samedi , 17 novembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Commune de Lemba

Mots-clefs Archives : Commune de Lemba

août, 2018

  • 22 août

    Kinshasa : Une fillette de 13 ans violée à Lemba

    François, âgé d’une vingtaine d’années, vendeur dans une boutique, aurait abusé d’une fillette de treize ans dans la commune de Lemba à Kinshasa. Le viol a été commis, lundi 13 août vers 13 heures. Aux dires de la petite fille, venue acheter quelques vivres, le jeune garçon l’a trainée derrière le comptoir de la boutique pour lui offrir des biscuits. Il en aurait profité pour abuser d’elle. Habituée des lieux et connaissant le vendeur, la fillette n’avait pas affaire à un étranger. Informée du viol, la famille biologique de la victime a immédiatement saisi des agents de la Police pour …

juillet, 2018

  • 18 juillet

    RDC : Des immondices à la base des maladies à Kinshasa

    Les ordures jetées dans le grand canal d’eau le long de l’arrêt de bus Super Lemba et du tronçon Kianza constituent un véritable vecteur des maladies pour les habitants de la commune de Lemba. Les immondices polluent ce milieu où affluent chaque jour des centaines de personnes qui viennent prendre le transport en commun et les vendeurs. Cette pollution est à la base des maladies non seulement pour les « Lembatèques », mais aussi, pour les chauffeurs, les tenanciers des cabines téléphoniques qui fréquentent ce milieu. Curer le grand caniveau, devient un travail de longue haleine, car, personne n’a pris une quelconque …

mars, 2018

  • 27 mars

    Kinshasa : Lemba confronté à la pénurie d’eau depuis plusieurs années

    Les habitants de la commune de Lemba, et particulièrement des quartiers Righini et Salongo, sont confrontés à la pénurie d’eau depuis plusieurs années. Loin de s’estomper, ce calvaire s’amplifie de jour en jour au point que les ménages se sentent asphyxiés. Chaque mois, Jean-Pierre K. est contraint de débourser 41.000 Fc – l’équivalent d’environ 25 dollars américains – pour négocier de l’eau. Ses robinets ne coulent quasiment plus. Les rares fois qu’il peut s’approvisionner à domicile, c’est parfois après trois semaines. Une aubaine que ne ratent pas les occupants de sa parcelle à Salongo, qui profitent de l’occasion pour faire …