Accueil / Mots-clefs Archives : Brexit : Une veste-suicide sur le Royaume-Uni

Mots-clefs Archives : Brexit : Une veste-suicide sur le Royaume-Uni

octobre, 2018

  • 19 octobre

    Brexit : Blocages des négociations

    L’UE et le Royaume-Uni se sont renvoyé la balle mercredi au sujet des efforts à consentir dans la dernière ligne droite des négociations du Brexit pour éloigner le spectre d’un divorce sans accord, lors d’un sommet européen à Salzbourg. Leur dîner de travail en Autriche devait principalement traiter des migrations, sujet d’incessantes controverses européennes. Mais il a aussi donné l’occasion à la Première ministre britannique Theresa May d’exposer sa vision pour éviter un « retrait chaotique » du Royaume-Uni fin mars 2019. « Si nous voulons parvenir à une conclusion réussie, alors, tout comme le Royaume-Uni a fait évoluer sa position, l’UE devra …

  • 13 octobre

    Brexit : Sprint final

    Les dirigeants européens ont accru la pression jeudi sur la Première mnistre Theresa May, l’appelant à revoir sa copie pour finaliser les négociations du Brexit, entrées dans leur phase décisive mais toujours bloquées par le dossier irlandais. Même s’ils ont salué des évolutions « positives » du Royaume-Uni et une meilleure « atmosphère » dans la préparation du divorce, prévu fin mars 2019, les 27 ont surtout demandé à la dirigeante conservatrice d’améliorer ses récentes propositions, lors d’un sommet de l’UE à Salzbourg (Autriche). « Le cadre des relations économiques tel qu’il est proposé ne fonctionnera pas, ne serait-ce que parce qu’il saperait les fondements …

septembre, 2018

  • 20 septembre

    Brexit : Le plan May place une veste-suicide sur le Royaume-Uni

    Le plan de Theresa May pour le Brexit place « une veste-suicide » sur le Royaume-Uni, le détonateur ayant été remis à l’UE, a dénoncé dimanche l’ex-ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson, exposant une nouvelle fois les divisions du Parti conservateur sur le Brexit. M. Johnson, potentiel challenger de la Première ministre conservatrice, avait claqué en juillet la porte du gouvernement pour marquer son désaccord avec le « plan de Chequers » proposé par Theresa May, qui prévoit le maintien d’une relation commerciale étroite entre le Royaume-Uni et l’UE après le Brexit, prévu le 29 mars. Avec ces propositions, la cheffe du gouvernement …