mercredi , 21 août 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : CSAC – Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication

Mots-clefs Archives : CSAC – Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication

septembre, 2018

  • 26 septembre

    RDC : NON au contrôle des médias en ligne

    Carine MOKONZI, chroniqueuse de médias en ligne, en Angola, le 03 avril 2018.

    Dernière mise à jour, le 27 septembre 2018 à 08:32 La problématique de la régulation des médias numériques en RDC a été au centre d’un atelier de renforcement des capacités des journalistes en ligne. Organisé le mardi 18 septembre, à Kinshasa, par la structure MilRDC. Dans son intervention, le vice-président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), Alain Nkoy, a suggéré la création d’une structure de promotion et de contrôle la production des médias en ligne en RDC. Selon les observateurs, de tels mesures seront contre-productive.  » Les médias en ligne sont une chance. Ils offrent une …

  • 26 septembre

    RDC : L’Opposition n’a pas accès aux médias publics

    Christophe Tito Ndombi - président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC)

    Dernière mise à jour, le 24 avril 2019 à 07:35 Tito Ndombi, président du CSAC, estime que quelques tendances politiques, notamment l’Opposition en RDC, n’ont pas accès à certains médias. Allusion aux médias publics, censés ouverts à tous les courants de pensée et sensibilités politiques en cette période préélectorale. « Le souci de tous, c’est d’avoir des élections transparentes, crédibles. Et nous estimons que le fait de permettre à tous les courants de s’exprimer, de se faire entendre, est un préalable pour avoir les élections que nous attendons tous », explique le numéro 1 du CSAC. « Tous les courants politiques doivent avoir …

août, 2016

  • 20 août

    Processus électoral : Recommandations au Gouvernement de RDC

    "Joseph KABILA", Kigali, Juillet 2016.

    Dernière mise à jour, le 24 août 2016 à 11:14 Déclarer clairement que Joseph Kabila ne sera pas candidat aux prochaines élections, et que l’article 220 de la constitution ne sera pas révisé. Fournir les moyens nécessaires pour que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) puisse organiser les élections à la date prévue et de façon transparente. Garantir la liberté de rassemblement et d’expression des citoyens, y compris par le biais de manifestations. Libérer les prisonniers politiques. Nommer de nouveaux membres au sein de la CENI pour garantir la représentativité de l’opposition. Publier conjointement avec l’opposition et la société civile un agenda et une liste …