jeudi , 22 octobre 2020
Accueil / Mots-clefs Archives : Coalition Lamuka (page 2)

Mots-clefs Archives : Coalition Lamuka

mai, 2019

  • 5 mai

    RDC : Le péché de la coalition « Lamuka »

    Membres de la Coalition Lamuka, lors d'une reunion.

    Dans l’embarras, au lieu d’une opposition politique, Lamuka fait de la politique d’opposition. L’élément primordial de leur triste schéma, est d’être complice de toute l’élite dans la stratégie de la diversion qui consiste à détourner l’attention du public sans présenter les vrais problèmes. Le péché de Lamuka est l’absence d’une idéologie sociale, politique et surtout économique moderne dans leur charpente. Il s’agit d’une vase vide. Ceci a conduit à la fragmentation post-électorale de leurs confréries ne défendant qu’un phantasme primitif et des créatures impures, dans un désordre émotionnel complet. Mais, le problème de légitimité politique est une tradition congolaise. « …

  • 3 mai

    Fayulu isolé ? : Lamuka et l’Église tournent la page « vérité des urnes »

    Martin FAYULU MADIDI, candidat malheureux de la présidentielle 2018 en RDC, lors d'une conference de presse, Harvard Kennedy School.

    Le communiqué sanctionnant les travaux de la coalition Lamuka, le samedi 27 avril à Bruxelles, met le curseur sur l’opposition républicaine. Et donc exit la « vérité des urnes ». Bien avant les six leaders de ce cartel, à Pâques, le Cardinal Monsengwo -le même- a béni FATSHI. Quatre jours après, Mgr Fridolin Ambongo, le nouveau chef de l’Eglise catholique de Kinshasa, a rencontré le chef de l’Etat. Aux yeux de nombreux observateurs, c’était la fin de l’histoire. La page « vérité des urnes » venait d’être tournée. Par ceux-là même qui ont soutenu à bras-le-corps ce combat. Au sein même de la plateforme …

mars, 2019

  • 21 mars

    RDC : Fayulu d’accord avec la diaspora pour l’application de l’article 64 de la Constitution

    Aux Congolais qui n’ont cessé de lui demander de clarifier sa position sur la suite des événements en RDC qui leur parait plutôt sombre, il leur répond sans ambages : « Je vous ai entendu. Je suis sur la place de la République en France, le pays des droits de l’homme. Je suis d’accord avec vous pour l’application de l’article 64. Il est inscrit dans notre Constitution. Evidemment si les choses n’évoluent pas comme il se doit, le soulèvement populaire reste une option à mettre en œuvre. Car, nous devons libérer notre pays des griffes de Kabila. Il doit partir, …

  • 13 mars

    Confusion chez les Katumbistes : La « barque » Lamuka traverse des zones de turbulence

    Gabriel Kyungu persiste et signe qu’il n’est plus dans l’opposition. Ajoutant qu’il ne se voit pas combattre Félix Tshisekedi. « Baba wa Katanga » prend ainsi, l’exact contrepied de la position de «Ensemble», telle que déclinée par Pierre Lumbi. Lors de sa conférence de presse mardi 26 février à Kinshasa, le vice-président de « Ensemble » a été formel. « La plateforme s’inscrit dans la logique de l’opposition face au pouvoir en place ». Tout en reconnaissant Félix Tshisekedi comme le chef de l’État congolais, Pierre Lumbi a fait savoir, par ailleurs, qu’Ensemble qui compte 66 députés, sera la première force de l’opposition à …

  • 3 mars

    Après un long silence : Moïse KATUMBI reste attaché à l’avenir de la RDC

    Après le verdict des scrutins du 30 décembre 2018, Moïse Katumbi, président d’Ensemble pour le changement, s’est totalement soustrait de la scène politique. Un silence qui a fini par déranger, alimentant les spéculations dans tous les sens. Depuis Bruxelles, l’homme a mis son temps à profit pour mener une profonde réflexion en vue de son positionnement dans le nouveau jeu politique qui se dessine en République démocratique du Congo. Grand leader au sein de l’opposition, Moïse Katumbi n’a pas abdiqué, malgré l’échec infligé au candidat de Lamuka à la présidentielle, Martin Fayulu. Le parcours élogieux de Fayulu est une fierté …

février, 2019

  • 16 février

    RDC : Fayulu doit faire le deuil de la présidentielle

    Chemise avec le logo de la coalition Lamuka

    Martin Fayulu peut-il encore espérer obtenir un changement de la donne politique pour lequel il semble tant s’investir à ce jour ? La question est sur toutes les lèvres dans les rues de Kinshasa. Cependant, si les partisans de la plateforme Lamuka continuent à croire en un aboutissement heureux du lobbying de leur leader, ceux de CACH (Cap pour le changement), coalition au pouvoir, s’en moquent. Pour les sympathisants de Félix Tshisekedi, actuel Président de la République démocratique du Congo (RDC), la page de l’élection présidentielle est définitivement tournée. Ce point de vue des combattants et partisans des partis membres …

  • 4 février

    Présidentielle : Fayulu accepte Fatshi

    President Fatshi et Martin FAYULU

    Si aucune rencontre n’a encore été envisagée entre le président Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi et Martin Fayulu Madidi dit Mafa depuis la publication des résultats définitifs de la présidentielle du 30 décembre 2018, c’est loin du brouhaha politique que les deux hommes se sont rencontrés. Tout s’est passé, hier dimanche, à l’église Philadelphie dans la commune de la Gombe où les deux hommes ont l’habitude de prier. Selon des témoins, arrivé le premier sur le lieu du culte, Martin Fayulu a été suivi, à l’arrivée du président Félix Tshisekedi, qui lui a tapoté les épaule, avant d’échanger des accolades. …

  • 3 février

    Debout Congolais : Fayulu Remix !

    Martin FAYULU : Pour un Congo Digne et Prosper

    Lors de son meeting du 02 février 2019 à la Place Sainte Thérèse, dans la commune de N’Djili à Kinshasa, les Kinois ont proposé une nouvelle version de l’hymne national de la RDC, en ajoutant le non [Fayulu] du candidat malheureux à la présidentielle du 31 décembre 2018, Martin Fayulu Madidi dit Mafa, qui représentait la coalition « Lamuka » de Jean-Pierre Bemba Gombo, Moise Katumbi Tchapwe et les autres poids lourds de l’opposition congolaise. Debout Congolais est l’hymne national de la République démocratique du Congo (RDC). Il a été écrit par le Révérend Père Simon-Pierre Boka, composé par Joseph Lutumba et …

janvier, 2019

  • 21 janvier

    UDPS : Une nouvelle page d’histoire avec un tshidjingidjingi

    Prière : Fatshi, tête courbe et à genoux, entouré de bakishi.

    Quoiqu’il en soit, un muluba [Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi] est désormais président de la République démocratique du Congo (RDC). Les décisions de la Cour constitutionnelle étant irrévocables, rien n’empêche le président tshidjingidjingi de prêter le serment constitutionnel devant la même Cour dès ce jeudi 24 janvier. Pour l’UDPS, c’est la fin d’une longue marche qui aura duré 36 ans. Autant une nouvelle page s’ouvre pour la RDC, autant une autre, avec de nombreux défis, se présente à l’Udps. Enfin, l’Udps accède à la magistrature suprême. Il a fallu at- tendre 36 ans pour que la fille aînée de l’opposition …

  • 21 janvier

    Malgré la confirmation d’un tshidjingidjingi : Fayulu continue de revendiquer la victoire

    Malgré la confirmation d’un tshidjingidjingi comme nouveau président à la tête du pays, Martin Fayulu Madidi dit Mafa candidat de la Coalition Lamuka continue de revendiquer la victoire, en accusant la Commission électorale nationale indépendante (Céni) d’avoir torpillé les résultats au profit de Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi. Entre-temps, la Commission de l’Union africaine prend note de la confirmation par la Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo (RDC). La Commission de l’Union africaine dit avoir « pris note » de la proclamation de l’opposant Félix Tshisekedi comme président de la République par la Cour constitutionnelle. Elle parle aujourd’hui …