jeudi , 15 novembre 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Birmanie

Mots-clefs Archives : Birmanie

septembre, 2018

  • 11 septembre

    Atteinte au secret d’Etat : Deux journalistes condamnés en Birmanie

    Dernière mise à jour, le 13 septembre 2018 à 09:38 Deux reporters de Reuters accusés d’ »atteinte au secret d’Etat » pour avoir enquêté sur un massacre de musulmans rohingyas par l’armée en Birmanie ont été condamnés lundi à sept ans de prison, au terme d’un procès qui a entaché un peu plus l’image de la prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi. « Ayant tous deux portés atteints au secret d’Etat, ils sont condamnés à sept ans de prison chacun », a déclaré le juge Ye Lwin, devant une salle d’audience pleine à craquer de journalistes et diplomates. La Haut-commissaire de …

  • 6 septembre

    Aung San Suu Kyi : Prix Nobel de la Paix ou Génocidaire ?

    La Prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi, à la tête du gouvernement civil birman, aurait dû démissionner en signe de protestation contre le nettoyage ethnique des Rohingyas musulmans par l’armée, a critiqué jeudi le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad Al Hussein. « Elle aurait pu ne rien dire, ou encore mieux, démissionner », a déclaré Zeid Ra’ad Al Hussein dans un entretien à la BBC. Aung San Suu Kyi a en effet défendu depuis plus d’un an l’armée birmane dans cette crise et dénoncé un « iceberg de désinformation » dans les médias internationaux sur le …

  • 3 septembre

    Génocide en Birmanie : Retirer le prix Nobel à Aung San Suu Kyi

    Le comité Nobel norvégien a exclu mercredi de retirer le Nobel de la paix à Aung San Suu Kyi, mise en cause par un rapport explosif de l’ONU sur la Birmanie, ses statuts ne prévoyant pas une telle possibilité. Dans un rapport accusant l’armée birmane de « génocide » publié lundi, des enquêteurs de l’ONU déplorent qu’Aung San Suu Kyi, chef de facto du gouvernement birman, n’ait pas notamment utilisé son « autorité morale » dans la crise. « Il n’est pas question pour le comité Nobel de retirer un prix de la paix », a déclaré à l’AFP le secrétaire du comité, Olav Njølstad. « Les …

août, 2018

  • 30 août

    Génocide des rohingyas : Quid d’Aung San Suu Kyi ?

    Des enquêteurs de l’ONU ont demandé lundi la démission du chef de l’armée birmane et sa traduction devant la justice internationale pour « génocide », « crimes contre l’humanité » et « crimes de guerre » à l’encontre des musulmans rohingyas. D’après les enquêteurs de l’ONU, la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la Paix, « n’a pas utilisé sa position de facto de chef du gouvernement, ni son autorité morale, pour contrer ou empêcher le déroulement des événements dans l’Etat Rakhine ». « Par leurs actes et leurs omissions, les autorités civiles ont contribué à la commission de crimes atroces », ont-ils estimé. Il est fort …

janvier, 2018

  • 10 janvier

    Birmanie : Existence de charniers de Rohingyas

    L’armée birmane a admis mercredi son implication dans le massacre de dix Rohingyas, reconnaissant également pour la première fois l’existence de charniers de membres de cette minorité musulmane dans l’Etat Rakhine (nord). « Des habitants du village d’Inn Din et des membres des forces de sécurité ont reconnu avoir tué dix terroristes bengalis », a indiqué le bureau du chef de l’armée dans un post sur Facebook, rappelant des faits survenus le 2 septembre. Le message utilise un terme péjoratif pour désigner les Rohingyas, victimes d’une campagne de répression telle de la part de l’armée birmane que l’ONU a évoqué …

décembre, 2017

  • 29 décembre

    Bangladesh : Plus de 100.000 Rohingyas seront rapatriés en Birmanie

    Dernière mise à jour, le 1 janvier 2018 à 02:05 Le Bangladesh entend renvoyer 100.000 Rohingyas en Birmanie, soit la première vague de rapatriements pour ces réfugiés musulmans ayant fui des violences ethniques cette année, ont affirmé des responsables vendredi. Le ministre des Transports bangladais Obaidul Quader a indiqué qu’une liste de 100.000 noms allait être envoyée aux autorités birmanes vendredi afin que les rapatriements puissent démarrer fin janvier, conformément à un accord entre les deux gouvernements. « La prochaine réunion de notre groupe de travail se tiendra en Birmanie et permettra de définir les conditions du rapatriement », a ajouté le …

  • 15 décembre

    Birmanie : Plus de 620.000 rohingyas ont fui vers le Bangladesh

    Plus de 620.000 personnes appartenant à cette minorité musulmane ont fui vers le Bangladesh voisin depuis le lancement fin août d’une campagne de répression de l’armée birmane contre les rebelles rohingyas dans le nord de l’Etat Rakhine. La Croix Rouge qui est actuellement la seule organisation d’aide internationale à avoir accès à cette région, estime qu’il ne reste plus que 300.000 Rohingyas dans cet Etat. Dominik Stillhart, directeur des Opérations au Comité international de la Croix Rouge (CICR), a toutefois relevé que ce chiffre devait être pris « avec beaucoup de précaution » car un recensement exact n’a pas été possible jusqu’à …

  • 14 décembre

    Birmanie : C’est un génocide !

    Dernière mise à jour, le 16 décembre 2017 à 06:02 Au moins 6.700 Rohingyas, dont 730 enfants de moins de cinq ans, ont été tués uniquement lors du premier mois d’une campagne militaire dans l’ouest de la Birmanie entre le 25 août et le 25 septembre, a estimé jeudi Médecins sans frontières. « Le nombre de décès est vraisemblablement sous-estimé », a précisé le Dr Wong de MSF, qui a interrogé plus de 11.000 réfugiés au Bangladesh. Plus de 640.000 musulmans rohingyas y ont trouvé refuge depuis fin août pour fuir ce que les Nations unies qualifient d' »épuration ethnique ». Jusqu’ici, l’armée birmane …