le discours de Joseph Kabila lors de la 73ème Assemblée générale des Nations unies a laissé un goût trop amer et renferme beaucoup de mensonges. Le président congolais s’est donné comme dans ses habitudes en spectacle en cherchant à manipuler une certaine opinion internationale dans un contexte où les congolais et les partenaires extérieurs de la Rdc voient avec épouvante le processus électoral.  Comment un président qui est un chef de cartel jouissant d’une curieuse faculté d’esprit, « la médiocrité intellectuelle » peut-il convaincre quand son gouvernement et lui-même sont comptables de …

août, 2018

  • 15 août

    Kasumbalesa : Mende et Katumbi se contredisent

    Lambert Mende Omalanga, porte-parole du Gvnt RDC

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 09:40 « Moise Katumbi s’est limité à se pavaner en territoire zambien sans traverser ou même approcher de la ligne de démarcation frontalière pour se présenter à une quelconque autorité congolaise ». Se basant sur les différents rapports des services congolais, le Gouvernement congolais confirme qu’ « aussi bien la PNC, la DGM que la DGDA confirment que notre frontière avec la Zambie n’a jamais été fermée vendredi et samedi derniers ». Bien au contraire, poursuit Lambert Mende, « vendredi la frontière était ouverte jusqu’à 19h00’, 30 minutes après l’heure normale de fermeture et samedi plus …

  • 14 août

    Exclusion de Katumbi : Des marches pacifiques seront organisées en RDC

    Gabriel Kyungu wa Kumwanza, President de l'UNAFEC et membre d'Ensemble de Moise Katumbi.

    Dernière mise à jour, le 17 juillet 2019 à 09:37 Les principaux ténors de l’Opposition congolaise se sont retrouvés, Lundi, au siège du Mouvement de Libération du Congo (MLC), à Gombe, pour rendre publique leur déclaration commune sur la situation politique en cours. Essentiellement en ce qui concerne le processus électoral. En l’absence de Martin Fayulu, l’un de six rédacteurs de la déclaration, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Eve Bazaïba, Pierre Lumbi et Freddy Matungulu ont fait bloc pour exiger notamment le retour au pays de Moïse Katumbi Chapwe et rejeter le recours à la machine à voter. Le coordonnateur d' »Ensemble …