lundi , 21 mai 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Comité Laïc de Coordination (CLC)

Mots-clefs Archives : Comité Laïc de Coordination (CLC)

mai, 2018

  • 2 mai

    Elections : Le trois fois Non du CLC au régime « Kabila » et sa CENI

    Les participants et membres du CLC en Congrès disent trois fois NON face au scénario selon lequel le Gouvernement et la CENI seraient tentés de repousser les échéances électorales à de nouvelles dates hypothétiques, en prenant pour prétexte, les difficultés opérationnelles et logistiques, ou en manipulant, une fois de plus, l’opinion nationale et internationale. Tout comme ils disent également trois fois Non à un autre deuxième scénario qui ferait que les deux institutions précitées conduisent le pays aux élections en l’absence de mesures préalables de décrispation politique, ni de garantie de transparence et de crédibilité, la Cour Constitutionnelle, estiment-ils, étant …

avril, 2018

  • 23 avril

    RDC : Les victimes des marches du 31 décembre et du 21 janvier doivent être rétablis dans leurs droits

    La Nouvelle société civile congolaise (NSCC), en collaboration avec le Centre pour la gouvernance (CEGO), plaident pour un procès juste et équitable en faveur des victimes des marchés pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier dernier, organisées par le Comité laïc de Coordination (CLC). Selon le coordonateur national adjoint de la NSCC, Robert Kabakela, aucune suite n’est réservée, à ce jour, à la plainte déposée depuis 6 mars dernier au Parquet près la Cour constitutionnelle par le collectif d’avocats des victimes des événements du 31 décembre 2017 et du 21 janvier de cette année. Cette plainte, explique-t-il, a …

  • 15 avril

    RDC : Sale temps pour la machine à voter

    « Le CLC attire l’attention des partenaires sur le fait que le manque de confiance des électeurs dans l’institution organisatrice des élections demeure un sujet plus que préoccupant qui exige une solution urgente. Il demande à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de retirer immédiatement son projet de machine à voter qui risque de plonger le pays dans un cycle inutile de violences », indique le CLC dans un communiqué publié le week-end. Sale temps pour la machine à voter que les responsables de la CENI tentent d’imposer à tout prix pour les scrutins du 23 décembre 2018. Le Comité laïc de …

mars, 2018

  • 27 mars

    30 Avril : L’ultimatum du CLC au régime criminel de « Kabila »

    Après la trêve observée depuis la dernière marche du 25 février 2018, le Comité laïc de coordination promet de rebondir après le 30 avril 2018, si les mesures de décrispation ne sont pas mises en œuvre. Un ultimatum lancé au Gouvernement pour réclamer l’application intégrale de l’accord de la Saint-sylvestre. Dans une note interne adressée à ses différents points focaux, le mardi 20 mars dernier, le CLC initie une série d’actions qualifiée de « réarmement moral et spirituel ». Il s’agit de la formation à la non-violence à travers tous les diocèses du pays et la participation massive à la retraite de …

  • 22 mars

    RDC : Le CLC insiste sur la mise en œuvre des mesures de décrispation politique

    Dans une lettre de 7 pages, datée du 10 mars et adressée au Secrétaire Général des Nations-Unies, Antonio Guterres, le Comité laïc de coordination (CLC) invite la Communauté internationale à trouver les voies et moyens les plus efficaces pour permettre l’application des actions et des mesures prévues par l’Accord politique du 31 décembre 2016 mais aussi la Résolution 2348 de 2017 du Conseil de sécurité. Dans son « Appel à la Communauté internationale », le CLC demande à veiller au respect, par les acteurs rd congolais, du calendrier publié par la CENI qui fixe la date des élections combinées (présidentielle, législatives et …

  • 13 mars

    RDC : Le CLC doit rendre compte à la Justice

    Dans un communiqué rendu public lundi 12 mars, le CLC a mis fin à ses marches qui ont conduit plusieurs chrétiens et certains inciviques à la mort, pour prétendument évaluer ensemble ces petites victoires qui constituent le principal acquis de ces manifestations. En effet, les initiateurs de ces marches dites pacifiques pensent qu’ils ont atteint leur objectif, affirmant poursuivre avec d’autres initiatives, en vue de faire fléchir le pouvoir en place. Dans son nouveau chronogramme, le CLC projette d’organiser une messe le 16 mars, en mémoire des disparus de la dernière marche du 25 février 2018. Malgré le nouveau chronogramme …

  • 13 mars

    Repression des marches : Les forces de l’ordre et de sécurité de « Kabila » mis en cause, rapport CEM-3121

    Dans un rapport dévoilé le samedi 10 mars 2018 par la « Commission d’Enquête Mixte », instituée le 1er février 2018 en vue de faire la lumière sur les allégations d’atteintes aux droits de l’homme enregistrées lors des manifestations du 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018, aucun grief n’est retenu contre le Comité Laïc de Coordination (CLC), organisateur de ces deux marches réputées pacifiques mais perçues par le pouvoir en place comme un agenda caché visant la réalisation d’un coup d’Etat civil. On n’a retenu, à sa charge, ni un appel à la violence ou à la désobéissance civile, …

  • 13 mars

    RDC : 14 personnes ont été tuées lors de la répression des marches anti-« Kabila » des 31 décembre et 21 janvier

    Les premières conclusions de la commission d’enquête sur les événements des 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018 ont été révélées. Au total, 14 personnes ont été tuées : 7 à chacune des deux premières manifestations appelées par le Comité laïc de coordination (CLC). Au cours d’une conférence de presse conjointe à Kinshasa, la ministre des Droits humains Marie-Ange Mushobekwa et le rapporteur de la Commission Georges Kapiamba, représentant de la Société civile, se sont accordés sur ce bilan. « Le rapport de la Commission 3121 sera envoyé au ministre de la Justice qui devra ordonner des poursuites judiciaires contre …

  • 1 mars

    RDC : Le chaos ne pas loin

    CENCO rend compte a "Joseph KABILA" le 28 mars 2017

    Face au danger d’implosion, de plus en plus de voix s’élèvent pour inviter le Pouvoir et la CENCO à se mettre autour de la table. De l’avis des analystes, l’heure a sonné pour qu’un vrai dialogue s’instaure pour baliser la voie à la tenue des élections apaisées. La logique de confrontation, de bras de fer, de contestation et de répression ne vaut pas son pesant d’or, lorsque dans chaque partie, l’on ne cesse d’enregistrer des morts et des blessés, au moment où le pays a plus que besoin de la paix. Les marches ayant montré leurs limites, vu la mobilisation …

février, 2018

  • 27 février

    Rossy MUKENDI : Meurtre sur ordonnance

    Photo du major Carine Loseko qui a froidement abattu Rossy Mukendi a Kinshasa

    Cette femme sorcière, c’est le major Carine Loseko qui a prémédité et exécuté froidement le combattant-révolutionnaire Rossy Mukendi, et ce avant même le début de la manifestation programmée par le Comite Laïc de Coordination (CLC) le 25 février 2018 et soutenue par le Haut Clergé Catholique, notamment par le Cardinal Laurent Monsengwo. Elle doit expliquer à la justice populaire pour dire au peuple congolais qui lui avait donné l’ordre de tuer Rossy Mukendi, car elle le connaissais et avait meme cité nommément son nom avant de tirer à bout portant sur lui ! Ce fut un meurtre sur ordonnance. Voici …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer