dimanche , 18 août 2019
Accueil / Mots-clefs Archives : Coalition Lamuka

Mots-clefs Archives : Coalition Lamuka

juillet, 2019

  • 8 juillet

    RDC : Lamuka en train d’agoniser…

    Fer de lance de l’opposition congolaise, la coalition Lamuka perd pédale. Créée à Genève, en Suisse, cette plateforme se fragilise de plus en plus et risque de voler en éclats, constatent nombre d’analystes politiques. Au lendemain de sa création, Lamuka a connu sa première fracture, en perdant un duo stratégique : le tandem Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi – Vital Kamerhe LWA KANYINGINGYI, qui est allé constituer au Kenya le Cap pour le Changement (CACH), la coalition actuellement au pouvoir. Contrairement aux attentes d’une certaine opinion, l’avènement de Fatshi à la magistrature suprême est loin de consolider ce regroupement, malgré …

juin, 2019

  • 18 juin

    Manifestation : Les policiers ont « volé » les téléphones des militants de Lamuka

    Les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) ont dispersé, jeudi 13 juin, les militants de la plateforme Lamuka qui manifestaient devant la Cour constitutionnelle, en contestation des arrêts relatifs au contentieux électoral sur les législatives nationales et sénatoriales. Certains militants de LAMUKA affirment avoir perdu leurs téléphones portables et d’autres biens. Le Mouvement social (MS) et l’Alliance pour l’alternance démocratique (AAD), demandent au Président de la République, Félix Tshisekedi, de restructurer la Cour constitutionnelle, à la suite de ses arrêts très polémiqués, rendus tard dans la nuit de lundi à mardi dernier. Dans sa déclaration, le Bureau politique du …

  • 13 juin

    En difficulté financière : Katumbi trahi Lamuka

    Vue de dos, Moise KATUMBI [chemise blanche] et Kyungu; devant une statue religieuse.

    Dernière mise à jour, le 20 juin 2019 à 11:10 Intervenant à ces échanges sous le thème : « la Crise de légitimité en RDC : Causes et effets », Adolphe Muzito, cité par plusieurs médias en ligne, a souligné : « Nous ne pouvons pas les légitimer en disant que nous sommes une opposition républicaine et eux, une majorité républicaine. Sinon, ce serait abandonner la lutte et la victoire du peuple. C’est pourquoi, nous disons que nous sommes dans la résistance non pas pour les contredire mais pour les contester avec le peuple jusqu’à ce qu’ils quitteront ». « Si nous acceptons d’être leur …

  • 12 juin

    Moise KATUMBI : Prises de position contraires aux idéaux de Lamuka

    Moise KATUMBI [chemise blanche] dans une église.

    Dernière mise à jour, le 14 juin 2019 à 10:44 Le leader d’Ensemble se trompe de cible, car il confond en plein jour ses anciennes relations avec Félix Antoine Tshisekedi et son nouveau statut de Président de la République. Ce statut particulier l’oblige, en effet, à être au-dessus de la mêlée et à ne dépendre d’aucun camp politique, fut-elle la coalition FCC-Cach. C’est malheureusement dans ce jeu que Moïse Katumbi veut ramener le Chef de l’Etat en parlant avec nostalgie de leurs « amitiés ». Certes, ils peuvent avoir « dealer » avant les élections mais dans le nouvel environnement …

  • 11 juin

    Coalition Lamuka : Rupture latente

    Le mois de juin s’annonce pratiquement mouvementé sur le terrain politique. Deux leaders, jadis unis dans Lamuka, et aujourd’hui en rupture latente, font leur retour dans la capitale : le 20 juin pour Moïse Katumbi et le 23 juin pour Jean-Pierre Bemba. Si Katumbi se montre conciliant envers le nouveau pouvoir, Bemba, par contre, a choisi l’extrême, excluant tout rapprochement avec Félix Tshisekedi. Ce n’est pas pour autant que Katumbi baisse les bras. Pour sa grande tournée nationale qu’il entame le 10 juin par la ville de Goma, il se dit porteur d’un seul message : ne pas imploser Kinshasa, …

  • 9 juin

    Implosion de Lamuka : Moïse KATUMBI traitre !

    Arrivée a Lubumbashi, Moise KATUMBI, au milieu de ses partisans.

    Dernière mise à jour, le 12 juin 2019 à 08:59 On assiste à une divergence des vues entre les leaders de Lamuka, car la position Moïse Katumbi, défraie la chronique sur la scène politique congolaise. Et, il a déballé son plan, en appelant la population de Lubumbashi à se mobiliser pour appuyer la politique du président de la République. De son côté, l’ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, a confirmé son retour en RDC, le 23 juin 2019. Il a noté que son arrivée s’inscrit dans le cadre de renforcement de l’unité nationale et d’action pour un Congo prospère. « Mes …

  • 7 juin

    RDC : Katumbi s’apprête à tourner le dos à Lamuka

    Moise Katumbi en train de signer une plainte déposée au UN Human Rights.

    Dernière mise à jour, le 10 juin 2019 à 11:19 « Avec le retour de Katumbi en République démocratique du Congo, l’on est désormais inscrit dans la logique de changement. De toutes les façons, Moïse Katumbi l’a clairement annoncé dès son arrivée à Lubumbashi. Il ne veut pas s’engager dans une opposition aveugle envers le chef de l’Etat. Il s’inscrit dans une logique progressiste, pour le seul bonheur du Congo et de son peuple. A ce titre, rien ne peut l’empêcher de rencontrer le président de la République. Pourvu que le Congo gagne », a fait part à notre rédaction …

mai, 2019

  • 5 mai

    RDC : Le péché de la coalition « Lamuka »

    Membres de la Coalition Lamuka, lors d'une reunion.

    Dernière mise à jour, le 6 mai 2019 à 11:38 Dans l’embarras, au lieu d’une opposition politique, Lamuka fait de la politique d’opposition. L’élément primordial de leur triste schéma, est d’être complice de toute l’élite dans la stratégie de la diversion qui consiste à détourner l’attention du public sans présenter les vrais problèmes. Le péché de Lamuka est l’absence d’une idéologie sociale, politique et surtout économique moderne dans leur charpente. Il s’agit d’une vase vide. Ceci a conduit à la fragmentation post-électorale de leurs confréries ne défendant qu’un phantasme primitif et des créatures impures, dans un désordre émotionnel complet. Mais, …

  • 3 mai

    Fayulu isolé ? : Lamuka et l’Église tournent la page « vérité des urnes »

    Martin FAYULU MADIDI, candidat malheureux de la présidentielle 2018 en RDC, lors d'une conference de presse, Harvard Kennedy School.

    Dernière mise à jour, le 5 mai 2019 à 10:13 Le communiqué sanctionnant les travaux de la coalition Lamuka, le samedi 27 avril à Bruxelles, met le curseur sur l’opposition républicaine. Et donc exit la « vérité des urnes ». Bien avant les six leaders de ce cartel, à Pâques, le Cardinal Monsengwo -le même- a béni FATSHI. Quatre jours après, Mgr Fridolin Ambongo, le nouveau chef de l’Eglise catholique de Kinshasa, a rencontré le chef de l’Etat. Aux yeux de nombreux observateurs, c’était la fin de l’histoire. La page « vérité des urnes » venait d’être tournée. Par ceux-là même qui ont soutenu …

mars, 2019

  • 21 mars

    RDC : Fayulu d’accord avec la diaspora pour l’application de l’article 64 de la Constitution

    Dernière mise à jour, le 24 mars 2019 à 01:41 Aux Congolais qui n’ont cessé de lui demander de clarifier sa position sur la suite des événements en RDC qui leur parait plutôt sombre, il leur répond sans ambages : « Je vous ai entendu. Je suis sur la place de la République en France, le pays des droits de l’homme. Je suis d’accord avec vous pour l’application de l’article 64. Il est inscrit dans notre Constitution. Evidemment si les choses n’évoluent pas comme il se doit, le soulèvement populaire reste une option à mettre en œuvre. Car, nous devons …