mercredi , 20 juin 2018
Dernières nouvelles
Accueil / Mots-clefs Archives : CENCO Accord Saint-Sylvestre 31 Décembre 2016

Mots-clefs Archives : CENCO Accord Saint-Sylvestre 31 Décembre 2016

juin, 2018

  • 13 juin

    RDC : L’unique voie pacifique de sortie de la crise est le respect de l’Accord de la Saint-Sylvestre

    Selon le porte-parole de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), l’Abbé Donatien Nshole, l’unique voie pacifique de sortie de la crise est le respect de l’Accord de la Saint-Sylvestre. Et de poursuivre :  » Cet accord n’était pas conclu par la communauté internationale (Angola, France, etc.). C’est notre accord à nous congolais. Cet accord a été une solution à la crise électorale. Dommage qu’il souffre cet accord, de grandes entorses « . Pour la tenue de bonnes élections en RDC, le porte-parole de la CENCO a fait savoir qu’il y a notamment des mesures de décrispation dont il faut reconnaitre …

avril, 2018

  • 23 avril

    RDC : Les victimes des marches du 31 décembre et du 21 janvier doivent être rétablis dans leurs droits

    La Nouvelle société civile congolaise (NSCC), en collaboration avec le Centre pour la gouvernance (CEGO), plaident pour un procès juste et équitable en faveur des victimes des marchés pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier dernier, organisées par le Comité laïc de Coordination (CLC). Selon le coordonateur national adjoint de la NSCC, Robert Kabakela, aucune suite n’est réservée, à ce jour, à la plainte déposée depuis 6 mars dernier au Parquet près la Cour constitutionnelle par le collectif d’avocats des victimes des événements du 31 décembre 2017 et du 21 janvier de cette année. Cette plainte, explique-t-il, a …

mars, 2018

  • 13 mars

    Repression des marches : Les forces de l’ordre et de sécurité de « Kabila » mis en cause, rapport CEM-3121

    Dans un rapport dévoilé le samedi 10 mars 2018 par la « Commission d’Enquête Mixte », instituée le 1er février 2018 en vue de faire la lumière sur les allégations d’atteintes aux droits de l’homme enregistrées lors des manifestations du 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018, aucun grief n’est retenu contre le Comité Laïc de Coordination (CLC), organisateur de ces deux marches réputées pacifiques mais perçues par le pouvoir en place comme un agenda caché visant la réalisation d’un coup d’Etat civil. On n’a retenu, à sa charge, ni un appel à la violence ou à la désobéissance civile, …

  • 1 mars

    RDC : Le chaos ne pas loin

    CENCO rend compte a "Joseph KABILA" le 28 mars 2017

    Face au danger d’implosion, de plus en plus de voix s’élèvent pour inviter le Pouvoir et la CENCO à se mettre autour de la table. De l’avis des analystes, l’heure a sonné pour qu’un vrai dialogue s’instaure pour baliser la voie à la tenue des élections apaisées. La logique de confrontation, de bras de fer, de contestation et de répression ne vaut pas son pesant d’or, lorsque dans chaque partie, l’on ne cesse d’enregistrer des morts et des blessés, au moment où le pays a plus que besoin de la paix. Les marches ayant montré leurs limites, vu la mobilisation …

février, 2018

  • 28 février

    Marche 25 février : Les jeunes voyous du PPRD dits  »bérets rouges » ont attaqué la Cathédrale Notre Dame du Congo

    Selon le monitoring réalisé par les services du Secrétariat Général de la CENCO, le bilan des manifestations du 25 février 2018 fait état de 2 morts par balles, 32 blessés dont 13 par balles et 76 interpellations. La CENCO rappelle, toutefois, la liberté d’opinion par des manifestations pacifiques est un droit reconnu à tout citoyen congolais par la Constitution (Cfr. Article 26). A tout prendre, la CENCO dénonce, ici, la violence, quelle que soit sa forme. La conférence des évêques catholiques rapporte que lors de la marche dans beaucoup de paroisses il a été signalé la présence de plusieurs jeunes …

  • 25 février

    Marches anti-Kabila : Un mort et plusieurs blessés en RDC

    Manifestation 21 Janvier 2018, Kinshasa, RDC.

    Des centaines de fidèles qui sortaient de la messe ont commencé à marcher avant d’être dispersés par les forces de sécurité qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et tiré à balles réelles. Deux personnes au moins ont été blessés par balles et trois prêtres ont été interpellés alors qu’ils étaient à la tête d’une marche avec les fidèles de la paroisse Saint Pierre de Wagenia, dans l’est de la ville. Dans le nord de Kisangani, les habitants affluaient dans les rues et plusieurs groupes de jeunes gens se retrouvaient à quelque 50 mètres des militaires de la garde républicaine. …

  • 23 février

    Accord Saint-Sylvestre : Le régime « Kabila » impose sa lecture des faits

    Entre l’Opposition, appuyée par les forces vives, et le pouvoir des divergences majeures persistent toujours. Hier mardi à Bruxelles, Moïse Katumbi n’a pas pu boucler sa procédure de renouvellement du passeport à l’ambassade de la RDC. Sur place au pays, des prisonniers politiques emblématiques, tels Eugène Diomi, Jean-Claude Muyambo et Franck Diongo, sont toujours en détention. Comment dans ces conditions réussir un processus électoral apaisé ? A dix mois de la tenue d’élections, le volet décrispation politique de l’Accord de la Saint-Sylvestre bat toujours de l’aile. Les élections avancent à pas feutrés. Si la Céni (Commission électorale nationale indépendante) persiste …

  • 22 février

    Application Accord 31 Décembre : l’épiscopat catholique reste un et indivisible

    Dans une interview accordée à la radio Vatican, Mgr Fridolin Ambongo a tenu à rassurer que l’épiscopat catholique reste un et indivisible, déterminé à soutenir le peuple congolais engagé dans le combat pour l’application de l’Accord du 31 décembre 2016, le respect de la Constitution et l’avènement d’un Etat de droit. Alors que certains détracteurs voyaient déjà des signes de division au sein de l’épiscopat catholique, notamment à propos de l’organisation des marches pacifiques, Mgr Fridolin Ambongo dit qu’il n’en est rien.  » L’épiscopat n’est ni divisible, ni dédoublable « , coupe-t-il avec conviction. Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale …

  • 16 février

    Voie de sortie de crise en RDC : Respect de la Constitution et la mise en oeuvre de l’Accord du 31 décembre

    Par sa sagesse, le patriarche Antoine Gizenga a conseillé récemment le chef de l’État qu’il est préférable d’accepter  » la sincérité du piment  » à  » l’hypocrisie du sucre « . Le respect de la Constitution et la mise en oeuvre de l’Accord du 31 décembre sont la seule voie de sortie de crise en RDC. Le président de la République devrait y souscrire et se désolidariser des sbires de la MP qui, pour leurs propres intérêts, s’investissent plutôt dans l’hypocrisie du sucre. Le changement est inéluctable en République démocratique du Congo. Les Congolais sont, dans leur écrasante majorité, pour l’avènement …

janvier, 2018

  • 29 janvier

    RDC : « Kabila » se tient bien droit dans ses bottes

    Le chef de l’Etat, Joseph Kabila a donné de la voix vendredi dernier, prenant tout le monde de cours. En fait, il a improvisé une conférence de presse le jour de ses 17 ans de règne. Tout de go, l’opinion retient que Joseph Kabila n’a pas changé. Il se tient bien droit dans ses bottes. Des piques, il y en a eu au cours de ce tête-à-tête avec la presse. La tribune était bien propice pour que le chef de l’Etat règle des comptes à ceux qu’il considère comme ses détracteurs. La Belgique, l’Opposition et la Monusco ; toute la …