Accueil / Mots-clefs Archives : Conclusions de la commission d’enquete sur les evenements des 31 decembre 2017 et 21 janvier 2018 en RDC

Mots-clefs Archives : Conclusions de la commission d’enquete sur les evenements des 31 decembre 2017 et 21 janvier 2018 en RDC

avril, 2018

  • 23 avril

    RDC : Les victimes des marches du 31 décembre et du 21 janvier doivent être rétablis dans leurs droits

    La Nouvelle société civile congolaise (NSCC), en collaboration avec le Centre pour la gouvernance (CEGO), plaident pour un procès juste et équitable en faveur des victimes des marchés pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier dernier, organisées par le Comité laïc de Coordination (CLC). Selon le coordonateur national adjoint de la NSCC, Robert Kabakela, aucune suite n’est réservée, à ce jour, à la plainte déposée depuis 6 mars dernier au Parquet près la Cour constitutionnelle par le collectif d’avocats des victimes des événements du 31 décembre 2017 et du 21 janvier de cette année. Cette plainte, explique-t-il, a …

mars, 2018

  • 13 mars

    Repression des marches : Les forces de l’ordre et de sécurité de « Kabila » mis en cause, rapport CEM-3121

    Dans un rapport dévoilé le samedi 10 mars 2018 par la « Commission d’Enquête Mixte », instituée le 1er février 2018 en vue de faire la lumière sur les allégations d’atteintes aux droits de l’homme enregistrées lors des manifestations du 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018, aucun grief n’est retenu contre le Comité Laïc de Coordination (CLC), organisateur de ces deux marches réputées pacifiques mais perçues par le pouvoir en place comme un agenda caché visant la réalisation d’un coup d’Etat civil. On n’a retenu, à sa charge, ni un appel à la violence ou à la désobéissance civile, …

  • 13 mars

    RDC : 14 personnes ont été tuées lors de la répression des marches anti-« Kabila » des 31 décembre et 21 janvier

    Les premières conclusions de la commission d’enquête sur les événements des 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018 ont été révélées. Au total, 14 personnes ont été tuées : 7 à chacune des deux premières manifestations appelées par le Comité laïc de coordination (CLC). Au cours d’une conférence de presse conjointe à Kinshasa, la ministre des Droits humains Marie-Ange Mushobekwa et le rapporteur de la Commission Georges Kapiamba, représentant de la Société civile, se sont accordés sur ce bilan. « Le rapport de la Commission 3121 sera envoyé au ministre de la Justice qui devra ordonner des poursuites judiciaires contre …